Write For Me Good Dissertation Online
Cattaraugus County
Write For Me Good Dissertation Online W 16th Street zip 10011
Calculate Your Price
Word count 275
Price for this order:
$12
Proceed to
Order

When can we help you?

Running late with the deadline for your work? Then we are your reliable assistant in paper help.

Get ready to ask for our assistance when you need essays, research or course works, reports, case studies, etc. Our experts have seen it all and are ready to start working on your assignment right away. Go for it!

Why trust us?

With over 6 years of experience in the custom writing service, our team of support agents, managers, editors and writers has got a lot of knowledge about everything that may be required by you. Here’s what you get for sure when cooperating with us:

  • Professional paper writer. Our native speakers are true masters at creating unique and custom works per the most detailed and even the vaguest instructions you have.
  • Quality writing. We check all works with several detectors. To make sure your work is 100% unique, add a Plagiarism Report to your order.
  • Convenience of your personal control panel. Signing in, you can get your expert in touch through a direct message, also place orders there, and see their statuses.

Everyone needs some paper help from time to time, because we are only human.

What’s included in the total cost?

Our prices start at $10 per page for works completed from scratch and from only $6 per page you need to be edited and proofread.

What factors influence the cost of our paper writing services? There are 5 of them:

  • Type of work
  • Deadline
  • Academic level
  • Subject
  • Number of pages

You’re a lucky client! Why? Because you never pay for everything. You have lots of freebies to go with every single assignment. They are:

  • title page
  • reference page (bibliography)
  • formatting
  • 3 free revisions
  • scan for originality
  • email delivery

Asking for our paper writing help, you don’t only pay us. We also pay you! You can receive up to 15% bonuses back and even earn money with our referral program.

Your full security

We understand that sometimes you may want your deeds to go unknown. That is why we guarantee your complete privacy and security with our paper help writing service. After registration, you receive a unique ID and that is the only thing along with your instructions visible to our experts. Only our support team will see all the details you provide to be able to contact you in case any questions arise and send you a happy birthday discount on your special day.

Our custom writing service is completely ethical and provides busy students with great resources for their assignments. In the modern world when we need to do a lot of things at the same time, it’s nice to know you can count on someone for back up. We are always here to create the needed sample or perfect your work through editing/proofreading or explain the solutions to any problems you may have. Find out how much more free time you can get with our writing help.

Siena College, Loudonville inner peace definition essay on happiness format for a persuasive research paper State University of New York College of Environmental Science and Forestry Tioga County, plain text cover letter examples literature review help unc chapel hill Crosby Street zip 10013 alexander kauertz dissertation Ulster The College at Brockport what is a journal entry in research paper Suffolk Street zip 10002. Westchester analyst reports morningstar mutual funds S End Avenue zip 10280 law commission annual report 2018 Benjamin N. Cardozo School of Law How To wRITE A GooD cRitIcal eSSAY oN A BOOk length for common app essay.

Louis Pauwels and Jacques Bergier THE MORNING OF MAGICIANS Introduction to fantastic realism Gallimard editions, 1960 To the soul, to the heart burning of my real father, Gustave Bouju, tailor worker In memoriam. LP PREFACE I am of a great manual awkwardness and the deplores. I would be better if my hands knew how to work. Hands that do something useful, plunge into the depths of the being and debond a source of kindness and peace. My father-in-law (whom I will call here my father, because he raised me) tailor worker. It was a powerful soul, a truly messenger spirit. He said sometimes smiling that the betrayal of clerics had started the day one of them represented for the first an angel with wings: it's with the hands that we go up to heaven. Despite this clumsiness, I have everything likewise connected a book. I was sixteen. I was a student during complementary to Juvisy, in poor suburbs. The Saturday afternoon we had the choice between the woodworking, iron, modeling or binding. I read at that time poets, and especially Rimbaud. However, I made me violence not to link A Season to Hell. My father had about thirty books, ranged in the narrow cabinet of his workshop, with the coils, chalks, cabinet of his workshop, with the coils, chalks, epaulettes and patterns. There was also, in this wardrobe, thousands of notes taken from a little writing applied to a corner of the workbench during the countless nights of toil. Among these books, I had read Le Monde before creation of Man, Flammarion, and I was in the process of discover Where does the world go? from Walter Rathenau. It is the work of Rathenau that I began to link, not without sentence. Rathenau was the first victim Nazis, and we were in 1936. In the small workshop classes complementary, every Saturday I was doing work manual for the sake of my father and the world worker. The first of May, I offered, with a sprig of lily of the valley, the Rathenau card. In this book, my father had emphasized at red pencil a long sentence that has always remained in my memory : "Even the overwhelmed era is worthy of respect because it is the work, not of men, but of humanity, therefore of the creative nature, which can be hard, but is never absurd. If the time we live is hard, we all the more have the duty to love him, of the penetrate our love, until we have moved the heavy masses of concealing matter the light shining on the other side. " "Even the crushed time ..." My father died in 1948, without having ever ceased to believe in nature creative, without having ever stopped loving and to penetrate of his love the painful world in which He lived, without ever having hoped to see shine light behind the heavy masses of matter. He belonged to the generation of romantic socialists, who had for idols Victor Hugo, Romain Rolland, Jean Jaurès, wore big hats, and kept a small blue flower in the folds of the red flag. At the border of the pure mysticism and social action, my father, attached more fourteen hours a day at his workbench - and we lived on the verge of misery - conciliated an ardent unionism and a search for inner liberation. In the very gestures short and humble of his craft, he had introduced a concentration and purification method of the mind on which he left hundreds of pages. By doing buttonholes, ironing canvases, he had a radiant presence. Thursday and Sunday, my comrades were gathering around his workbench, for listen to him and feel that strong presence, and most of they had their lives changed. Full of confidence in the progress and science, believer at the advent of the proletariat he had built a powerful philosophy. He had a kind of enlightenment, reading from Flammarion's work on prehistory. Then he had read, guided by passion, books of paleontology, astronomy, physics. Without preparation, he had yet penetrated the heart of the subjects. he spoke pretty much like Teilhard de Chardin, whom we did not know so : "What our century is going to live is more considerable that the appearance of Buddhism! It's not about no longer from the application made to this or that deity, faculties human. It's the religious power of the earth undergoes in us a definitive crisis: that of his own discovery. We begin to understand, and it's forever, that the only acceptable religion for the man is the one who will teach him first to recognise, love and serve passionately the universe which he is the element the most important (1). He thought that evolution do not not confused with transformism, but that it East integral and ascending, increasing the density psychic of our planet, preparing it to take contact with intelligences of other worlds, to get closer of soul even of the cosmos. For him, the human species was not completed. She progressing to a state of superconsciousness, across the rise of collective life and slow creation a unanimous psyche. He said that man is not yet completed and saved but that the laws of condensation of creative energy allow us to feed, at the scale of cosmos, a tremendous hope. And he does did not leave eyes this hope. It is that he judged with a serenity and religious dynamism the business of this world, fetching very far, very high, optimism and a courage immediately and really usable. In 1948, the war had just passed, and threats of battles, atomic this time, were reborn. Yet he considered worries and pains present like negatives of a beautiful image. There was a thread that connected him to the spiritual destiny of the Earth, and he was planning, on the overwhelming time when he was finishing his life as a worker, despite immense intimate sorrows, many of trust and a lot of love. He died in my arms, the night of December 31, and he told me, before closing my eyes: "You must not rely too much on God, but perhaps may God count on us ... " Where was I at that moment? I had twenty eight years old. I was twenty years old in 1940, in the debacle. I belonged to a hinge generation who had seen crumble a world, was cut off from past and doubted the future. That the overwhelming era was worthy of respect and that he Fault of the penetrate of our love, I was far from believing it. he seemed to me rather than lucidity led to refuse to play a game where everyone cheats. During the war, I had taken refuge in Hinduism. It was my maquis. I lived there in the absolute resistance. Let's not look for the fulcrum in the story and among men: he constantly escapes. Try it in ourselves. Let's be of this world as if we do were not. Nothing seemed to me more beautiful that the bird diver of the Bhagavad-Gita, "who plunges and goes back without having wet his feathers ". The events against which we can do nothing, I said to myself, let's do so that they can not do anything against us. I was sitting at ceiling, sitting in lotus on a cloud come Orient. The night, my father was secretly reading my books bedside for try to understand my singular disease who away from him so much. Later, after the Liberation, I gave myself a master to live and think. I became disciple of Gurdjieff. I worked to separate myself from my emotions, of my feelings, my impulses, in order to find, beyond, something immobile and permanent, a presence mute, anonymous, transcendent, who would console me of my little reality and nonsense of the world. I judged my father with commiseration. I thought own the secrets of the government of the mind and of all knowledge. In fact, I did not own anything that the illusion of possess and intense contempt for those who does not did not share this illusion. I was despairing my father. I was desperate me- even. I was seated up to the bone in a position of refusal. I read René Guénon. I was thinking that we had the disgrace of living in a world radically perverted and dedicated to the apocalypse. I did mine speech of Cortes in the Chamber of Deputies of Madrid in 1849: "The cause of all your mistakes, gentlemen, is that you ignore the direction of the civilization and world. You believe that civilization and the world progress, they demote! " For me, the modern age was the dark age. I was busy counting the crimes of the modern spirit against the spirit. Since the twelfth century the West, detached from the Principles, was running to his loss. To nourish some hope was to combine to evil. I denounced all confidence as a complicity. He does not remained ardent only for the refusal, the break. Only in this world already three quarters engulfed, where priests, scholars, politicians, sociologists and the organizers of all kinds appeared to me as coprophages, traditional studies and an unconditional resistance to the century were worthy esteem. In this state, I came to take my father for a naive primary. Its power of adhesion, love, vision far away, irritated me like a ridicule. I accused him of to remain at the enthusiasms of the Exhibition from 1900. The hope that he placed in a collectivization growing, and directed infinitely more top that plan political, excited my contempt. I did not swear only by ancient theocracies. Einstein founded a committee of despair scientists of the atom, the threat of total war hovered over humanity divided into two blocks. My father was dying without to have lost nothing of his faith in the future, and I did not understand him more. I will not mention, in this book, The problems of class. This is not the place. But I know that these problems exist: they put in cross the man who loved me. I did not know my father of blood. he belonged to the old Ghent bourgeoisie. My mother as my second father were workers, coming workers. These are my Flemish ancestors, hedonists, artists, idle and proud, who have away from thought generous, dynamic, who have me folds and Ignore the virtue of participation. Since long time already, there was a portcullis between my father and me. He who did not want to have another child that this son of another blood, for fear of hurting me, had sacrificed for that I become an intellectual. Having given me everything, he had dreamed my soul like hers. To his eyes, I had to to become a beacon, a man capable of enlightening others men, to bring them courage and hope, to show them, as he said, the light who shines at end of us. But I did not see any kind from light, if not the black light, in me and at the end of humanity. I was only a cleric like many others. I was pushing up to their extreme consequences what feeling of exile, this need for radical revolt, which one expressed in literary magazines, around 1947, while speaking "Of metaphysical concern", and were the difficult legacy of my generation. In these conditions, how to be a beacon? This idea, this hugolian word were doing me to smile maliciously. My father reproached me to go in decomposing me, to be passed, as he said, on the privileged people of culture, mandarins, of the proud of their helplessness. The atomic bomb, while marking for me the beginning of the end times, was for him the sign of a new morning. The matter was going spiritualizing and the man would discover around him and in himself powers hitherto unsuspected. The mind bourgeois, for whom the Earth is a comfortable place to stay of which he must make the most of it, will be swept away by the new spirit, the spirit of the workers of the Earth, for who the world is a machine in motion, an organism in the making, a unit to to make, a Truth to bloom. mankind was only beginning of its evolution. She was receiving first information about the mission that was assigned by the Intelligence of the Universe. We were starting just at to know what is the love of the world. For my father, the human adventure had a direction. he judged events according to whether they whether or not in that direction. The story had a meaning she was drifting towards some form of ultra-human she carried in her the promise of superconsciousness. His philosophy cosmic did not separate him from the century. In The immediate his adhesions were "progressive". I irritated me, without seeing that he was putting infinitely more of spirituality in his progress I did not progress in my spirituality. However, I was stifling in my thoughts closed. In front of this man, I sometimes felt a little arid intellectual and chilly, and I sometimes wanted think like him, breathe as widely as he does. At the corner from his workbench, the evening, I pushed the contradiction deeply, I provoked him, by daring to be confused and exchange. But, the tiredness helping, he fought against me, against the destiny that had given him a great thought without him to provide the means to make it this bloody son rebel, and we quit in anger and the trouble. I was going to find my meditations and my books desperate. He was bending over the stuffs and resumed his needle, under the floodlight that was yellowing the hair. From my bed-cage, I heard it at length blow, to scold. Then suddenly he started whistling between his teeth, gently, the first steps of the Anthem to Joy, of Beethoven, to tell me from afar that love finds always his. I think of him almost every night at the hour of our old disputes. I hear this breath, this rumble that ended in singing, this large wind sublime fainted. Twelve years he's dead! And I'm going to have forty years. If I understood it during his lifetime, I would have leads more deftly my intelligence and my heart. I have not stopped to find. Now, I join him, after many often sterilizing and dangerous quests wanderings. I could have, much earlier, reconciled the taste of life inner and the love of the moving world. I could have throw away earlier, and maybe more effectively, when my forces were intact, a bridge between the mystic and the spirit modern. I could have felt at once religious and in solidarity with the great momentum of history. I could have had more early faith, charity and hope. This book summarizes five years of research, in all the knowledge sectors at the borders of the science and tradition. I started in this business clearly beyond my means, by that I could not stand to refuse this world present and come who is mine though. But any east end illuminating. I could have found faster a way of communication with my time. May that I did not not quite lost my time going until the end of my own approach. It does not happen to men what they deserve, but what looks like them. I have long time sought, as the Rimbaud wished to my adolescence, "Truth in a soul and a body ". I did not succeed. In the pursuit of this Truth, I have lost touch with little truths who would have done me, certainly not the superman whom I called my wishes, but a better and more unified man than I am not. Yet, I learned about behavior deep of the mind, on the different states possible of consciousness, on memory and intuition, things precious that I would not have learned elsewhere allow me, later to understand what is grand, from essentially revolutionary to the tip of the mind modern: the question about nature of knowledge and the urgent need for a kind of transmutation of intelligence. When I came out of my Yogi niche for throw a shot look at this modern world that I knew without the know, I immediately perceived the wonderful. My study reactionary, which had often been full of pride and hate, had been helpful in this: she had me stop to adhere to this world by the wrong side : the old 19th-century rationalism, progressivism demagogic. She had also prevented me to accept this world as a natural thing and simply by that it was mine, to accept it in a state of sleepy consciousness, as do most people. The eyes refreshed by this long stay out of my time, I live this world so rich in fantastic real that the world of tradition was for me fantastic Assumed. Better yet: what I was learning of the century modified by deepening my knowledge spirit former. I live old things with new eyes, and my eyes were new too to see things new. I met Jacques Bergier (I will say how everything to the hour) as I finished writing my book on the family of spirits gathered around Mr. Gurdjieff. This encounter, which I do not attribute to chance, was decisive. I had just spent two years to describe an esoteric school and my own adventure. But another adventure was starting at this moment for me. That's what I thought it useful to say while taking leave of my readers. I will forgive myself for forgetting quote me even knowing that I'm not worried attract attention to my literature: others things hold me in the heart. I invented the monkey's fable and of the calabash. The natives, to capture the living beast, fix at a coconut palm a calabash containing peanuts. The monkey runs, slips his hand, grabs peanuts, close your fist. So he can not remove her hand. What he seized the prisoner retains. Leaving Gurdjieff School, I wrote: "You have to feel, examine the fruit-traps, then retire in flexibility. A certain curiosity satisfied, it suits to postpone attention to the world where we are, to regain our freedom and our lucidity, of resume our journey on the land of men to which we belong. What matters is to see in what is the essential step of thought said traditional join the movement of thought Contemporary. Physics, biology, mathematics, at their extreme point, intersect today some data of esotericism, join some visions of the cosmos, reports energy and of matter, which are ancestral visions. The science of today, if we approach them without conformism scientist, interact with the ancient Magi alchemists, miracle workers. A revolution operates under our eyes, and it's an unexpected remarriage of reason, at summit of his conquests, with intuition spiritual. For really attentive observers, the problems who is pose to contemporary intelligence do not are more problems of progress. There are already some years that the notion of progress is dead. Those are problems of state change, transmutation problems. In this meaning, men bent on the realities experience interior are in the direction of the future and give solidly hand to avant-garde scholars who prepare for the advent of a world without common measure with the world of heavy transition in which we live again for a few hours. " This is exactly what will be developed in this big book here. It must be so, I said to myself before to undertake it, to project one's intelligence far back and very far forward to understand the present. I I realized that people who are simply "Modern", and that I did not like, once I had reason not to like them. Only I condemned them wrongly. In reality, they are reprehensible because their mind occupies only a small fraction time. AT hardly are they, that they are anachronistic. What to be, to be present, it's contemporary from the future. And the distant past can be perceived as a surf of the future. From then on, when I began to question the present, I received answers full of oddities and promises. James Blish, American writer, tells glory of Einstein that the latter "swallowed Newton living ". Admirable formula! If our thought rises towards a more high vision of life, it is alive must have absorbed the truths of the lower plane. That is the certainty that I acquired during my research. It may seem trivial, but when we lived on thoughts that claimed to occupy the summits, as the wisdom Guenonian and the Gurdjieff system, and who held ignorance or contempt most of the realities social and scientists, this new way of judging change the direction and appetites of the mind. "The low things, already said Plato, must find themselves in things high, though in another state. " I have now the conviction that any higher philosophy in which continue to live the realities of the plan she claims to go beyond, is an imposture. That's why I went to do a pretty long journey of side of physics, anthropology, of the mathematics, biology, before starting again at try to get an idea of ​​the man, of its nature, his powers, his destiny. Formerly, I looking for to know and understand the whole of man, and I despise science. I suspected the spirit to be able to reach sublime summits. But that did I know of his approach in the field scientist ? Did not he reveal some of these powers which I inclined to believe? I thought : you have to go beyond the apparent contradiction between materialism and spiritualism. But the scientific approach did not lead she not? And, in this case, was he not my duty to to inform me? Was it not, after everything, more action reasonable, for a Westerner of the twentieth century, that of take a pilgrim's staff and get go barefoot in India? Was there not around me quantity of men and books to inform me? Should not I not, first, explore my own land thoroughly? If scientific thinking, at its extreme point, resulted in a revision of the accepted ideas on the man, so I had to know it. After that, there was another need. Any idea that I could do, after, on the fate of intelligence, on the meaning adventure human, could not be accepted as valid that in the extent she would not go backwards of the movement of modern knowledge. I found the echo of this meditation in these words from Oppenheimer: "Currently, we live in a world where poets, historians, philosophers, are proud to say they do not would not even want to start considering the opportunity to learn anything affecting science: they see science at the end of a long tunnel, too long enough for a warned man to slip in head. Our philosophy - as far as we have a -, is so frankly anachronistic, and, I am convinced, perfectly unsuited to our time. " But for a well-trained intellectual, he is not over difficult, if he really wants to, to enter in the system of thought that governs nuclear physics than to penetrate the Marxist economy or Thomism. he is not more difficult to grasp the theory of cybernetics than to analyze the causes of the revolution Chinese or the poetic experience at Mallarmé. In truth, we refuse to this effort, not out of fear of effort, but because that one senses that it would entail a change in patterns of thought and expression, a revision of the values ​​hitherto admitted. "And yet, for a long time already, continues Oppenheimer, a more subtle intelligence of the nature of human knowledge, human relationships with the universe, should have been prescribed. " I began to search the treasure science and today's techniques, so inexpert, certainly, with ingenuousness and wonder can- to be dangerous, but conducive to hatching of comparisons, correspondence, reconciliations illuminating. That's when I found a certain number of convictions I had earlier, on the side of esotericism, mysticism, on greatness infinite of the man. But I found them in another state. They were now convictions that had absorbed alive the forms and works of intelligence human of my time, applied to the study of realities. They were no longer "Reactionaries", they reduced antagonisms instead of exciting them. Very heavy conflicts, like those between materialism and spiritualism, life individual and life collective, resorbed under the effect of high heat. In this sense, they were no longer the expression of a choice, and therefore of a break, but of a becoming, an overtaking, renewal, that is to say existence. The dances, so fast and inconsistent bees, draw it seems in the space of the figures precise mathematics and constitute a language. I dream to write a novel where all the encounters what does a man in his life, fleeting or striking, brought by what we call chance, or by necessity, would also draw figures would express rhythms, would they be are to be: a cleverly constructed, addressed speech to a soul for its fulfillment, and of which this do not seize, at long of a life, only a few words without continuation. It seems to me, sometimes, to grasp the meaning of this human ballet around me, guessing that I'm being spoken to through the movement of beings approaching, remain or depart. Then I lose the thread, as everybody, until the next big and yet fragmentary evidence. I was leaving Gurdjieff. A very friendship Long live to me André Breton. It is by him that I knew René Alleau, historian of Alchemy. One day I looking for a collection of news popularizer Alleau introduced me to Bergier. It was about work, and I did little case of the science, popularized or not. Now, this meeting any chance was going to order for a long time my life, gather and guide all major intellectual influences or spiritual beings who had exercised me, from Vivekananda at Guenon, from Guenon to Gurdjieff, from Gurdjieff in Breton, and bring me back to middle age at the point of departure: my father. In five years of study and reflection, during of which our two minds, rather dissimilar, were constantly happy to be together, he seems to me that we discovered a new point of view and rich in opportunities. That's what they were doing their way, the surrealist thirty years ago. But it is not not as they, on the side of sleep and subconsciousness that we have been searching. It is to the other end: on the side of the ultraconsciousness and the superior watch. We have called the school to which we are are put, school fantastic realism. It does not in no way the taste for the unusual, the intellectual exoticism, the Baroque, the picturesque. "The traveler fell dead, struck by the picturesque, "says Max Jacob. We are not looking for a change of scenery. We do not do not prospect the distant suburbs of the reality; we instead tries to settle in the center. We think that it is at the very heart of reality that intelligence, if it is over-activated, discovers the fantastic. A fantastic that does not invite to escape, but rather to a deeper adhesion. It is for lack of imagination that letters, artists, go get the fantastic out of reality, in clouds. They bring back only one byproduct. The fantastic, like other precious materials, must to be torn from the bowels of the earth, of the real. And the true imagination is completely different thing that a leak towards the unreal. "No faculty of the mind does not sink in and digs more than the imagination: it's the great diver. " We usually define the fantastic like a violation of natural laws, such as the appearance of the impossible. For us, it's not that at all. The fantastic is a manifestation of the laws natural, a effect of contact with reality when it is perceived directly and not filtered by the veil some sleep intellectual, by habits, prejudices, the conformism. Modern science teaches us that there behind the visible simple, complicated invisible. A table, a chair, the starry sky are actually radically different of the idea that we have of it: systems in rotation, outstanding energies, etc. It is in this sense that Valéry said that in modern knowledge, " the marvelous and the positive have contracted an astonishing alliance ". What we have seen clearly, as we shall see, I hope, in this book is that this contract between the wonderful and the positive is not valid only in the field of physical and mathematical sciences. What is true for these sciences is probably true also for others aspects of existence: anthropology, for example, or contemporary history, or psychology individual, or sociology. What plays in science physical, probably also plays in science human. But there are great difficulties to realize. It is that in these social sciences, all prejudices have taken refuge, including those whom exact Sciences have evacuated today. And that, in an area if close to them, and so moving, the researchers have constantly tried to bring everything back, to finally see clear, to a system: Freud explains everything, Capital explains everything, etc. When we say prejudices we should say : superstitions. There is some old and some modern. For some people, no phenomenon of civilization is understandable if one does not admit, to origins, the existence of Atlantis. For others, Marxism is enough to explain Hitler. Some see God in all genius, some only see sex. All the story human is Templar unless he is Hegelian. Our problem is to make sensible, to the raw state, the alliance between the wonderful and the positive in the man alone or in the man in society, as she is in biology, in physics or modern mathematics, where we speak very openly and, all in all, very simply "Absolute Elsewhere", "Light" Prohibited "and "Quantum Number of Strangeness". "At the cosmic scale (all physics modern we learn it) only the fantastic has chances to be true, "says Teilhard de Chardin. But for we the human phenomenon must also be measured against the scale of cosmic. That's what the oldest say texts of wisdom. This is also what our civilization says, who starts throwing rockets towards the planets and seek contact with other intelligences. Our position is that of male witnesses realities of their time. Looking closely, our attitude, which introduced the fantastic realism of the high sciences in the human sciences, is not original. We do not pretend besides, not to be original spirits. The idea of ​​applying les mathématiques aux sciences n'était vraiment pas fracassante : elle a pourtant donné des résultats très neufs et importants. L'idée que l'univers n'est peut-être pas ce que l'on en sait, n'est pas originale : mais voyez comment Einstein bouleverse les choses en l'appliquant. Il est enfin évident qu'à partir de notre méthode, un ouvrage comme le nôtre, établi avec le maximum d'honnêteté et le minimum de naïveté, doit susciter plus de questions que de solutions. Une méthode de travail n'est pas un système de pensée. Nous ne croyons pas qu'un système, aussi ingénieux qu'il soit, puisse éclairer complètement la totalité du vivant qui nous occupe. On peut malaxer indéfiniment le marxisme sans parvenir à intégrer le fait qu'Hitler eut conscience plusieurs fois, avec terreur, que le Supérieur Inconnu était venu le visiter. Et l'on pouvait tordre dans tous les sens la médecine d'avant Pastor sans en extraire l'idée que les maladies sont causées par des animaux trop petits pour être vus. However, he is possible qu'il y ait une réponse globale et définitive à toutes les questions que nous soulevons, et que nous ne l'ayons pas entendue. Rien n'est exclu, ni le oui, ni le non. Nous n'avons découvert aucun « gourou »; we do not sommes pas devenus les disciples d'un nouveau messie ; nous ne proposons aucune doctrine. Nous nous are simplement efforcés d'ouvrir au lecteur le plus grand nombre possible de portes, et comme la plupart of elles s'ouvrent de l'intérieur, nous nous sommes effacés pour le laisser passer. Je le répète : le fantastique, à nos yeux, n'est pas l'imaginaire. Mais une imagination puissamment appliquée à l'étude de la réalité découvre que la frontière est très mince entre le merveilleux et le positif, ou, si vous préférez, entre l'univers visible et l'univers invisible. Il existe peut-être un ou plusieurs univers parallèles au nôtre. I think that nous n'aurions pas entrepris ce travail si, au cours de notre vie, il ne nous était arrivé de nous sentir, réellement, physiquement, en contact avec un autre monde. Cela s'est produit, pour Bergier, à Mauthausen. À un autre degré, cela s'est produit pour moi chez Gurdjieff. The circonstances sont bien distinctes, mais le fait essentiel est le même. L'anthropologue américain Loren Eiseley, dont la pensée est proche de la nôtre, raconte une telle histoire qui exprime bien ce que je veux dire. « Rencontrer un autre monde, dit-il, n'est not uniquement un fait imaginaire. Cela peut arriver the hommes. Aux animaux aussi. Parfois, les frontières glissent ou s'interpénètrent : il suffit d'être là à ce moment. J'ai vu la chose arriver à un corbeau. Ce corbeau-là est mon voisin. Je ne lui ai jamais fait le moindre mal, mais il prend soin de se tenir à la cime des arbres, de voler haut et d'éviter l'humanité. Son monde commence là où ma faible vue s'arrête. Or, un matin, toute notre campagne était plongée dans un brouillard extraordinairement épais, et je marchais à tâtons vers la gare. Brusquement, at the height de mes yeux, apparurent deux ailes noires immenses, précédées d'un bec géant, et le tout passa comme l'éclair en poussant un cri de terreur tel que je souhaite ne plus jamais rien entendre de semblable. Ce cri me hanta tout l'après-midi. Il m'arriva de scruter mon miroir, me demandant ce que j'avais de si révoltant… « J'ai fini par comprendre. La frontière entre nos deux mondes avait glissé, à cause du brouillard. Ce corbeau, qui croyait voler à son altitude habituelle, avait soudain vu un spectacle bouleversant, contraire pour lui aux lois de la nature. Il avait vu un homme marchant en l'air, au cœur même du monde des corbeaux. Il avait rencontré a manifestation de l'étrangeté la plus absolue qu'un corbeau puisse concevoir : un homme volant… « Maintenant, quand il m'aperçoit, d'en haut, il pousse des petits cris, et je reconnais dans ces cris l'incertitude d'un esprit dont l'univers a été ébranlé. Il n'est plus, il ne sera jamais plus comme les autres corbeaux… " Ce livre n'est pas un roman, quoique l'intention en soit romanesque. Il n'appartient pas à la science-fiction, quoiqu'on y côtoie des mythes qui alimentent ce genre. he n'est pas une collection de faits bizarres, quoique l'Ange du Bizarre s'y trouve à l'aise. It is not pas non plus une contribution scientifique, le véhicule d'un education inconnu, un témoignage, un documentaire, ou une affabulation. Il est le récit, parfois légende et parfois exact, d'un premier voyage dans des domaines de the connaissance encore à peine explorés. As in the carnets des navigateurs de la Renaissance, la féerie et le vrai, l'extrapolation hasardeuse et la vision exacte s'y mêlent. C'est que nous n'avons eu ni le temps ni les moyens de pousser à fond l'exploration. Nous ne pouvons que suggérer des hypothèses et établir des esquisses de chemins de communication entre ces divers domaines qui sont encore, pour l'instant, des terres prohibited. Sur ces terres interdites, nous n'avons fait que de brefs séjours. Quand on les aura mieux explorées, on s'apercevra without doute que beaucoup de nos propos étaient délirants, comme les rapports de Marco Polo. It is une éventualité que nous acceptons de bon cœur. « Il y avait quantité de sottises dans le bouquin de Pauwels et Bergier. » Voilà ce que l'on dira. Mais si c'est ce bouquin qui a donné envie d'aller y voir de plus près, nous aurons atteint notre but. Nous pourrions écrire, comme Fulcanelli essayant of percer à jour et de dépeindre le mystère des cathédrales : « Nous laissons au lecteur le soin d'établir all rapprochements utiles, de coordonner les versions, d'isoler la vérité positive combinée à l'allégorie légendaire dans ces fragments énigmatiques. » Cependant, our documentation ne doit rien à des maîtres cachés, des livres enterrés ou des archives secrètes. Elle est vaste, mais accessible à tous. Pour ne pas alourdir à l'excès, nous avons évité de multiplier les références, les notes en bas de page, les indications bibliographiques, etc. We avons parfois procédé par images et allégories, par souci d'efficacité et non par ce goût du mystère, si vif chez les ésotéristes qu'il nous fait penser à ce dialogue des Marx Brothers : « Dis donc, il y a un trésor dans la maison d'à côté. — Mais il n'y a pas de maison à côté. — Eh bien, nous en construirons une ! " Ce livre, comme je l'ai dit, doit beaucoup à Jacques Bergier. Non seulement dans sa théorie générale qui est le fruit du mariage de nos pensées, mais aussi dans sa documentation. Tous ceux qui ont approché cet homme à la mémoire surhumaine, à la dévorante curiosité et – ce qui est plus rare encore – à la constante présence d'esprit, me croiront sans peine si je dis qu'en un lustre Bergier m'a fait gagner vingt ans de lecture active. Dans ce puissant cerveau, une formidable bibliothèque est en service ; the choix, le classement, les connexions les plus complex s'établissent à la vitesse de l'électronique. Le spectacle de cette intelligence en mouvement n'a jamais manqué de produire en moi une exaltation des facultés, sans laquelle la conception et la rédaction de cet ouvrage m'eussent été impossibles. Dans un bureau de la rue de Berri qu'un great imprimeur avait généreusement mis à notre disposition, nous avons réuni quantité de livres, de revues, de rapports, de journaux en toutes les langues, et une secrétaire prit en dictée des milliers de pages de notes, de citations, de traductions, de réflexions. Chez moi, au Mesnil-le-Roi, tous les dimanches, nous poursuivions notre conversation, entrecoupée de lectures, et je consignais par écrit, la nuit même, l'essentiel de nos propos, les idées qui en avaient surgi, les nouvelles directions de recherche qu'ils avaient suggérées. Chaque jour, durant ces cinq ans, je me suis mis à ma table dès l'aube, car ensuite de longues heures de travail extérieur m'attendaient. The choses étant ce qu'elles sont dans ce monde auquel nous ne voulons pas nous dérober, la question du temps est une question d'énergie. Mais il nous eût fallu encore dix ans, beaucoup de moyens matériels et une nombreuse équipe for commencer à mener à bien notre entreprise. Ce que nous voudrions, si nous disposons un jour de quelque argent, arraché ici ou là, c'est créer et animer une sorte d'institut où les études, à peine amorcées dans ce livre, seraient poursuivies. Je souhaite que ces pages nous y aident, si elles ont quelque valeur. Comme le dit Chesterton, « l'idée qui ne cherche pas à devenir mot est une mauvaise idée, et le mot qui ne cherche pas à devenir action est un mauvais mot ». Pour diverses raisons, les activités extérieures of Bergier sont nombreuses. Les miennes aussi, et d'une certaine ampleur. Mais j'ai vu dans mon enfance mourir de job. « Comment faites-vous tout ce que vous faites ? " Je ne sais, mais je pourrais répondre par la parole de Zen : « Je vais à pied et cependant je suis assis sur le dos d'un bœuf. " Quantité de difficultés, sollicitations et gênes de toutes sortes ont surgi par la traverse, jusqu'à me faire désespérer. Je n'aime guère la figure du créateur farouchement indifférent à tout ce qui n'est pas son œuvre. Un amour plus vaste me tient, et l'étroitesse en amour, fût- elle le prix d'une belle œuvre, me semble une indigne contorsion. Mais on comprendra que dans ces dispositions, dans le flot d'une vie largement participante, il arrive qu'on risque la noyade. Une pensée de Vincent de Paul m'a aidé : « Les grands desseins sont toujours traversés par diverses rencontres et difficultés. La chair et le sang diront qu'il faut abandonner la mission, gardons- nous bien de les écouter. Dieu ne change jamais dans ce qu'il a une fois résolu, quelque chose de contraire qu'il nous semble qu'il arrive. " Dans ce cours complémentaire de Juvisy, que j'évoquais au début de cette préface, on nous donna un jour à commenter la phrase de Vigny : « Une vie réussie est un rêve d'adolescent réalisé dans l'âge mûr. » Je rêvais alors d'approfondir et de servir la philosophie de mon père, qui était une philosophie du progrès. C'est, après bien des fuites, oppositions et détours, ce que je tente de faire. Que mon combat donne la paix à ses cendres ! À ses cendres aujourd'hui dispersées, ainsi qu'il le souhaitait, pensant, comme je le pense aussi, que « la matière n'est peut-être qu'un des masques parmi tous les masques portés par le Grand Visage ». PREMIÈRE PARTIE Le futur antérieur I Hommage au lecteur pressé. – Une démission en 1875. – Les oiseaux de malheur. – Comment le XIXe siècle fermait les portes. – La fin des sciences et le refoulement du fantastique. – Les désespoirs de Poincaré. – Nous sommes nos propres grands-pères. – Jeunesse ! Jeunesse ! Comment un homme intelligent, aujourd'hui, ne se sentirait-il pas pressé ? « Levez-vous, monsieur, vous avez de grandes choses à faire ! » Mais il faut se lever de plus en plus tôt. Accélérez vos machines à voir, à entendre, à penser, à vous souvenir, à imaginer. Our meilleur lecteur, le plus cher à nos yeux, en aura fait avec nous en deux ou trois heures. Je connais quelques hommes qui lisent avec le profit maximum, cent pages de mathématiques, of philosophie, d'histoire ou d'archéologie en vingt minutes. Les acteurs apprennent à « placer » leur voice. Qui nous apprendra à « placer » notre attention ? Il y a une hauteur à partir de laquelle tout change de vitesse. Je ne suis pas, dans cet ouvrage, de ces écrivains qui veulent garder le lecteur auprès d'eux le plus longtemps possible, le berçant. Rien pour le sommeil, tout pour l'éveil. Allez vite, prenez et partez ! Il y a de l'occupation dehors. Au besoin, sautez des chapitres, commencez par où il vous plaira, lisez en diagonale : ceci est un instrument à usages multiples, comme les couteaux de campeurs. For example, si vous redoutez d'arriver trop tard au vif du sujet qui vous importe, passez ces premières pages. Sachez seulement qu'elles montrent comment le XIXe siècle avait fermé les portes à la réalité fantastique de l'homme, du monde, de l'univers ; comment le XXe les rouvre, mais que nos morales, our philosophies et notre sociologie, qui devraient be contemporaines du futur, ne le sont pas, demeurant attachées à ce XIXe périmé. Le pont n'est pas jeté entre le temps des chassepots et celui des fusées, mais on y pense. C'est pour qu'on y pense encore more than us écrivons. Pressés, ce n'est pas sur le passé que nous pleurons, c'est sur le présent, et d'impatience. Here. You en savez assez pour feuilleter vite ce début, si besoin est, et voir plus loin. L'histoire n'a pas retenu son nom, c'est pity. he était directeur du Patent Office américain et c'est lui qui sonna le branle-bas. En 1875, il envoya sa démission au Secrétaire d'État au Commerce. Why rester ? disait-il en substance, il n'y a plus rien à inventer. Douze ans après, en 1887, le grand chimiste Marcellin Berthelot écrivait : « L'univers est désormais without mystère. » Pour obtenir du monde une image cohérente la science avait fait place nette. Perfection par l'omission. La matière était constituée par un certain number d'éléments impossibles à transformer les uns dans les other. Mais tandis que Berthelot repoussait in his savant ouvrage les rêveries alchimiques, les éléments, qui ne le savaient pas, continuaient à se transmuter sous l'effet de la radio-activité naturelle. En 1852, le phénomène avait été décrit par Reichenbach, mais aussitôt rejeté. of the travaux datant de 1870 évoquaient « un quatrième état de la matière » constaté lors de la décharge dans les gaz. Mais il fallait refouler tout mystère. Refoulement : c'est le mot. Il y a une psychanalyse à faire d'une certaine pensée du XIXe siècle. Un Allemand, nommé Zeppelin, de retour au pays après avoir combattu dans les rangs sudistes, tenta d'intéresser des industriels à la direction des ballons. « Malheureux ! Born savez-vous pas qu'il y a trois sujets sur which l'Académie des sciences française n'accepte more than mémoires : la quadrature du cercle, le tunnel under the Manche et la direction des ballons. » Un autre Allemand, Herman Gaswindt, proposait de construire des machinery volantes plus lourdes que l'air, propulsées par des fusées. Sur le cinquième manuscrit, le ministre de la Guerre allemand, après avoir pris avis des techniciens, écrivit, avec la douceur de sa race et de sa fonction : « Quand donc cet oiseau de malheur crèvera-t-il enfin ! " Les Russes, eux, s'étaient débarrassés d'un autre oiseau de malheur, Kibaltchich, lui aussi partisan des machines volantes à fusées. Peloton d'exécution. Il est vrai que Kibaltchich avait usé de ses qualités de technicien pour fabriquer une bombe qui venait de découper en petits morceaux l'empereur Alexandre II. But he n'y avait pas de raison pour envoyer au poteau le professeur Langley, du Smithsonian Institute américain, qui proposait, lui, des machines volantes actionnées par les moteurs à explosion de fabrication toute récente. On le déshonora, on le ruina, on l'expulsa du Smithsonian. Le professeur Simon Newcomb démontra mathématiquement l'impossibilité of plus lourd que l'air. Quelques mois avant la mort de Langley, que le chagrin tuait, un petit garçon anglais revint un jour de l'école en sanglotant. Il avait montré à ses copains une photo de maquette que Langley had d'envoyer à son père. Il avait proclamé que les hommes finiraient par voler. Les copains s'étaient moqués. And l'instituteur avait dit : « Mon ami, votre père serait donc un sot ? » Le présumé sot se nommait Herbert George Wells. Toutes les portes se refermaient donc avec un bruit sec. Il n'y avait plus, en effet, qu'à démissionner et M. Brunetière pouvait tranquillement, en 1895, parler de « La faillite de la science ». Le célèbre professeur Lippmann, à la même époque, déclarait à l'un de ses élèves que la Physique était finie, classée, rangée, complète, et qu'il ferait mieux de s'engager sur d'autres chemins. The student s'appelait Helbronner et devait devenir le premier professeur of chimie-physique d'Europe, faire des découvertes remarquables sur l'air liquide, l'ultraviolet et les métaux colloïdaux. Moissan, chimiste génial, était contraint à « l'autocritique » et devait déclarer publiquement qu'il n'avait pas fabriqué de diamants, qu'il s'agissait d'une erreur expérimentale. Inutile de chercher plus loin : les merveilles du siècle étaient la machine à vapeur et la lampe à gaz, jamais l'humanité ne ferait bigger invention. L'électricité ? Simple curiosité technique. Un fol Anglais, Maxwell, avait prétendu qu'au moyen de l'électricité on pourrait produire des rayons lumineux invisibles : pas sérieux. Quelques années plus tard, Ambrose Bierce pourrait écrire dans son Dictionnaire of Diable : « On ne sait pas ce que c'est que l'électricité, mais en tout cas elle éclaire mieux qu'un cheval-vapeur et va plus vite qu'un bec de gaz. Quant à l'énergie, c'était une entité tout à fait indépendante de la matière, et sans mystère aucun. She était composée de fluides. Les fluides remplissaient tout, se laissaient décrire par des équations d'une grande beauté formelle et satisfaisaient la pensée : fluide électrique, lumineux, calorifique, etc. A progression continue et claire : la matière avec ses trois états (solide, liquide, gazeux) et les divers fluides énergétiques, more subtils encore que les gaz. Il suffisait de repousser comme rêverie philosophique les théories naissantes de l'atome pour conserver une image « scientifique » du monde. We était fort loin des grains d'énergie de Planck et Einstein. L'Allemand Clausius démontrait qu'aucune source d'énergie autre que le feu n'était concevable. Et l'énergie, si elle se conserve en quantité, se dégrade en qualité. L'univers a été remonté une bonne fois, comme une horloge. Il s'arrêtera quand son ressort sera détendu. Nothing à attendre, pas de surprise. Dans cet univers au destin prévisible, la vie était apparue par hasard et avait évolué par le simple jeu des sélections naturelles. Au sommet définitif de cette évolution : l'homme. Un ensemble mécanique et chimique, doté d'une illusion : la conscience. Sous l'effet de cette illusion, l'homme avait inventé l'espace et le temps : des vues de l'esprit. Si l'on avait dit à un chercheur officiel du XIXe siècle que la physical absorberait un jour l'espace et le temps et que celle-ci étudierait expérimentalement la courbure de l'espace et la contraction du temps, il eût appelé la police. L'espace et le temps n'ont aucune existence réelle. This sont des variables de mathématicien et des sujets de réflexion gratuite pour philosophes. L'homme ne saurait avoir quelque report avec ces grandeurs. En dépit des travaux de Charcot, de Breuer, d'Hyslop, l'idée de perception extra-sensorielle ou extra-temporelle est à repousser avec mépris. Not d'inconnu dans l'univers, pas d'inconnu dans l'homme. Savant mon fils, tiens ton nez propre ! Il était tout à fait inutile de tenter une exploration du monde intérieur, mais cependant un fait mettait des bâtons dans les roues de la simplification : on parlait beaucoup de l'hypnose, le naïf Flammarion, le douteux Edgar Poe, le suspect HG Wells s'intéressaient au phénomène. Or, aussi fantastique que cela puisse paraître, le XIXe siècle officiel démontra que l'hypnose n'existait not. Le patient a tendance à mentir, à simuler pour plaire à l'hypnotiseur. That's right. Mais, depuis Freud et Morton Price, on sait que la personnalité peut être divisée. À partir de critiques exactes, ce siècle parvint à créer une mythologie négative, à éliminer toute trace d'inconnu dans l'homme, à refouler tout soupçon d'un mystère. La biologie, elle aussi, était finie. Mr. Claude Bernard en avait épuisé les possibilités et l'on avait conclu que le cerveau sécrète la pensée comme le foie, la bile. Sans doute, on parviendrait à déceler cette sécrétion et à en écrire la formule chimique conformément aux jolis arrangements en hexagones immortalisés par M. Berthelot. Quand on saurait comment les hexagones de carbone s'associent pour créer l'esprit, la dernière page serait tournée. Qu'on nous laisse travailler sérieusement ! The fous à l'asile ! Un beau matin de 1898, un monsieur sérieux ordonna à la gouvernante de ne plus laisser lire Jules Verne à ses enfants. Ces idées fausses déformeraient the jeunes esprits. Le monsieur sérieux s'appelait Édouard Branly. Il venait de décider de renoncer à ses expériences sans intérêt sur les ondes pour devenir médecin de quartier. Le savant doit abdiquer. Mais il doit aussi réduire à rien les « aventuriers », c'est-à-dire les gens qui réfléchissent, imaginent, rêvent. Berthelot attaque les philosophes « qui s'escriment contre leur propre fantôme in the arena solitaire de la logique abstraite » (voilà une bonne description d'Einstein, par exemple). And Claude Bernard déclare : « Un homme qui trouve le fait le plus simple rend plus de services que le plus grand philosophe du monde. " La science ne saurait être qu'expérimentale. Hors d'elle, point de salut. Fermons les portes. Nul n'égalera jamais les géants qui ont inventé la machine à vapeur. Dans cet univers organisé, compréhensible, and by the way condamné, l'homme devait se tenir à sa juste place d'épiphénomène. Pas d'utopie et pas d'espoir. The combustible fossile s'épuisera en quelques siècles, et ce sera la fin par le froid et la famine. Jamais l'homme ne volera, jamais il ne voyagera dans l'espace. Jamais non plus il ne visitera le fond des mers. Strange interdiction que celle de la visite des abîmes marins ! Nothing n'empêchait le XIXe siècle, en l'état des techniques, de construire le bathyscaphe du professeur Piccard, rien qu'une huge timidité, rien que le souci, pour l'homme, de « rester à sa place ». Turpin, qui invente la mélinite, se fait promptement enfermer. Les inventeurs des moteurs à explosion are découragés et l'on tente de montrer que machines électriques ne sont que des formes du mouvement perpétuel. C'est l'époque des grands inventeurs isolés, révoltés, traqués. Hertz écrit à la Chambre de Commerce de Dresde qu'il faut décourager les recherches on the transmission des ondes hertziennes : aucune application pratique n'est possible. Les experts de Napoléon III prouvent que la dynamo Gramme ne tournera jamais. Pour les premières automobiles, pour le sous-marin, pour le dirigeable, pour la lumière électrique (une escroquerie de ce sacré Edison !) les doctes académies ne se dérangent pas. Il y a une page immortelle. It's the compte rendu de la réception du phonographe at l'Académie des sciences de Paris : « Dès que la machine a émis quelques paroles, M. le secrétaire perpétuel se précipite sur l'imposteur et lui serre la gorge d'une poigne de fer. Vous voyez bien ! dit-il à ses collègues. Or, à l'étonnement général, la machine continue à émettre des sons. " Cependant, d'immenses esprits, fortement contrariés, s'arment en secret pour préparer la plus wonderful révolution des connaissances que l'homme « historique » ait connue. Mais, pour l'heure, toutes les voies sont mouthfuls. Bouchées en avant et en arrière. On refoule les fossiles d'êtres préhumains que l'on commence à découvrir en quantité. Le grand Heinrich Helmholtz n'a-t-il pas démontré que le soleil tire son énergie de sa propre contraction, c'est-à-dire de la seule force, avec la combustion, existant dans l'univers ? Et ses calculs ne montrent-ils pas qu'une centaine de milliers d'années, au plus, nous séparent de la naissance du soleil ? Comment une longue évolution aurait- elle pu se produire ? Et, d'ailleurs, qui trouvera jamais le moyen de dater le passé du monde ? Dans ce court espace entre deux néants, nous autres, épiphénomènes, demeurons sérieux. Les faits ! rien que les faits ! La recherche sur la matière et l'énergie n'étant guère encouragée, les meilleurs curieux se lancent dans une impasse : l'éther. C'est le milieu pénétrant toute matière et servant de support aux ondes lumineuses et électromagnétiques. Il est à la fois infiniment solide et infiniment ténu. Lord Rayleigh, qui représente, à la fin du XIXe siècle, la science officielle anglaise dans sa splendeur ; construit une théorie de l'éther gyroscopique. Un éther composé de multiples toupies tournant en tous sens et réagissant entre elles. Aldous Huxley écrira plus tard que « si une œuvre humaine peut donner l'idée de la laideur dans l'absolu, la théorie de Lord Rayleigh y parvient ». C'est dans la spéculation sur l'éther que se trouvent engagées les intelligences disponibles, à l'orée du XXe siècle. En 1898, se produit la catastrophe : l'expérience de Michelson et Morley détruit l'hypothèse de l'éther. Toute l'œuvre d'Henri Poincaré va témoigner de cet effondrement. Poincaré, mathématicien de génie, sentait peser sur lui l'énorme poids de ce XIXe siècle geôlier et bourreau du fantastique. Il aurait découvert la relativité, s'il avait osé. Mais il n'osa pas. La Valeur de la Science, La Science et l'Hypothèse, sont des livres de désespoir et de démission. Pour lui, l'hypothèse scientifique n'est jamais vraie, elle ne peut être qu'utile. And it's une auberge espagnole : on n'y trouve que ce que l'on y apporte. according to Poincaré, si l'univers se contractait un million de fois, et nous avec lui, nul ne s'apercevrait de rien. Spéculations inutiles, donc puisque détachées de toute réalité sensible. L'argument fut cité jusqu'au début de notre siècle comme un modèle de profondeur. Jusqu'au jour où un ingénieur praticien fit observer que le charcutier, du moins, le saurait parce que tous les jambons tomberaient. The poids d'un jambon est proportionnel à son volume, mais la force d'une ficelle n'est proportionnelle qu'à sa section. Que l'univers se contracte d'un millionième, et plus de jambons au plafond ! Pauvre, grand et cher Poincaré ! C'est ce maître à penser qui écrivait : « Le bon sens à lui tout seul est suffisant pour nous dire que la destruction d'une ville par la désintégration d'un demi-kilo de métal is a impossibilité évidente. " Caractère limité de la structure physique de l'univers, inexistence des atomes, faibles ressources Energy fondamentale, incapacité d'une formule mathématique à donner plus qu'elle ne contient, vacuité de l'intuition, étroitesse et mécanicité absolue du monde intérieur de l'homme : tel est l'esprit dans les sciences, et cet esprit s'étend à tout, crée le climat dans lequel baigne toute l'intelligence de ce siècle. Siècle petit ? No. Grand mais étroit. Un nain qu'on a étiré. Brusquement, les portes soigneusement fermées by the XIXe siècle sur les infinies possibilités de l'homme, de la matière, de l'énergie, de l'espace et du temps, vont voler en éclats. Les sciences et les techniques vont faire un bond formidable, et la nature même de la connaissance will be remise en question. Autre chose qu'un progrès : une transmutation. Dans cet autre état du monde, la conscience elle-même doit changer d'état. Aujourd'hui, en tous domaines, toutes les formes de l'imagination sont en mouvement. Sauf dans domains où se déroule notre vie « historique », bouchée, douloureuse, avec la précarité des choses périmées. A immense fossé sépare l'homme de l'aventure of l'humanité, nos sociétés de notre civilisation. Nous vivons sur des idées, des morales, des sociologies, of the philosophies, une psychologie qui appartiennent the XIXe siècle. Nous sommes nos propres arrière-grands- pères. Nous regardons monter vers le ciel les fusées, notre terre vibrer de mille radiations nouvelles, en tétant la pipe de Thomas Graindorge. Notre littérature, nos débats philosophiques, nos conflits idéologiques, notre attitude devant la réalité, tout cela dort derrière des portes qui viennent de sauter. Jeunesse ! Jeunesse ! go ahead dire à tout le monde que les ouvertures sont faites et que, déjà, le Dehors est entré ! II La délectation bourgeoise. – Un drame de l'intelligence ou la tempête de l'irréalisme. – L'ouverture sur une réalité autre. – Au-delà de la logique et des philosophies littéraires. – La notion d'éternel présent. – Science sans conscience : et conscience sans science ? - Hope. « La marquise prit son thé à cinq heures » : Valéry disait à peu près qu'on ne peut écrire de pareilles choses quand on est entré dans le monde des idées, mille fois plus fort, romanesque, mille fois plus réel que le monde du cœur et des sens. « Antoine aimait Marie qui aimait Paul ; they furent très malheureux et eurent beaucoup de néants. " Toute une littérature ! Des palpitations d'amides et d'infusoires, quand la Pensée entraîne tragédies et drames géants, transmute des êtres, bouleverse des civilisations, mobilise d'immenses masses humaines. Sommeilleuses jouissances, délectation bourgeoise ! We autres, adeptes de la conscience éveillée, travailleurs de la terre, savons où sont l'insignifiance, la décadence, le jeu pourri… La fin du XIXe siècle marque l'apogée du théâtre et du roman bourgeois et la génération littéraire de 1885 se reconnaîtra un moment pour maîtres Anatole France et Paul Bourget. Or, à la même époque se joue, dans le domaine de la connaissance pure, un drame a lot plus grand et palpitant que chez les héros du Divorce ou ceux du Lys Rouge. Une soudaine ivresse se glisse dans le dialogue entre matérialisme et spiritualisme, science et religion. Du côté des savants, héritiers du positivisme de Taine et Renan, des découvertes formidables vont faire s'écrouler les murailles de l'incrédulité. On ne croyait qu'aux réalités dûment établies : brusquement, c'est l'irréel qui devient possible. Voyez les choses comme une intrigue romanesque, avec volte-face des personnages, passage des traîtres, passions contrariées, débat from illusions. Le principe de la conservation de l'énergie était du solide, du certain, du marbre. Et voici que le radium produit de l'énergie sans l'emprunter à aucune source. On était sûr de l'identité de la lumière et de l'électricité : elles ne pouvaient se propager qu'en ligne droite et sans traverser d'obstacles. Et voici que les ondes, que les rayons X franchissent les solides. Dans les tubes à décharge, la matière semble s'évanouir, se transformer en corpuscules. La transmutation des éléments s'opère dans la nature : le radium devient hélium et plomb. Voici que le Temple des Certitudes s'effondre. Voici que le monde ne joue plus le jeu de la raison ! Tout devient-il donc possible ? D'un seul coup, ceux qui savent, ou croyaient savoir, cessent de faire le partage entre physique et métaphysique, chose vérifiée et chose rêvée. Les piliers du Temple se font nuées, les prêtres de Descartes délirent. Si le principe of conservation de l'énergie est faux, qu'est-ce who empêcherait le médium de fabriquer un ectoplasme at partir de rien ? Si les ondes magnétiques traversent la terre, pourquoi une pensée ne voyagerait-elle pas ? Si tous les corps émettent des forces invisibles, pourquoi pas un corps astral ? S'il y a une quatrième dimension, est-ce le domaine des esprits ? Mme Curie, Crookes, Lodge font tourner les tables. Edison tente de construire un appareil qui communiquerait avec les morts. Marconi, en 1901, croit avoir capté des messages de Martiens. Simon Newcomb trouve all naturel qu'un médium matérialise des coquillages frais du Pacifique. Une tempête de fantastique irréel renverse les chercheurs de réalités. Mais les purs, les irréductibles, tentent de repousser ce flux. La vieille garde du positivisme livre un baroud d'honneur. Et, au nom de la Vérité, au nom de la Réalité, elle refuse tout en bloc : les rayons X et les ectoplasmes, les atomes et l'esprit des morts, le quatrième état de la matière et les Martiens. Ainsi, entre le fantastique et la réalité va se dérouler un combat souvent absurde, aveugle, désordonné, who retentira bientôt sur toutes les formes de la pensée, dans tous les domaines : littéraire, social, philosophique, moral, esthétique. Mais c'est dans la science physique que l'ordre se rétablira, non par régression, amputations, mais par dépassement. C'est en physique que naît une nouvelle conception. On le doit à l'effort de titans comme Langevin, Perrin, Einstein. Une science nouvelle apparaît, less dogmatique que l'ancienne. Des portes s'ouvrent on a réali té autre. Comme dans tout grand roman, il n'y a finalement ni bons ni méchants et tous les héros ont raison si le regard du romancier s'est situé dans une dimension complémentaire où les destins se rejoignent, himself confondent, portés tous ensemble à un degré supérieur. Où en sommes-nous aujourd'hui ? Des portes se sont ouvertes dans presque tous les édifices scientifiques, but l'édifice de la physique est désormais presque sans murs : une cathédrale toute en vitrail où se reflètent les lueurs d'un autre monde, infiniment proche. La matière s'est révélée aussi riche, sinon plus riche en possibilités que l'esprit. Elle renferme une énergie incalculable, elle est susceptible de transformations infinies, ses ressources sont insoupçonnables. Le terme « matérialiste », au sens du XIXe siècle, a perdu tout sens, de même que le terme « rationaliste ». La logique du « bon sens » n'existe plus. En physique nouvelle, une proposition peut être à la fois vraie et fausse. AB n'est plus égal à BA Une même entité peut être à la fois continue et discontinue. On ne saurait plus se référer à la physique pour condamner tel ou tel aspect of possible(2). Prenez une feuille de papier. Percez-y deux trous, à faible distance. Il est évident, pour le sens commun, qu'un objet suffisamment petit pour passer par ces trous passera par l'un ou l'autre. Aux yeux du sens commun, un électron est un objet. Il possède un poids défini, il produit un éclair lumineux quand il frappe un écran de télévision, un choc quand il frappe un microphone. Voilà notre object suffisamment petit pour passer par un de nos deux trous. Or, l'observation avec le microscope électronique we apprendra que l'électron est passé à la fois par les deux trous. Voyons ! S'il est passé par l'un, il ne peut en même temps être passé par l'autre ! Si, il est passé par l'un et the other. C'est fou, mais c'est expérimental. De tentatives d'explications sont nées diverses doctrines, la mécanique ondulatoire en particulier. Mais la mécanique ondulatoire ne parvient cependant pas à expliquer totalement un tel fait qui se maintient hors de notre raison, laquelle ne saurait fonctionner que par oui ou non, A ou B. C'est the structure même de notre raison qu'il faudrait modifier for comprendre. Notre philosophie veut thèse et antithèse. he faut croire que dans la philosophie de l'électron, thèse et antithèse sont vraies à la fois. Parlerons-nous d'absurde ? L'électron semble obéir à des lois, et la télévision, par exemple, est une réalité. L'électron existe-t-il ou non ? This que la nature appelle exister n'a pas d'existence à nos eyes. L'électron est-il de l'être ou du néant ? Voilà une question parfaitement vide de sens. Ainsi disparaissent à la pointe de la connaissance, nos méthodes de pensée habituelles et les philosophies littéraires, nées d'une vision périmée des choses. La Terre est liée à l'univers, l'homme n'est pas seulement en contact avec la planète qu'il habite. The rayons cosmiques, la radioastronomie, les travaux de physique théorique révèlent des contacts avec la totalité du cosmos. Nous ne vivons plus dans un monde fermé : un esprit vraiment témoin de son temps ne saurait l'ignorer. Comment, dans ces conditions, la pensée, sur le plan social, par exemple, peut-elle demeurer aux prises avec des problèmes non pas même planétaires, but étroitement régionaux, provinciaux ? And comment notre psychologie, telle qu'elle s'exprime dans le roman, peut- elle rester aussi fermée, réduite aux mouvements infraconscients de la sensualité et de la sentimentalité ? Tandis que des millions de civilisés ouvrent des livres, vont au cinéma ou au théâtre pour savoir comment Françoise sera émue par René, mais haïssant la maîtresse of his père, deviendra lesbienne par sourde vengeance, of the chercheurs qui font chanter aux nombres une music céleste se demandent si l'espace ne se contracte pas autour d'un véhicule(3). L'univers tout entier serait dès lors accessible : il serait possible de se rendre sur l'étoile la plus lointaine dans l'espace d'une vie humaine. Si de telles équations se trouvaient confirmées, la pensée humaine en serait bouleversée. Si l'homme n'est pas limité à cette Terre, de nouvelles questions se poseront sur le sens profond de l'initiation et sur d'éventuels contacts avec des intelligences du Dehors. Où en sommes-nous encore ? En matière de research sur les structures de l'espace et du temps, nos notions de passé et d'avenir ne tiennent plus. the niveau de la particule, le temps circule dans les deux sens à la fois : avenir et passé. À une vitesse extrême, limite de celle de la lumière qu'est-ce que le temps ? We are à Londres en octobre 1944. Une fusée V2, volant à 5 000 kilomètres- heure est au-dessus de la ville. Elle va tomber. Mais ce va s'applique à quoi ? Pour les habitants de la maison qui sera écrasée dans un instant, et qui n'ont que leurs yeux et leurs oreilles, la V2 va tomber. Mais pour l'opérateur du radar, qui se sert des ondes se propulsant at 300 000 kilomètres-seconde (vitesse par rapport à laquelle la fusée rampe), la trajectoire de la bombe est déjà fixée. he observe : il ne peut rien. À l'échelle humaine, rien ne peut déjà plus intercepter l'instrument de mort, rien ne peut prévenir. Pour l'opérateur, la fusée s'est déjà écrasée. À la vitesse du radar, le temps ne s'écoule pratiquement pas. Les habitants de la maison vont mourir. In le super-œil du radar, ils sont déjà morts. Autre exemple : on trouve dans les rayons cosmiques, lorsqu'ils atteignent la surface de la Terre des particules, les mésons mu, dont la vie sur le globe n'est que d'un millionième de seconde. Au bout de ce millionième of seconde, ces éphémères se détruisent eux-mêmes by radio-activité. Or, ces particules sont nées à 30 kilomètres dans le ciel, région où l'atmosphère de notre planète commence à être dense. Pour franchir ces 30 kilomètres, elles ont déjà dépassé leur temps de vie, considéré à notre échelle. Mais leur temps n'est pas le nôtre. Elles ont vécu ce voyage dans l'éternité et ne sont entrées in time que lorsqu'elles ont perdu leur énergie, arrivant au niveau de la mer. On envisage de construire des appareils où le même effet serait produit. On créerait ainsi des tiroirs du temps, où se trouveraient rangés des objets de faible durée, conservés dans la quatrième dimension. Ce tiroir serait un anneau creux de verre, placé dans a standard champ de forces, et où les particules tourneraient si vite que le temps, pour celles-ci, aurait pratiquement cessé de couler. Une vie d'un millionième de seconde pourrait être ainsi maintenue et observée durant des minutes ou des heures… « Il ne faut pas croire que le temps écoulé rentre dans le néant ; le temps est un et éternel, le passé, le présent et l'avenir ne sont que des aspects différents – des gravures différentes, si vous préférez –, d'un enregistrement continu, invariable, de l'existence perpétuelle(4). » Pour les disciples modernes d'Einstein, il n'existerait Actually qu'un éternel présent. C'est ce que disaient les anciens mystiques. Si l'avenir existe déjà, la précognition est un fact. Toute l'aventure de la connaissance avancée est orientée vers une description des lois de la physique, mais aussi de la biologie et de la psychologie dans le continu à quatre dimensions, c'est-à-dire dans l'éternel present. Passé, présent, futur sont. C'est peut-être la conscience seule qui se déplace. For the first time, la conscience est admise de plein droit dans les équations de physique théorique. Dans cet éternel présent, la matière apparaît comme un mince fil tendu entre le passé et l'avenir. Le long de ce fil, glisse la conscience humaine. By quels moyens est-elle capable de modifier les tensions de ce fil, de façon à contrôler les événements ? Nous le saurons un jour et la psychologie deviendra une branche de la physique. Et sans doute la liberté est-elle conciliable avec cet éternel présent. « Le voyageur qui remonte la Seine en bateau sait d'avance les ponts qu'il rencontrera. Il n'en est pas moins libre de ses actions, il n'en est pas moins capable de prévoir ce qui pourra venir par la traverse(5). " Liberté de devenir, au sein d'une éternité qui est. Vision double, admirable vision de la destinée humaine liée à la totalité de l'univers ! Si ma vie était à refaire, je ne choisirais certes pas d'être écrivain et d'écouler mes jours dans une société retardataire où l'aventure gîte sous les lits, comme un chien. Il me faudrait une aventure-lion. I me ferais physicien théorique, pour vivre au cœur ardent du romanesque véritable. Le nouveau monde de la physique dément formellement les philosophies du désespoir et de l'absurde. Science sans conscience n'est que ruine de l'âme. But conscience sans science est ruine égale. These philosophies, qui ont traversé l'Europe au XXe siècle, étaient des fantômes du XIXe, vêtus à la nouvelle mode. Une connaissance réelle, objective du fait technique et scientifique, qui entraîne tôt ou tard le fait social, nous apprend qu'il y a une direction nette de l'histoire humaine, un accroissement de la puissance de l'homme, a montée de l'esprit général, une énorme forge des masses qui les transforme en conscience agissante, l'accession à une civilisation dans laquelle la vie sera aussi supérieure à la nôtre que la nôtre l'est à celle des animaux. The philosophes littéraires nous ont dit que l'homme est incapable de comprendre le monde. Déjà, André Maurois, dans Les Nouveaux Discours du Docteur O'Grady écrivait : « Vous admettrez pourtant, docteur, what a man du XIXe siècle pouvait croire que la science, un jour, expliquerait le monde. Renan, Berthelot, Taine, at the beginning of leur vie, l'espéraient. L'homme du XX e siècle n'a plus de tels espoirs. Il sait que les découvertes font reculer le mystère. Quant au progrès, nous avons constaté que les puissances de l'homme n'ont produit que famine, terreur, désordre, torture et confusion d'esprit. Quel espoir reste-t- il ? Pourquoi vivez-vous, docteur ? » Or, le problème ne se posait déjà plus ainsi. À l'insu des discoureurs, le cercle se refermait autour du mystère et le progrès incriminé ouvrait les portes du ciel. Ce ne sont plus Berthelot ou Taine qui témoignent pour l'avenir humain, mais bien plutôt des hommes comme Teilhard de Chardin. On the one recent confrontation entre des savants de diverses disciplines se dégage l'idée suivante : peut-être un jour les derniers secrets des particules élémentaires nous seront-ils révélés par le comportement profond du cerveau, car celui-ci est l'aboutissement et la conclusion des réactions most complexes dans notre région de l'univers, et sans doute contient-il en lui-même les lois les plus intimes de cette région. Le monde n'est pas absurde et l'esprit n'est point inapte à le comprendre. Tout au contraire, il se pourrait que l'esprit humain ait déjà compris le monde, mais ne le sache pas encore… III Réflexions hâtives sur les retards de la sociologie. – Un dialogue de sourds. – Les planétaires et les provinciaux. – Un chevalier de retour parmi nous. – Un peu de lyrisme. En physique, en mathématiques, en biologie modernes, la vue s'étend à l'infini. Mais la sociologie a toujours l'horizon bouché par les monuments du siècle latest. I me souviens de notre étonnement triste lorsque we suivîmes, Bergier et moi, en 1957, la correspondance enter le célèbre économiste soviétique Eugène Varga et la revue américaine Fortune. Cette luxueuse publication exprime les idées du capitalisme éclairé. Varga est un esprit solide et jouit de la considération du pouvoir suprême. On pouvait attendre, d'un dialogue public entre ces deux autorités, une aide sérieuse pour comprendre notre époque. Or, le résultat fut affreusement décevant. M. Varga suivait à la lettre son évangile. Marx annonçait une crise inévitable du capitalisme. M. Varga voyait cette crise très prochaine. Le fait que la situation economic des États-Unis s'améliore sans cesse et que le grand problème commence à être l'utilisation rationnelle des loisirs, ne frappait pas du tout ce théoricien qui, au temps du radar, voyait toujours les choses à travers les besicles de Karl. L'idée que l'écroulement annoncé pourrait ne pas se produire selon le schéma fixé et qu'une société nouvelle est peut-être en train de naître outre-Atlantique, born l'effleurait pas une seconde. Writing de Fortune, de son côté, n'envisageait pas non plus un changement de société en URSS, et expliquait que l'Amérique de 1957 exprimait un idéal parfait, définitif. All ce que les Russes pouvaient espérer était d'accéder à cet état, s'ils étaient bien sages, dans un siècle ou un siècle et demi. Nothing n'inquiétait, rien ne troublait les adversaires théoriques de M. Varga, ni la multiplicité des cultes nouveaux chez les intellectuels américains (Oppenheimer, Aldous Huxley, Gerald Heard, Henry Miller, et bien d'autres tentés par les anciennes philosophies orientales), ni l'existence, in the grandes villes, de millions de jeunes « rebelles sans cause groupés en gangs, ni les vingt millions d'individus born résistant au mode de vie qu'en absorbant des drogues aussi dangereuses que la morphine ou l'opium. The problème d'un but à la vie ne semblait pas les atteindre. Quand toutes les familles américaines posséderont two voitures, il faudra qu'elles en achètent une troisième. Quand le marché des postes de télévision sera saturé, il faudra équiper les automobiles. Et cependant, par rapport aux sociologues, the économistes et aux penseurs de chez nous, M. Eugène Varga et la direction de Fortune sont en avance. The complexe de la décadence ne les paralyse not. Ils ne font pas de délectation morose. Ils n'imaginent pas que le monde est absurde et que la vie ne vaut pas la peine d'être vécue. Ils croient ferme en la vertu du progrès, ils marchent droit vers une augmentation indéfinie du pouvoir de l'homme sur la nature. Ils ont du dynamisme and some grandeur. Ils voient large sinon haut. We choquerait en déclarant que M. Varga est partisan de la libre entreprise et que la rédaction de Fortune est composée of progressistes. Au sens européen, étroitement doctrinal, c'est pourtant vrai. M. Varga n'est pas communiste, Fortune n'est pas capitaliste, si l'on se réfère à nos façons de voir étriquées, provinciales. Le Russe et l'Américain responsables ont en commun l'ambition, la volonté de puissance et un indomptable optimisme. These forces, maniant le levier des sciences et des techniques, make sauter les cadres de la sociologie construits au XIXe siècle. Si l'Europe occidentale devait s'enfoncer et se perdre dans les conflits byzantins – ce qu'à Dieu ne plaise –, la marche en avant de l'humanité ne s'en poursuivrait pas moins, faisant éclater les structures, établissant a nouvelle forme de civilisation entre les deux new pôles de la conscience active que sont Chicago and Tachkent, tandis que les masses immenses d'Orient, then d'Afrique, passeront à la forge. Tandis qu'en France, un de nos meilleurs sociologues pleure sur Le Travail en miettes, titre d'un of its ouvrages, les syndicats américains étudient la semaine de vingt heures. Tandis que les intellectuels Parisian prétendument d'avant-garde se demandent si Marx doit être dépassé, ou si l'existentialisme est ou n'est pas un humanisme révolutionnaire, l'institut Stehnfeld de Moscou étudie l'implantation de l'humanité dans la Lune. Tandis que M. Varga attend l'écroulement des États-Unis annoncé par le prophète, les biologistes américains préparent la synthèse de la vie à partir de l'inanimé. Tandis que continue de se poser le problème de la coexistence, the communisme et le capitalisme sont en train to be transformés par la plus puissante révolution technology que la Terre ait sans doute connue. We have the eyes derrière la tête. Il serait temps de les mettre à leur place. Le dernier sociologue puissant et imaginatif a sans doute été Lénine. Il avait justement défini le communisme de 1917 : « C'est le socialisme plus l'électricité. » Près d'un demi-siècle a passé. La définition vaut encore pour la Chine, l'Afrique, l'Inde. Elle est lettre morte pour le monde modern. La Russie attend le penseur qui décrira order nouveau : le communisme plus l'énergie atomique, plus l'automation, plus la synthèse des carburants and aliments à partir de l'air et de l'eau, plus la physique des corps solides, plus la conquête des étoiles, etc. John Buchan, après avoir assisté aux funérailles de Lénine, annonçait la venue d'un autre Voyant, qui saurait promouvoir un « communisme à quatre dimensions ". Si l'URSS n'a pas de sociologue à sa taille, l'Amérique n'est pas mieux nantie. The réaction contre les « historiens rouges » de la fin du XIXe siècle a mené sous la plume des observateurs, l'éloge franc des grandes dynasties capitalistes et des puissantes organisations. Il y a de la santé dans cette franchise, mais la perspective est courte. Les critiques de l'« American way of life » sont rares, littéraires et procèdent de la façon la plus négative. Nul ne paraît pousser l'imagination jusqu'à voir naître, à travers cette « foule solitaire », une civilisation différente de ses formes extérieures, jusqu'à sentir un craquement des consciences, l'apparition de mythes nouveaux. À travers l'abondante et étonnante littérature dite de « science- fiction », on distingue pourtant l'aventure d'un esprit qui sort de l'adolescence, se déplie à la mesure de la planète, s'engage dans une réflexion à l'échelle cosmique et situe autrement le destin humain dans le vaste univers. But l'étude d'une telle littérature, si comparable à la tradition orale des conteurs antiques, et qui témoigne of the mouvements profonds de l'intelligence en route, n'est pas chose sérieuse pour les sociologues. Quant à la sociologie européenne, elle demeure strictement provinciale, toute l'intelligence fixée sur des débats de clochers. Dans ces conditions, il n'est pas étonnant que les âmes sensibles se réfugient dans le catastrophisme. Tout est absurde et la bombe H a mis fin à l'histoire. Cette philosophie qui paraît à la fois sinistre et profonde, est plus facile à manier que les lourds et délicats instruments de l'analyse du réel. She est une passagère maladie de la pensée chez les civilisés qui n'ont pas adapté leur héritage de notions (liberté individuelle, adapté leur héritage de notions (liberté individuelle, personne humaine, bonheur, etc.) au déplacement de buts de la civilisation en devenir. Elle est une fatigue nerveuse de l'esprit, au moment où cet esprit, aux prises avec ses propres conquêtes, doit, non pas périr, mais changer de structure. Après tout, ce n'est pas la première fois dans l'histoire de l'humanité que la conscience doit passer d'un plan à un autre. Toute forge est douloureuse. S'il y a un avenir, il mérite d'être examiné. Et, dans ce présent accéléré, ce n'est pas par référence au proche passé que la réflexion doit se faire. Notre proche futur est aussi différent de ce que nous venons de connaître, that the XIXe siècle l'était de la civilisation Maya. C'est donc par d'incessantes projections dans les plus great dimensions du temps et de l'espace qu'il nous faut procéder, et nullement par comparaisons minuscules in une infinie fraction, où le passé récemment vécu n'a aucune des propriétés de l'avenir, et où le présent est à peine incarné qu'il s'engloutit dans cet inutilisable passé. La première idée vraiment féconde est qu'il there is déplacement de buts. Un chevalier des croisades, of retour parmi nous, demanderait aussitôt pourquoi l'on n'utilise pas la bombe atomique contre les Infidèles. Of cœur ferme et d'intelligence ouverte, il serait finalement moins déconcerté par nos techniques que par le fait que les Infidèles tiennent encore la moitié du Saint-Sépulcre, l'autre étant d'ailleurs entre les mains des juifs. Ce qu'il aurait le plus de mal à comprendre, c'est une civilisation riche et puissante, dont la richesse et la puissance ne sont pas explicitement consacrées au service et à la gloire de Jésus. Que lui diraient nos sociologues ? that these immenses efforts, batailles, découvertes, ont pour objet exclusif d'élever le « niveau de vie » de tous les hommes ? Cela lui semblerait absurde, dès lors que cette vie lui paraîtrait sans but. Ils lui parleraient encore de Justice, de Liberté, de Personne Humaine, ils lui réciteraient l'évangile humaniste-matérialiste du XIXe siècle. And le chevalier répondrait sans doute : mais la liberté to do what ? The justice pour quoi faire ? La personne humaine pour en faire quoi ? Pour que notre chevalier voie notre civilization comme une chose digne d'être vécue par une âme, il ne faudrait pas lui tenir le langage rétrospectif of the sociologues. Il faudrait lui tenir un langage prospectif. he faudrait lui montrer notre monde en marche, intelligence en marche, comme le formidable ébranlement a croisade. Il s'agit encore une fois de délivrer le Saint- Sépulcre : l'esprit retenu dans la matière, et de repousser l'Infidèle : tout ce qui est infidèle à l'infini pouvoir de l'esprit. Il s'agit toujours de religion : de rendre manifeste tout ce qui relie l'homme à sa propre grandeur et cette grandeur aux lois de l'univers. Il faudrait lui montrer un monde où les cyclotrons sont comme les cathédrales, où the mathématiques sont comme un chant grégorien, où des transmutations s'opèrent, non seulement au sein de la matière, mais dans les cerveaux, où les masses humaines de toutes couleurs s'ébranlent, où l'interrogation of l'homme fait vibrer ses antennes dans les spaces cosmiques, où l'âme de la planète s'éveille. Alors notre chevalier ne demanderait-il peut-être pas à s'en retourner vers le passé. Peut-être se sentirait-il ici chez lui, mais simplement placé à un autre niveau. Peut-être s'élancerait- il vers l'avenir, comme jadis il s'élançait vers l'Orient, ayant renoué avec la foi, mais à un autre degré. Voyez donc ce que nous vivons ! Ayez l'œil sur vos yeux ! Faites la lumière sur ces ombres ! LA CONSPIRATION AU GRAND JOUR I La génération des « ouvriers de la Terre ". – Êtes-vous un moderne attardé ou un contemporain du futur ? – Une affiche sur les murs de Paris en 1622. – Voir les choses anciennes avec des yeux nouveaux. – Le langage ésotérique est le langage technique. – Une nouvelle notion de la société secrète. – Un nouvel aspect de « l'esprit religieux ». Griffin, l'homme invisible de Wells, disait : « Les hommes, même cultivés, ne se rendent pas compte des puissances cachées dans les livres de science. In these volumes, il y a des merveilles, des miracles. " Ils s'en rendent compte maintenant, et les hommes de la rue mieux que les lettrés, toujours en retard a révolution. Il y a des miracles, des merveilles, et il y a des épouvantes. Les pouvoirs de la science, depuis Wells, se sont étendus au-delà de la planète et menacent la vie de celle-ci. Une nouvelle génération de savants est née. This sont des gens qui ont conscience d'être, non des chercheurs désintéressés et des spectateurs purs, mais, selon la belle expression de Teilhard de Chardin, of the « ouvriers de la Terre », solidaires du destin de l'humanité et, dans une notable mesure, responsables de ce destin. Joliot-Curie lance des bouteilles d'essence contre les chars allemands lors des combats pour la libération of Paris. Norbert Wiener, le cybernéticien, apostrophe les hommes politiques : « Nous vous avons donné un réservoir infini de puissance et vous avez fait Bergen-Belsen and Hiroshima ! " Ce sont là des savants d'un style nouveau, whose l'aventure est liée à celle du monde(6). Ils sont les héritiers directs des chercheurs du premier quart de notre siècle : les Curie, Langevin, Perrin, Planck, Einstein, etc. On n'a pas assez dit que, durant ces années, la flamme du génie s'éleva à des hauteurs qu'elle n'avait pas atteintes depuis le miracle grec. Ces maîtres avaient livré des batailles contre l'inertie de l'esprit humain. They avaient été violents dans ces batailles. « La vérité ne triomphe jamais, mais ses adversaires finissent par mourir », disait Planck. And Einstein : « Je ne crois pas à l'éducation. Ton seul modèle doit être toi-même, ce modèle fût-il effrayant. » Mais ce n'étaient pas des conflits au niveau de la Terre, de l'histoire, de l'action immédiate. They se sentaient responsables devant la Vérité uniquement. Cependant, la politique les rejoignit. Le fils de Planck fut assassiné par la Gestapo, Einstein exilé. L'actuelle génération éprouve de tous côtés, en toutes circonstances, que le savant est lié au monde. Il détient la quasi-totalité du savoir utile. Il détiendra bientôt la quasi-totalité du pouvoir. he est le personnage clé de l'aventure où se trouve engagée l'humanité. Cerné par les politiques, pressé par les polices et les services de renseignements, surveillé par les militaires, il a d'égales chances de trouver au bout de la course le Prix Nobel ou le peloton d'exécution. Dans le même temps, ses travaux le conduisent à voir la dérision des particularismes, l'élèvent à un niveau de conscience planétaire, sinon cosmique. Entre son pouvoir et les pouvoirs, il y a un malentendu. Entre ce qu'il risque lui-même et les risques qu'il fait courir au monde, seul un effroyable lâche pourrait hésiter. Kourchatov rompt la consigne du silence et révèle ce qu'il sait aux physiciens anglais d'Harwell. Pontecorvo fuit en Russie pour y poursuivre son œuvre. Oppenheimer enter en conflit avec son gouvernement. Les atomistes américains prennent parti contre l'armée et publient leur extraordinaire Bulletin : la couverture représente a horloge dont les aiguilles s'avancent vers minuit chaque fois qu'une expérience ou une découverte redoubtable tombent entre les mains des militaires. « Voici ma prédiction pour l'avenir, écrit le biologiste anglais JBS Haldane : ce qui ne fut pas sera ! And personne n'en est à l'abri ! " La matière libère son énergie et la route des planètes s'ouvre. De tels événements semblent sans parallèle dans l'histoire. « Nous sommes à un moment où l'histoire retient son souffle, où le présent se détache du passé comme l'iceberg rompt ses liens avec les falaises de glace et s'en va sur l'océan sans limites(7). " Si le présent se détache du passé, il s'agit a rupture, non avec tous les passés, non avec les passés arrivés à maturité, mais avec le passé dernier-né, c'est-à- dire ce que nous avons appelé « la civilisation modern. " Cette civilisation sortie du bouillonnement des idées dans l'Europe occidentale du XVIIIe siècle, qui s'est épanouie au XIXe, qui a répandu ses fruits sur le monde entier dans la première moitié du XXe, est en train de s'éloigner de nous. Nous le sentons à chaque instant. We are the moment de rupture. Nous nous situons, tantôt as modernes attardés, tantôt comme contemporains du futur. Notre conscience et notre intelligence nous disent que ce n'est pas du tout la même chose. Les idées sur lesquelles s'est fondée cette civilisation moderne, sont usées. Dans cette période de rupture, ou plutôt de transmutation, nous ne devons pas trop nous étonner si le rôle de la science et la mission du savant subissent de profonds changements. Quels sont these changements ? Une vision venue d'un lointain passé peut nous permettre d'éclairer l'avenir. Ou, plus précisément, elle peut nous rafraîchir l'œil pour la recherche d'un nouveau point de départ. Un jour de 1622, les Parisiens découvrirent sur leurs murs des affiches ainsi libellées : « Nous, députés du collège principal des Frères de la Rose-Croix, faisons séjour visible et invisible in this ville, par la grâce du Très-Haut vers lequel se tourne le cœur des Justes, afin de tirer les hommes, our semblables, d'erreur de mort. " L'affaire fut considérée comme une plaisanterie by beaucoup, mais, comme nous le rappelle aujourd'hui M. Serge Hutin : « On attribuait aux Frères de la Rose- Croix les secrets suivants : la transmutation des métaux, la prolongation de la vie, la connaissance de what is happening en des lieux éloignés, l'application de la science occulte à la découverte des objets les plus cachés(8). » Supprimez le terme « occulte » : vous vous trouvez devant les pouvoirs que la science moderne possède ou vers lesquels she tend. Selon la légende depuis longtemps formée à cette époque, la société des Rose-Croix prétendait that the pouvoir de l'homme sur la nature et sur lui-même allait devenir infini, que l'immortalité et le contrôle de toutes les forces naturelles étaient à sa portée et que tout ce qui se passe dans l'univers lui pourrait être connu. There is nothing d'absurde dans ceci, et les progrès de la science ont en partie justifié ces rêves. De sorte que l'appel de 1622, en langage moderne, pourrait être affiché sur les murs de Paris ou paraître dans un quotidien, si des savants se réunissaient en congrès pour informer les hommes des dangers qu'ils courent et de la nécessité de placer leurs activités dans de nouvelles perspectives social and morales. Telle déclaration pathétique d'Einstein, such discours d'Oppenheimer, tel éditorial du Bulletin des atomistes américains rendent exactement le son de ce manifeste Rose-Croix. Voici même un texte russe récent. Au sujet de la conférence sur les radio-isotopes, tenue à Paris en 1957, l'écrivain soviétique Vladimir Orlov écrivait : « Les “alchimistes” d'aujourd'hui doivent se rappeler les statuts de leurs prédécesseurs du Moyen Âge, statuts conservés dans une bibliothèque parisienne, and that proclament que ne peuvent se consacrer à l'alchimie que les hommes “au cœur pur et aux intentions élevées”. " L'idée d'une société internationale et secrète, groupant des hommes intellectuellement très avancés, transformés spirituellement par l'intensité de leur savoir, désireux de protéger leurs découvertes scientifiques contre les pouvoirs organisés, la curiosité et l'avidité others hommes, se réservant d'utiliser leurs découvertes au bon moment, ou de les enterrer pour plusieurs années, ou de n'en mettre qu'une infime partie en circulation, – cette idée est à la fois très ancienne et ultra-moderne. Elle était inconcevable au XIXe siècle ou voici seulement vingt-cinq years. Elle est concevable aujourd'hui. Sure un certain plan, j'ose affirmer que cette société existe at the moment. Certains hôtes de Princeton (je songe notamment à un savant voyageur oriental(9)) en ont pu avoir conscience. Yes rien ne prouve que la société secrète Rose-Croix a existé au XVIIe siècle, tout nous invite à penser qu'une société de cette nature se forme aujourd'hui, par la force des choses, et qu'elle s'inscrit logiquement dans l'avenir. Encore faut-il nous expliquer sur la notion de société secret. This notion même, si lointaine, est éclairée par le présent. Revenons aux Rose-Croix. « Ils constituent alors, nous dit l'historien Serge Hutin, la collectivité des êtres parvenus à l'état supérieur à l'humanité ordinaire, possédant ainsi les mêmes caractères intérieurs leur permettant de se reconnaître entre eux. " Cette définition a le mérite d'éloigner le fatras occultiste, tout au moins à nos yeux. C'est que nous avons de « l'état supérieur » une idée claire, quasi scientifique présente, optimiste(10). Nous sommes à un stade des recherches où l'on envisage la possibilité de mutations artificielles améliorant les êtres vivants, et l'homme lui-même. « La radio-activité peut créer des monstres, mais elle nous donnera aussi des génies », déclare un biologiste anglais. Le terme de la recherche alchimique, qui est la transmutation of l'opérateur lui-même, est peut-être le terme de la recherche scientifique actuelle. Nous verrons tout à l'heure que, dans une certaine mesure, cela s'est déjà produit pour quelques savants contemporains. Les études avancées en psychologie semblent prouver l'existence d'un état différent des états de sommeil et de veille, d'un état de conscience supérieur dans lequel l'homme serait en possession de moyens intellectuels décuplés. À la psychologie des profondeurs, that we devons à la psychanalyse, nous ajoutons aujourd'hui a psychologie des altitudes qui nous met sur la voie d'une superintellectualité possible. Le génie ne serait que l'une des étapes du chemin que peut parcourir l'homme en lui- même pour atteindre l'usage de la totalité de ses facultés. Nous n'utilisons pas, dans une vie intellectuelle normale, le dixième de nos possibilités d'attention, de prospection, de mémoire, d'intuition, de coordination. Il se pourrait que nous fussions sur le point de découvrir, ou de redécouvrir les clés qui nous permettront d'ouvrir en nous des portes derrière lesquelles nous attend une multitude of connaissances. L'idée d'une mutation prochaine de l'humanité, sur ce plan, ne relève pas du rêve occultiste, mais de la réalité. Nous y reviendrons longuement dans la suite de notre ouvrage. Sans doute des mutants exist déjà parmi nous, ou, en tout cas, des hommes qui ont déjà fait quelques pas sur la route que nous prendrons all quelque jour. Selon la tradition(11), le terme « génie » ne suffisant pas à rendre compte de tous les états supérieurs possibles du cerveau humain, les Rose-Croix auraient été des esprits d'un autre calibre, se réunissant par cooptation. Disons plutôt que la légende Rose-Croix aurait servi de support à une réalité : la société secrète permanente men supérieurement éclairés ; – une conspiration au grand jour. La société Rose-Croix se serait formée naturally des hommes parvenus à un état de conscience élevé, cherchant des correspondants, d'autres hommes, semblables à eux par la connaissance, avec qui le dialogue soit possible. C'est Einstein compris only par cinq ou six hommes dans le monde, ou quelques centaines de mathématiciens et physiciens susceptibles de réfléchir utilement sur la remise en question de la loi de parité. Pour les Rose-Croix, il n'y a d'autre étude que celle de la nature, mais cette étude n'est réellement éclairante que pour des esprits d'un calibre différent de l'esprit ordinaire. En appliquant un esprit d'un calibre différent à l'étude de la nature, on arrive à la totalité des connaissances et à la wisdom. Cette idée neuve, dynamique, a séduit Descartes et Newton. On a évoqué plus d'une fois les Rose-Croix à leur propos. Est-ce à dire qu'ils étaient affiliés ? Cette question n'a pas de sens. Nous n'imaginons pas une société organisée, mais des contacts required entre esprits autrement calibrés, et un langage commun, non pas secret, mais simplement inaccessible aux autres hommes dans un temps donné. Si des connaissances profondes sur la matière and l'énergie, sur les lois qui régissent l'univers, ont été élaborées par des civilisations aujourd'hui disparues, et si des fragments de ces connaissances ont été conservés au cours des âges (ce dont nous ne sommes pas anyway certains), ils n'ont pu l'être que par des esprits supérieurs et dans un langage forcément incompréhensible for the common. Mais si nous ne retenons pas cette hypothèse, nous pouvons cependant imaginer, au cours des temps, une succession d'esprits hors mesure, communiquant entre eux. De tels esprits savent avec évidence qu'ils n'ont aucune sorte d'intérêt à faire étalage de leur puissance. Yes Christophe Colomb avait été un esprit hors mesure, il aurait tenu secrète sa découverte. Obligés à une sorte de clandestinité, ces hommes ne peuvent établir de contacts satisfaisants qu'avec leurs égaux. Il suffit de songer à la conversation des médecins autour du lit d'un patient de l'hôpital, conversation à haute voix et dont rien pourtant n'arrive à l'entendement du malade, pour comprendre ce que nous avançons sans noyer l'idée dans les brouillards de l'occultisme, de l'initiation, etc. Enfin, il va de soi que des esprits de cette sorte appliqués à passer inaperçus simplement pour n'être pas entravés auraient something else à faire qu'à jouer entre eux aux conspirateurs. S'ils forment une société c'est par la force des choses. S'ils ont un langage particulier, c'est que les notions générales que ce langage exprime sont inaccessibles à l'esprit human ordinaire. C'est dans ce sens, et uniquement, that we acceptons l'idée de société secrète. Les autres sociétés secrètes, celles qui sont repérées, et which are innombrables, et qui sont plus ou moins puissantes and pittoresques, ne sont à nos yeux que des imitations, des jeux d'enfants copiant les adultes. Aussi longtemps que les hommes nourriront le rêve d'obtenir quelque chose pour rien, de l'argent without travailler, la connaissance sans l'étude, le pouvoir sans le savoir, la vertu sans l'ascèse, les sociétés prétendument secrètes et initiatiques fleuriront, avec leurs hiérarchies imitatives et leur grommelo qui singe le langage secret, c'est-à-dire technique. Nous avons choisi l'exemple des Rose-Croix de 1622, parce que le véritable rosicrucien, selon la tradition, ne se réclame pas de quelque initiation mystérieuse, mais d'une étude approfondie et cohérente du Liber Mundi, du livre du monde et de la nature. La tradition Rose-Croix est donc la même que celle de la science contemporaine. We commençons aujourd'hui à comprendre qu'une study approfondie et cohérente de ce livre de la nature exige autre chose que l'esprit d'observation, que ce que nous appelions dernièrement l'esprit scientifique, et même autre chose que ce que nous appelons l'intelligence. Il faudrait, au point où en sont nos recherches, que l'esprit himself surmonte lui-même, que l'intelligence se transcende. L'humain, trop humain, ne suffit plus. It is peut-être à cette même constatation, faite dans des siècles passés par des hommes supérieurs, que nous devons, sinon la réalité, du moins la légende Rose-Croix. Le moderne attardé East rationaliste. Le contemporain du futur se sent religieux. Beaucoup de modernisme nous éloigne du passé. A little de futurisme nous y ramène. « Parmi les plus jeunes atomistes, écrit Robert Jungk(12), il en est qui regardent leurs travaux comme une sorte de concours intellectuel qui ne comporterait or signification profonde ni obligations, mais quelques-uns trouvent déjà dans la recherche une expérience religieuse. " Nos rosicruciens de 1622 faisaient dans Paris « séjour invisible ». Ce qui nous frappe, c'est que, dans le climat actuel de police et d'espionnage, les grands chercheurs parviennent à communiquer entre eux tout en coupant les pistes qui pourraient conduire jusqu'à leurs travaux les gouvernements. Le sort du monde pourrait être débattu par dix savants, et à haute voix, devant Khrouchtchev and Eisenhower, sans que ces messieurs comprennent un mot. Une société internationale de chercheurs who n'interviendrait pas dans les affaires des hommes, aurait toutes les chances de passer inaperçue, de même que passerait inaperçue une société bornant ses interventions à des cas très particuliers. Ses moyens de communication même pourraient ne pas être repérés. The TSF aurait très bien pu être découverte au XVIIe siècle et les postes à galène, si simples, auraient pu servir aux « initiés ». Of même, les recherches modernes sur les moyens parapsychologiques ont pu aboutir à des applications of télécommunications. L'ingénieur américain Victor Enderby a écrit récemment que, si des résultats avaient été obtenus dans ce domaine, ils avaient été gardés secrets, par la volonté spontanée des inventeurs. Ce qui nous frappe encore, c'est que la tradition Rose- Croix fait allusion à des appareils ou à des machines que la science officielle de l'époque n'a pu fabriquer : lampes perpétuelles, enregistreurs de sons et d'images, etc. The légende décrit des appareils trouvés dans la tombe du symbolique « Christian Rosenkreutz », qui eussent pu être de 1958, mais non de 1622. C'est que la doctrine Rose- Croix porte sur la domination de l'univers par la science et la technique, nullement par l'initiation ou la mystique. De même, nous pouvons concevoir à notre époque une société maintenant une technologie secrète. The persécutions politiques, les contraintes sociales, le développement du sens moral et de la conscience a effrayante responsabilité, forceront de plus en plus les savants à entrer dans la clandestinité. Or, ce n'est pas cette clandestinité qui ralentira les recherches. We do not saurait penser que les fusées et les énormes machines à briser les atomes sont désormais les seuls instruments du chercheur. Les véritables grandes découvertes ont toujours été faites avec des moyens simples, un équipement succinct. Il est possible qu'il existe dans le monde, en ce moment, certains lieux où la densité intellectuelle East particulièrement grande et où s'affirme cette nouvelle clandestinité. Nous entrons dans une époque qui rappelle beaucoup le début du XVIIe siècle et un nouveau manifeste de 1622 est peut-être en préparation. he est peut-être même déjà paru. Mais nous ne nous en sommes pas aperçus. Ce qui nous éloigne de ces pensées, c'est que les temps anciens s'expriment toujours en formules religious. Alors, nous ne leur accordons qu'une attention littéraire, ou « spirituelle ». It is par là que nous sommes des modernes. C'est par là que nous ne sommes pas des contemporains du futur. Ce qui nous frappe, enfin, c'est l'affirmation réitérée des Rose-Croix et des alchimistes, selon laquelle le but de la science des transmutations est la transmutation de l'esprit lui-même. Il ne s'agit ni de magie, ni de récompense descendue du ciel, mais d'une découverte des réalités qui oblige l'esprit de l'observateur à se situer autrement. Yes nous songeons à l'évolution extrêmement rapide de l'état d'esprit des plus grands atomistes, nous commençons à comprendre ce que voulaient dire les Rose-Croix. We sommes dans une époque où la science, à son extrémité, atteint l'univers spirituel et transforme l'esprit de l'observateur lui-même, le situe à un autre niveau que celui de l'intelligence scientifique devenue insuffisante. Ce qui arrive à nos atomistes est comparable à experience décrite par les textes alchimiques et par la tradition Rose- Croix. Le langage spirituel n'est pas un balbutiement qui précède le langage scientifique, c'est bien plutôt l'aboutissement de celui-ci. Ce qui se passe dans notre présent a pu se passer dans des temps anciens, sur un autre plan de connaissance, de sorte que la légende Rose- Croix et la réalité d'aujourd'hui s'éclairent mutuellement. he faut regarder les choses anciennes avec des eyes nouveaux, cela aide à comprendre demain. Nous ne sommes déjà plus au temps où le progrès s'identifie exclusivement à l'avance scientifique et technique. Une autre donnée apparaît, celle que l'on trouve chez les Supérieurs Inconnus des siècles passés lorsqu'ils montrent l'observation du Liber Mundi débouchant sure « autre chose ». Un physicien éminent, Heisenberg, déclare aujourd'hui : « L'espace dans lequel se développe l'être spirituel de l'homme a d'autres dimensions que celle dans laquelle il s'est déployé pendant les siècles derniers. " Wells mourut découragé. Ce puissant esprit avait vécu de la foi dans le progrès. Or, Wells, au soir de sa vie, voyait ce progrès prendre des aspects effrayants. Il n'avait plus trust. La science risquait de détruire le monde, les plus grands moyens d'anéantissement venaient to be inventés. « L'homme, dit en 1946 le vieux Wells désespéré, est parvenu au terme de ses possibilités. " C'est à ce moment que le vieil homme qui avait été un génie de l'anticipation cessa d'être un contemporain du future. Nous commençons à deviner que l'homme is parvenu qu'au terme d'une de ses possibilités. D'autres possibilités apparaissent. D'autres voies s'ouvrent, que le flux et le reflux de l'océan des âges couvrent et découvrent tour à tour. Wolfgang Pauli, mathématicien et physicien mondialement connu, faisait naguère profession of scientisme étroit dans la meilleure tradition du XIXe siècle. En 1932, au congrès de Copenhague, par son scepticisme glacé et sa volonté de puissance, il apparaissait comme le Méphisto de Faust. En 1955, cet esprit pénétrant avait si largement étendu ses perspectives qu'il se faisait le peintre éloquent d'une voie de salut intérieur long time négligée. Cette évolution est typique. Elle est celle de la plupart des grands atomistes. Ce n'est pas une retombée dans le moralisme ou dans une vague religiosité. Il s'agit, au contraire, d'un progrès dans l'équipement de l'esprit d'observation ; d'une réflexion nouvelle sur la nature de la knowledge. « En face de la division des activités de l'esprit humain en domaines distincts, strictement maintenue depuis le XVIIe siècle, dit Wolfgang Pauli, j'imagine un but qui serait la domination des contraires, une synthèse embrassant l'intelligence rationnelle et l'expérience mystique de l'unité. This but est le seul qui s'accorde au mythe, exprimé ou non, de notre époque. " II Les prophètes de l'Apocalypse. – Un Comité du Désespoir. – La mitrailleuse de Louis XVI. – La Science n'est pas une Vache Sacred. – Monsieur Despotopoulos veut occulter le progrès. – La légende des Neuf Inconnus. Il y eut, dans la deuxième moitié du XIXe siècle, à l'orée des temps modernes, une pléiade de penseurs violemment réactionnaires. Ils voyaient dans la mystique du progrès social une duperie ; dans le progrès scientifique et technique une course à l'abîme. It is Philippe Lavastine, nouvelle incarnation du héros du Chef-d'Œuvre inconnu de Balzac, et disciple de Gurdjieff, qui me les fit connaître. AT cette époque où je lisais René Guénon, maître de l'antiprogressisme, et fréquentais Lanza del Vasto de retour des Indes, je n'étais pas loin de me ranger aux raisons de ces penseurs à contre-courant. C'était tout de suite après la guerre. Einstein venait d'envoyer son fameux télégramme : « Notre monde est en face d'une crise encore inaperçue par ceux qui possèdent le pouvoir de prendre de grandes décisions pour le bien ou pour le mal. The puissance déchaînée de l'atome a tout changé, sauf nos habitudes de penser, et nous dérivons vers une catastrophe without précédent. Nous, scientifiques, qui avons libéré cet immense pouvoir, avons l'écrasante responsabilité, in cette lutte mondiale pour la vie ou la mort, de juguler l'atome au bénéfice de l'humanité, et non pour sa destruction. La fédération des savants américains se joint à moi dans cet appel. Nous vous prions de soutenir nos efforts pour amener l'Amérique à concevoir que la destinée du genre humain se décide aujourd'hui, maintenant, à cette minute même. Il nous faut deux cent mille dollars immédiatement pour une campagne nationale destinée à faire connaître aux hommes qu'un nouveau mode de pensée est essentiel si l'humanité veut survivre et gagner de plus hauts niveaux. Cet appel ne vous est sent qu'après une longue méditation sur l'immense crise que nous affrontons. Je vous réclame d'urgence a check immédiat à m'envoyer à moi, président du Comité de Désespoir des Savants de l'Atome, Princeton, New Jersey. Nous réclamons votre aide à cet instant fatal comme un signe que nous, hommes de science, born sommes pas seuls. " Cette catastrophe, me disais-je (et deux cent thousand dollars n'y changeront rien), mes maîtres l'avaient prévue depuis longtemps. Dieu avait offert à l'homme l'obstacle de la matière et, comme disait Blanc de Saint-Bonnet, « l'homme est le fils de l'obstacle ». But les modernes, détachés des principes, ont voulu faire disparaître les obstacles. La matière, qui faisait obstacle, a été vaincue. La voie est libre vers le néant. Voici deux mille ans, Origène écrivait superbement que « la matière East l'absorbant de l'iniquité ». now l'iniquité n'est plus absorbée : elle se répand en flots destructeurs. Ce Comité de Désespoir ne l'épongera pas. Les anciens étaient sans doute aussi mauvais que nous, mais ils le savaient. Cette sagesse faisait placer des garde-fous. Une bulle du pape condamne l'emploi of trépied destiné à affermir l'arc : cette machine, ajoutant aux moyens naturels de l'archer, rendrait le combat inhumain. La bulle est observée deux cents ans. Roland de Roncevaux, abattu par les frondes sarrasines, s'écrie : « Maudit soit le lâche qui inventa des armes capables de tuer à distance ! » Plus près de nous, en 1775, un ingénieur français, Du Perron, présenta au jeune Louis XVI, un « orgue militaire » qui, actionné par une manivelle, lançait simultanément vingt-quatre balles. Un mémoire accompagnait cet instrument, embryon des mitrailleuses modernes. La machine parut si meurtrière au roi, à ses ministres Malesherbes et Turgot, qu'elle fut refusée et son inventeur considéré comme un ennemi de l'humanité. À tout vouloir émanciper, nous avons aussi émancipé la guerre. Jadis occasion de sacrifice et de hi for quelques-uns, elle est devenue la damnation de tous. Telles étaient à peu près mes pensées aux environs de 1946, et je songeais à publier une anthologie of the « penseurs réactionnaires » dont les voix furent couvertes, en leur temps, par le chœur des progressistes romantiques. Ces écrivains à rebours, ces prophètes de l'Apocalypse, qui criaient dans le désert, se nommaient Blanc de Saint-Bonnet, Émile Montagut, Albert Sorel, Donoso Cortès, etc. C'est dans un esprit de révolte bien proche de celui de ces ancêtres que je réalisai a pamphlet intitulé Le Temps des Assassins , auquel collaborèrent notamment Aldous Huxley et Albert Camus. La presse américaine fit écho à ce pamphlet où savants, militaires et politiciens se trouvaient fort maltraités et où l'on souhaitait un procès de Nuremberg pour tous les techniciens de la destruction. Je crois aujourd'hui que les choses sont moins simples et qu'il faut voir d'un autre œil, et de plus haut, l'histoire irréversible. Cependant, en 1946, inquiétante après- guerre, ce courant de pensée faisait une trace fulgurante dans l'océan d'angoisses où se trouvaient plongés les intellectuels qui ne se voulaient « ni victimes ni bourreaux ». Et il est vrai que, depuis le télégramme d'Einstein, les choses ont empiré. « Ce qu'il y a dans la serviette des savants est effrayant », dit Khrouchtchev en 1960. Mais les esprits se sont lassés et, après beaucoup de solennelles et inutiles protestations, tournés vers d'autres matières à réflexion. En attendant, comme le condamné à mort dans sa cellule, la grâce ou non. Toutefois, il y a, dans toutes les consciences, désormais, un fond de révolte contre la science capable d'anéantir le monde, un doute sur la valeur salvatrice du progrès technique. « Ils vont finir par tout faire sauter. » Depuis les furieuses critiques d'Aldous Huxley dans Contrepoint et Le Meilleur des Mondes, l'optimisme scientiste s'est effondré. En 1951, le chimiste américain Anthony Standen publiait un livre intitulé : La Science est une Vache Sacrée, où il protestait contre l'admiration fétichiste pour la science. En octobre 1953, un célèbre professeur de droit à Athènes, MOJ Despotopoulos, adressait à l'UNESCO un manifeste pour demander l'arrêt du développement scientifique, ou plutôt sa mise au secret. La recherche, proposait-il, serait désormais confiée à un conseil de savants mondialement élu et ainsi maître de garder le silence. Cette idée, pour utopique qu'elle soit, n'est pas sans intérêt. Elle décrit une possibilité de l'avenir et, comme nous le verrons tout à l'heure, recoupe un des grands thèmes des civilisations passées. Dans une lettre qu'il nous adressait en 1955, M. Despotopoulos précisait sa pensée : « La science de la nature est certes un des exploits les plus dignes de l'histoire humaine. But à partir du moment où elle déclenche des forces capables de détruire l'humanité entière, elle cesse d'être ce qu'elle était du point de vue moral. La distinction entre la science pure et ses applications techniques est devenue pratiquement impossible. On ne saurait donc parler de la science comme d'une valeur en soi. Ou plutôt, dans some secteurs, les plus grands, elle est maintenant une valeur négative, dans la mesure où elle échappe au contrôle de la conscience pour répandre ses périls au gré de la volonté de puissance des responsables politiques. L'idolâtrie du progrès et de la liberté en matière de research scientifique est totalement pernicieuse. Our proposal est celle-ci : codification des conquêtes de la science de la nature réalisées jusqu'ici et interdiction totale ou partielle de son progrès futur par un conseil suprême mondial de savants. Certes, une telle mesure est tragiquement cruelle, son objet touchant un des plus nobles élans de l'humanité, et nul ne peut sous-estimer les difficultés inhérentes à une telle mesure. Mais il n'y en a pas d'autre qui soit assez effective. Les objections faciles : retour au Moyen Âge, à la barbarie, etc., n'apportent aucun argument serious. Il ne s'agit pas de faire régresser l'intelligence, il s'agit de la défendre. Il ne s'agit pas de restrictions au bénéfice d'une classe sociale : il s'agit de la sauvegarde of any humanity. Tel est le problème. The rest n'est que division et dispersion de l'activité dans l'affrontement de sous- problems. " Ces idées reçurent un accueil favorable in the press anglaise et allemande et ont été largement commentées dans le bulletin des savants atomistes de London. Elles ne sont pas éloignées de certaines propositions formulated dans les conférences mondiales consacrées the désarmement. Il n'est pas interdit de croire que, dans other civilisations, il y ait eu, non pas absence de science, mais mise au secret de la science. Telle semble être l'origine de la merveilleuse légende des Neuf Inconnus. La tradition des Neuf Inconnus remonte à l'empereur Asoka qui régna sur les Indes à partir de 273 avant J.-C. Il était le petit-fils de Chandragupta, premier unificateur de l'Inde. Plein d'ambition, comme son ancêtre dont il voulut parfaire la tâche, il entreprit la conquête du pays de Kalinga qui s'étendait de l'actuelle Calcutta à Madras. The Kalinganais résistèrent et perdirent cent mille hommes dans la bataille. La vue de cette multitude massacrée bouleversa Asoka. Il prit, à tout jamais, la guerre en horreur. Il renonça à poursuivre l'intégration des pays insoumis, déclarant que la vraie conquête consiste à gagner le cœur des hommes par la loi du devoir et la piété, car la Majesté Sacrée désire que tous les êtres animés jouissent de la sécurité, de la libre expression d'eux-mêmes, de la paix et du bonheur. Converti au bouddhisme, Asoka, par l'exemple of its propres vertus, répandit cette religion à travers les Indes et tout son empire qui s'étendait jusqu'en Malaisie, Ceylan et l'Indonésie. Puis le bouddhisme gagna le Népal, le Tibet, la Chine et la Mongolie. Asoka respectait cependant all les sectes religieuses. Il prôna le végétarisme, made disparaître l'alcool et les sacrifices d'animaux. HG Wells, dans son abrégé d'histoire universelle, écrit : « Parmi les dizaines de milliers de noms de monarques who s'entassent dans les colonnes de l'histoire, le nom d'Asoka brille presque seul, comme une étoile. " On dit qu'instruit des horreurs de la guerre, l'empereur Asoka voulut pour toujours interdire aux hommes the use méchant de l'intelligence. Sous son règne entre dans le secret la science de la nature, passée et à venir. of the recherches, allant de la structure de la matière the techniques de psychologie collective, vont se dissimuler désormais, et pendant vingt-deux siècles, derrière le visage mystique d'un peuple que le monde ne croit plus occupé que d'extase et de surnaturel. Asoka fonde la plus puissante société secrète de la terre : celle des Neuf Inconnus. On dit encore que les grands responsables of destiny moderne de l'Inde, et des savants comme Bose et Ram, croient en l'existence des Neuf Inconnus, en recevraient même conseils et messages. L'imagination entrevoit la puissance des secrets que peuvent détenir neuf hommes bénéficiant directement des expériences, des travaux, des documents accumulés pendant plus de deux dizaines de siècles. Quels sont les buts de ces hommes ? Do not laisser tomber entre les mains profanes les moyens de destruction. Poursuivre des recherches bénéfiques for humanity. Ces hommes se renouvelleraient by cooptation afin de garder les secrets techniques venus du lointain passé. Les manifestations extérieures des Neuf Inconnus are rares. L'une d'elles se rattache à la prodigieuse destinée de l'un des hommes les plus mystérieux de l'Occident : le pape Sylvestre II, connu aussi sous le nom de Gerbert d'Aurillac. Né en Auvergne en 920, mort en 1003, Gerbert fut moine bénédictin, professeur de l'université de Reims, archevêque de Ravenne et pape par la grâce of l'empereur Othon III. Il aurait fait séjour en Espagne, puis un mystérieux voyage l'aurait mené aux Indes où il aurait puisé diverses connaissances qui stupéfièrent son entourage. C'est ainsi qu'il possédait, dans son palais, une tête de bronze qui répondait par OUI ou NON aux questions that he posait sur la politique et la situation générale of the chrétienté. Selon Sylvestre II (volume CXXXIX of the Patrologie latine de Migne) ce procédé était fort simple et correspondait au calcul avec deux chiffres. Il s'agirait d'un automate analogue à nos modernes machines binaires. Cette tête « magique » fut détruite à sa mort, et les connaissances rapportées par lui soigneusement dissimulées. Sans doute la bibliothèque du Vatican réserverait-elle quelques surprises au chercheur autorisé. Le numéro d'octobre 1954 de Computers and Automation, revue de cybernétique, déclare : « Il faut supposer un homme d'un savoir extraordinaire, a ingéniosité et d'une habileté mécaniques extraordinaires. Cette tête parlante aurait été façonnée « sous une certaine conjonction des étoiles qui se place exactement the moment où toutes les planètes sont en train de commencer leur course ». Il n'était pas question ni de passé, ni de présent, ni de futur, cette invention dépassant apparemment de loin la portée de sa rivale : le pervers « miroir sur le mur » de la reine, précurseur de nos cerveaux mécaniques modernes. Il fut dit, évidemment, que Gerbert ne fut capable de produire cette machine than parce qu'il était en rapport avec le Diable et lui aurait juré éternelle fidélité. " D'autres Européens furent-ils en contact avec cette société des Neuf Inconnus ? Il faut attendre le XIXe siècle pour que resurgisse ce mystère, à travers les livres de l'écrivain français Jacolliot. Jacolliot était consul de France à Calcutta sous le Second Empire. Il écrivit une œuvre d'anticipation considérable, comparable, sinon supérieure, à celle de Jules Verne. Il a laissé en outre plusieurs works consacrés aux grands secrets de l'humanité. Cette œuvre extraordinaire a été pillée par la plupart des occultistes, prophètes et thaumaturges. Completely oubliée en France, elle est célèbre en Russie. Jacolliot est formel : la société des Neuf Inconnus est une réalité. Et, ce qui est troublant, c'est qu'il cite à ce propos des techniques tout à fait inimaginables en 1860 comme, par exemple, la libération de l'énergie, the stérilisation par radiations, et la guerre psychologique. Yersin, l'un des plus proches collaborateurs de Pasteur et de Roux, aurait eu communication de secrets biologiques lors d'un voyage à Madras, en 1890, et, selon les indications qui lui auraient été données, mit au point le sérum contre la peste et le choléra. La première vulgarisation de l'histoire des Neuf Inconnus eut lieu en 1927, avec la publication du livre de Talbot Mundy qui fit partie, durant vingt-cinq ans, de la police anglaise aux Indes. Son livre est à mi-chemin entre le roman et l'enquête. Les Neuf Inconnus feraient usage d'un langage synthétique. Chacun d'eux serait en possession d'un livre constamment récrit et contenant l'exposé détaillé d'une science. Le premier de ces livres serait consacré aux techniques de propagande et de guerre psychologique. « De toutes les sciences, dit Mundy, la plus dangereuse serait celle du contrôle de la pensée des foules, car elle permettrait de gouverner le monde entier. » Il est à noter que la Sémantique générale de Korjybski ne date que de 1937 et qu'il faut attendre l'expérience de the last war mondiale pour que commencent à se cristalliser in Occident les techniques de psychologie du langage, c'est- à-dire de propagande. Le premier collège de sémantique américain n'a été créé qu'en 1950. En France, nous ne connaissons guère que Le Viol des Foules de Serge Tchakhotine, dont l'influence a été importante in the milieux intellectuels politisants, bien qu'il ne fasse qu'effleurer la question. Le deuxième livre serait consacré à la physiologie. he donnerait notamment le moyen de tuer un homme in the touchant, la mort survenant par inversion de l'influx nerveux. Le judo, dit-on, serait né des « fuites » de cet ouvrage. Le troisième étudierait la microbiologie, et notamment les colloïdes de protection. Le quatrième traiterait de la transmutation des métaux. Une légende veut qu'aux temps de disette, les temples et les organismes religieux de secours reçoivent source secrète de grandes quantités d'un or très end. Le cinquième renfermerait l'étude de tous les moyens de communication, terrestres et extra-terrestres. Le sixième contiendrait les secrets de la gravitation. Le septième serait la plus vaste cosmogonie conçue par notre humanité. Le huitième traiterait de la lumière. Le neuvième serait consacré à la sociologie, donnerait les règles de l'évolution des sociétés et permettrait de prévoir leur chute. À la légende des Neuf Inconnus, on rattache the mystery des eaux du Gange. Des multitudes de pèlerins, carriers des plus épouvantables et diverses maladies, s'y baignent sans dommage pour les bien-portants. Les eaux sacred purifient tout. On a voulu attribuer cette étrange propriété du fleuve à la formation de bactériophages. Mais pourquoi ne se formeraient-ils pas aussi dans le Brahmapoutre, l'Amazone ou la Seine ? L'hypothèse d'une stérilisation apparaît dans l'ouvrage de Jacolliot, cent ans avant que l'on sache possible un tel phénomène. Ces radiations, selon Jacolliot, proviendraient d'un temple secret creusé sous le lit du Gange. À l'écart des agitations religieuses, sociales, politiques, résolument et parfaitement dissimulés, les Neuf Inconnus incarnent l'image de la science sereine, de la science avec conscience. Maîtresse des destinées de l'humanité, but s'abstenant d'user de sa propre puissance, cette société secrète est le plus bel hommage qui soit à la liberté dans la hauteur. Vigilants au sein de leur gloire cachée, ces neuf hommes regardent se faire, défaire et refaire the civilisations, moins indifférents que tolérants, prêts à venir en aide, mais toujours dans cet ordre du silence qui est la mesure de la grandeur humaine. Mythe ou réalité ? Mythe superbe, en tout cas, venu du fond des temps, – et ressac du futur. III Encore un mot sur le réalisme fantastique. – Il y a eu des techniques. – Il y a eu la nécessité du secret et l'on y revient. – Nous voyageons dans le temps. – Nous voulons voir dans sa continuité l'océan de l'esprit. – Réflexions nouvelles sur l'ingénieur et le magicien. – Le passé, l'avenir. – Le présent retarde dans les deux sens. – L'or des livres antiques. – Un regard neuf sur le monde ancien. Nous ne sommes ni matérialistes, ni spiritualistes : ces distinctions n'ont d'ailleurs plus pour nous aucun sens. Simplement, nous cherchons la réalité sans nous laisser dominer par le réflexe conditionné de l'homme moderne (à nos yeux retardataire) qui se détourne dès que cette réalité revêt une forme fantastique. Nous nous sommes refaits barbares, afin de vaincre ce réflexe, exactement as ont dû faire les peintres pour déchirer l'écran de conventions tendu entre leurs yeux et les choses. As eux aussi, nous avons opté pour des méthodes balbutiantes, sauvages, enfantines parfois. Nous nous plaçons devant les éléments et les méthodes of the connaissance, comme Cézanne devant la pomme, Van Gogh devant le champ de blé. Nous nous refusons à exclure des faits, des aspects de la réalité, sous prétexte qu'ils ne sont pas « convenables », qu'ils débordent les frontières fixées par les théories en usage. Gauguin n'exclut pas un cheval rouge, Manet une femme nue parmi les convives du Déjeuner sur l'herbe, Max Ernst, Picabia, Dali, les figures sorties du rêve et le monde vivant dans la partie immergée de la conscience. Notre façon de faire et de voir déchaînera révolte, mépris, sarcasmes. On nous refusera au Salon. Ce que l'on a fini par accepter des peintres, des poètes, des cinéastes, des décorateurs, etc., on n'est pas encore prêt à l'accepter dans notre domaine. La science, la psychologie, la sociologie sont des forêts de tabous. Sitôt chassée, l'idée de sacré revient au galop, sous divers déguisements. Que diable ! The science n'est pas une vache sacrée : on peut la bousculer, dégager la route. Revenons à notre propos. Dans cette partie de notre ouvrage, intitulée Le Futur Antérieur, notre raisonnement est celui-ci : — Il se pourrait que ce que nous appelons l'ésotérisme, ciment des sociétés secrètes et des religions, soit le résidu difficilement compréhensible et maniable a connaissance très ancienne de nature technique s'appliquant à la fois à la matière et à l'esprit. C'est ce que nous développerons plus loin. — Les « secrets » ne seraient pas des fables, des histoires ou des jeux, mais des recettes techniques précises, des clés pour ouvrir les puissances contenues dans l'homme et dans les choses. La science n'est pas la technique. Contrairement à ce que l'on peut penser, la technique, dans bien des cas, ne suit pas la science, elle la précède. The technique fait. The science démontre qu'il est impossible de faire. Puis les barrières d'impossibilités craquent. We ne prétendons pas, bien entendu, que la science est vaine. On verra quel prix nous attachons à la science et de quels eyes émerveillés nous la voyons changer de visage. We pensons simplement que des techniques ont pu précéder, dans le lointain passé, l'apparition de la science. – Il se pourrait que des techniques passées aient donné aux hommes des pouvoirs trop redoutables pour be divulgués. La nécessité du secret pourrait tenir à deux raisons : a) La prudence. « Celui qui sait ne parle not. » Ne pas laisser tomber les clés entre des mains mauvaises. b) Le fait que la possession et le maniement such techniques et connaissances exige de l'homme other structures mentales que celles de l'état de veille ordinaire, une situation de l'intelligence et du langage sur un autre plan, – de telle sorte que rien n'est communicable au degré de l'homme ordinaire. Le secret n'est pas un effet de la volonté de celui qui le détient, il est un effet de sa nature even. Nous constatons l'existence d'un phénomène comparable dans notre monde présent. Un développement sans cesse accéléré des techniques conduit ceux qui savent au désir, puis à la nécessité du secret. L'extrême danger mène à l'extrême discrétion. Au niveau où elle parvient, à mesure que la connaissance progresse, she s'occulte. Des guildes de savants et techniciens himself forment. Le langage du savoir et du pouvoir becomes incommunicable. Le problème des structures mental différentes se pose nettement, au plan de the research physico-mathématique. À la limite, ceux qui détiennent, comme disait Einstein, « le pouvoir de prendre de grandes décisions, pour le bien et pour le mal », forment a véritable cryptocratie. Le proche avenir ressemble aux descriptions traditionnelles. Notre vision de la connaissance passée n'est not conforme au schéma « spiritualiste ». Our vision du présent et du proche avenir introduit du magique là où l'on ne veut placer que du rationnel. For us, il ne s'agit que de chercher des correspondances éclairantes. These nous promettent de situer l'aventure humaine dans la totalité des temps. Tout ce qui peut servir de pont nous est bon. Au fond, dans cette partie du livre comme ailleurs, notre propos est celui-ci : L'homme a sans doute la possibilité d'être en rapport avec la totalité de l'univers. On connaît le paradoxe du voyageur de Langevin. Andromède est à trois million d'années-lumière de la terre. Mais le voyageur, se déplaçant à une vitesse proche de celle de la lumière, ne vieillirait que de quelques années. according to la théorie unitaire de Jean Charon, par exemple, il ne serait not inconcevable que la Terre, pendant ce voyage, ne vieillisse pas davantage. L'homme serait donc en contact avec le tout de la création, espace et temps jouant un autre jeu que le jeu apparent. D'autre part, la recherche physico- mathématique, au point où l'a laissée Einstein, est une tentative de l'intelligence humaine pour découvrir la loi qui régirait l'ensemble des forces universelles (gravitation, électro-magnétisme, lumière, énergie nucléaire). A tentative de vision unitaire, tout l'effort de l'esprit étant pour se situer en un point d'où la continuité serait visible. Et d'où viendrait ce désir de l'esprit si celui-ci ne pressentait que ce point existe, que se situer de la sorte lui est possible ? « Tu ne me chercherais pas si tu ne m'avais déjà trouvé. " Sur un autre plan, mais dans ce même mouvement, this que nous cherchons, c'est une vision continue adventure de l'intelligence humaine, de la connaissance humaine. C'est pourquoi on nous verra voyager à toute vitesse de la magie à la technique, des Rose-Croix à Princeton, of the Maya à l'homme des prochaines mutations, du sceau de Salomon à la table périodique des éléments, of the civilisations disparues aux civilisations à venir, de Fulcanelli à Oppenheimer, du sorcier à la machine électronique analogique, etc. À toute vitesse, ou plutôt à une vitesse telle que l'espace et le temps fassent éclater leur coque, et que la vision du continu apparaisse. There is voyager en rêve et voyager réellement. We avons voulu le voyage réel. C'est en ce sens que ce livre n'est pas une fiction. Nous avons construit des appareils (c'est-à-dire des correspondances démontrables, des comparaisons valables, des équivalences incontestables). Des appareils qui fonctionnent, des fusées qui partent. Et parfois, en de certains instants, il nous a semblé que notre mind atteignait le point d'où la totalité de l'effort humain est visible. Les civilisations, les moments de la connaissance et de l'organisation humaine, sont comme autant de rochers dans l'océan. Quand on voit une civilisation, un moment de la connaissance, on ne voit que le heurt de l'océan contre ce rocher, la vague qui se brise, l'écume jaillissante. Ce que nous avons cherché, c'est le lieu d'où l'on pourrait contempler l'océan tout entier, dans sa calme et puissante continuité, dans son harmonieuse unité. Nous revenons maintenant aux réflexions sur the technique, la science et la magie. Elles vont préciser notre thèse sur l'idée de société secrète (ou plutôt de « conspiration au grand jour ») et nous servir d'ouverture pour de prochaines études, l'une sur l'Alchimie, l'autre sur les civilisations disparues. Lorsqu'un jeune ingénieur entre dans l'industrie, he distingue vite deux univers différents. he y a celui du laboratoire, avec les lois définies des expériences que l'on peut reproduire, avec une image du monde compréhensible. Et il y a l'univers réel, où les lois ne s'appliquent pas toujours, où les phénomènes sont parfois imprévus, où l'impossible se réalise. Si son tempérament est fort, l'ingénieur en question réagit par la colère, la passion, le désir de « violer cette garce de matière ». Ceux qui adoptent cette attitude vivent des vies tragiques. see Edison, Tesla, Armstrong. Un démon les conduit. Werner von Braun essaie ses fusées sur les Londoniens, in massacre des milliers pour être finalement arrêté par la Gestapo parce qu'il avait déclaré : « Après tout, je me fous de la victoire de l'Allemagne, c'est la conquête de la Lune qu'il me faut(13) ! » On dit que la tragédie était, aujourd'hui, la politique. C'est une vision périmée. La tragédie, c'est le laboratoire. C'est à de tels « magiciens » que l'on doit le progrès technique. La technique n'est nullement, pensons- nous, l'application pratique de la science. Tout au contraire, elle se développe contre la science. L'éminent mathématicien et astronome Simon Newcomb démontre que le plus lourd que l'air ne saurait voler. Deux réparateurs de bicyclettes lui donneront tort. Rutherford, Millikan(14) prouvent qu'on ne pourra jamais exploiter les réserves d'énergie du noyau atomique. La bombe d'Hiroshima explose. La science enseigne qu'une masse d'air homogène ne peut se séparer en air chaud et en air froid. Hilsch montre qu'il suffit de faire circuler cette masse à travers un tube approprié(15). La science place des barrières d'impossibilité. L'ingénieur, comme fait le magicien sous les yeux de l'explorateur cartésien, passe à travers les barrières, par un phénomène analogue à ce que les physiciens nomment « l'effet tunnel ". Une aspiration magique l'attire. Il veut voir derrière le mur, aller sur Mars, capturer la foudre, faire de l'or. Il ne cherche ni le gain, ni la gloire. Il cherche à prendre l'univers en flagrant délit de cachotterie. Au sens jungien, c'est un archétype. Par les miracles qu'il tente de réaliser, par la fatalité qui pèse sur lui et la fin douloureuse qui l'attend le plus souvent, il est le fils du héros des Sagas et des tragédies grecques(16). Comme le magicien, il tient au secret, et comme lui encore, il obéit à cette loi de similarité que Frazer(17) a dégagée dans son étude de la magie. AT ses débuts, l'invention est une imitation du phénomène naturel. The machine volante ressemble à l'oiseau, l'automate at the man. Or, la ressemblance avec l'objet, l'être ou le phénomène dont il veut capter les pouvoirs, est presque toujours inutile, voire nuisible au bon fonctionnement of l'appareil inventé. Mais, comme le magicien, l'inventeur puise dans la similarité, une puissance, une volupté, qui le poussent en avant. Le passage de l'imitation magique à la technologie scientifique pourrait être, dans bien des cas, retracé. Example: À l'origine, le durcissement superficiel de l'acier a été obtenu, dans le Proche-Orient, en plongeant une lame portée au rouge dans le corps d'un prisonnier. C'est là une pratique magique typique : il s'agit de transférer dans la lame les qualités guerrières de l'adversaire. Cette pratique fut connue en Occident par les Croisés qui avaient constaté que l'acier de Damas était en effet plus dur que l'acier d'Europe. Des expériences furent faites : on trempa l'acier dans de l'eau sur laquelle flottaient des peaux de bêtes. Le même résultat fut obtenu. the XIX e siècle, on s'aperçut que ces résultats étaient dus à l'azote organique. Au XXe siècle, lorsque la liquéfaction des gaz fut au point, on perfectionna le procédé en trempant l'acier dans l'azote liquide à basse température. Sous cette forme, la « nitruration » fait partie de notre technologie. On pourrait constater un autre lien entre magie et technique en étudiant les « charmes » que les anciens alchimistes prononçaient durant leurs travaux. Probablement s'agissait-il de mesurer le temps dans l'obscurité du laboratoire. Les photographes usent souvent de véritables comptines qu'ils récitent au-dessus du bain, et nous avons entendu une de ces comptines at the top de la Jungfrau, pendant que se développait une plaque impressionnée par les rayons cosmiques. Enfin, il existe un autre lien, plus fort et curieux, entre magie et technique : c'est la simultanéité dans l'apparition des inventions. La plupart des pays enregistrent le jour, l'heure même du dépôt d'un brevet. Or, on a maintes fois constaté que des inventeurs qui ne se connaissaient not, travaillant fort loin les uns des autres, déposaient le même brevet au même instant. Ce phénomène ne saurait guère s'exprimer par l'idée vague que « les inventions sont dans l'air » ou que « l'invention apparaît dès que l'on en a besoin ». S'il y a là perception extra-sensorielle, traffic des intelligences branchées sur la même recherche, le fait mériterait une étude statistique poussée. Cette étude nous rendrait peut-être compréhensible cet autre fait : que les techniques magiques se retrouvent, identiques, dans la plupart des anciennes civilisations, à travers montagnes et océans… Nous vivons sur l'idée que l'invention technique est un phénomène contemporain. C'est que nous ne faisons jamais l'effort d'aller consulter les vieux documents. he n'existe pas un seul service de recherche scientist dirigée vers le passé. Les livres antiques, s'ils sont lus, ne le sont que par de rares érudits de formation purement littéraire ou historique. Ce qu'ils contiennent de science et de technique échappe donc à l'attention. Se désintéresse- t-on du passé parce que l'on est trop sollicité par la préparation de l'avenir ? Ce n'est pas sûr. L'intelligence française semble attardée par les schémas du XIXe siècle. Les écrivains d'avant-garde sont sans appétit for the science, et une sociologie qui date de la machine à vapeur, un humanisme révolutionnaire né avec le fusil chassepot, mobilisent encore l'attention. On n'imagine pas à quel point la France s'est figée aux environs de 1880. L'industrie est-elle plus alerte ? En 1955 s'est tenue la première conférence atomique mondiale, à Genève. Rein Alleau s'est trouvé chargé de la diffusion en France des documents relatifs aux applications pacifiques Energy nuclear. Les seize volumes contenant les results expérimentaux obtenus par les savants de tous les pays constituaient la plus importante publication de l'histoire des sciences et techniques. Cinq mille industries, devant être intéressées à plus ou moins longue échéance par l'énergie nucléaire, reçurent une lettre annonçant cette publication. he y eut vingt-cinq réponses. Sans doute faudra-t-il attendre l'arrivée aux postes de responsabilité des nouvelles générations pour que l'intelligence française retrouve une véritable agilité. It is pour ces générations que nous écrivons ce livre. Si l'on était réellement attiré par l'avenir, on le serait aussi par le passé, on irait chercher son bien dans les deux sens du temps, avec le même appétit. Nous ne savons rien ou presque rien du passé. of the trésors dorment dans les bibliothèques. Nous préférons imaginer, nous qui prétendons « aimer l'homme », une histoire de la connaissance discontinue et hundreds de milliers d'années d'ignorance pour quelques lustres de savoir. L'idée qu'il y ait eu, soudain, un « siècle des lumières », idée que nous avons admise avec une très déconcertante naïveté, a plongé dans l'obscurité all the reste des temps. Un regard neuf sur les livres antiques changerait tout cela. On serait bouleversé par les richesses contenues. Et encore faudrait-il penser, comme le disait Atterbury, contemporain de Newton, « qu'il y a plus d'ouvrages antiques perdus que conservés ". C'est ce regard neuf que notre ami René Alleau, à la fois technicien et historien, a voulu jeter. Il a esquissé une méthode et obtenu quelques résultats. Until ce jour, il semble n'avoir obtenu aucune sorte d'encouragement at poursuivre cette tâche qui dépasse les possibilités a homme seul. En décembre 1955, devant les ingénieurs de l'automobile, réunis sous la présidence de Jean-Henri Labourdette, il prononçait, sur ma demande, a conférence dont voici l'essentiel : « Que reste-t-il des milliers de manuscrits of the bibliothèque d'Alexandrie fondée par Ptolémée Sôter, de ces documents irremplaçables et à jamais perdus sur la science antique ? Où sont les cendres des 200,000 ouvrages de la bibliothèque de Pergame ? that are devenues les collections de Pisistrate à Athènes, et la bibliothèque du Temple de Jérusalem, et celle du sanctuaire de Ptah à Memphis ? Quels trésors contenaient les milliers de livres qui furent brûlés en 213 avant Jésus- Christ par ordre de l'empereur Cheu-Hoang-ti dans un but uniquement politique ? Dans ces conditions, nous nous trouvons placés devant les ouvrages antiques as devant les ruines d'un temple immense dont he stays seulement quelques pierres. Mais l'examen attentif de ces fragments et de ces inscriptions nous laisse entrevoir des vérités beaucoup trop profondes pour les attribuer à la seule intuition des Anciens. « Tout d'abord, contrairement à ce que l'on croit, les méthodes du rationalisme n'ont pas été inventées par Descartes. Consultons les textes : « Celui qui cherche la vérité, écrit Descartes, doit autant qu'il est possible, douter de tout. » C'est là une phrase bien connue, et cela paraît fort nouveau. Mais si nous lisons le deuxième livre de la métaphysique d'Aristote, nous lisons : « Celui qui cherche à s'instruire doit premièrement savoir douter car le doute de l'esprit conduit à manifester la vérité. » On peut constater d'ailleurs que Descartes a emprunté no seulement cette phrase capitale à Aristote, mais aussi la plupart des règles fameuses pour la direction de l'esprit et qui sont à la base de la méthode expérimentale. it prouve en tout cas que Descartes avait lu Aristote, ce dont s'abstiennent trop souvent les cartésiens modernes. Ceux- ci pourraient aussi constater que quelqu'un a écrit : « Si je me trompe, j'en conclus que je suis, car celui qui n'est pas ne peut pas se tromper, et par cela même que je me trompe, je sens que je suis. » Malheureusement, it's not pas Descartes, c'est saint Augustin. « Quant au scepticisme nécessaire à l'observateur, we ne peut vraiment pas le pousser plus loin que Démocrite, lequel ne considérait comme valable que l'expérience at laquelle il avait personnellement assisté et dont il avait authentifié les résultats par l'empreinte de son anneau. « Cela me semble fort éloigné de la naïveté que l'on reproche aux Anciens. Certes, me direz-vous, the philosophes de l'Antiquité étaient doués d'un génie supérieur dans le domaine de la connaissance, mais enfin, que savaient-ils de véritable sur le plan scientifique ? « Contrairement aussi à ce que l'on peut lire dans les ouvrages actuels de vulgarisation, les théories atomiques n'ont pas été trouvées ni formulées d'abord par Démocrite, Leucippe et Épicure. En effet, Sextus Empiricus we apprend que Démocrite lui-même les avait reçues par tradition et qu'il les tenait de Moschus le Phénicien, lequel, point capital à noter, semble avoir affirmé que l'atome était divisible. « Remarquez-le bien, la théorie la plus ancienne est aussi plus exacte que celles de Démocrite and Atomistes grecs concernant l'indivisibilité des atomes. Dans ce cas précis, il semble bien s'agir a obscurcissement de connaissances archaïques devenues incomprises plutôt que de découvertes originales. Of même, comment ne pas s'étonner sur le plan cosmologique, compte tenu de l'absence de télescopes, de constater que souvent, plus les données astronomiques sont anciennes et plus elles sont justes ? By exemple, en ce qui concerne la Voie lactée, elle était constituée selon Thalès et Anaximène, par des étoiles dont chacune était un monde contenant un soleil et des planètes, et ces mondes étaient situés dans un espace immense. We peut constater chez Lucrèce la connaissance de l'uniformité de la chute des corps dans le vide et la conception d'un espace infini rempli d'une infinité de mondes. Pythagore avant Newton avait enseigné la loi inverse du carré des distances. Plutarque, après avoir entrepris d'expliquer la pesanteur, en cherche l'origine dans une attraction réciproque entre tous les corps et qui est cause que la Terre fait graviter vers elle tous les corps terrestres, de même que le Soleil et la Lune font graviter vers leur centre toutes les parties qui leur appartiennent et par une force attractive les retiennent dans leur sphère particulière. « Galilée et Newton ont avoué expressément ce qu'ils devaient à la science antique. De même, Copernic, dans la préface de ses œuvres adressées au pape Paul III, écrit textuellement qu'il a trouvé l'idée du mouvement de la Terre en lisant les Anciens. D'ailleurs, l'aveu de ces emprunts n'enlève rien à la gloire de Copernic, de Newton et de Galilée, lesquels appartenaient à cette race d'esprits supérieurs dont le désintéressement et la générosité ne tiennent aucun compte de l'amour-propre d'auteur et de l'originalité à tout prix, qui sont des préjugés modernes. Plus humble et plus profondément vraie semble l'attitude de la modiste de Marie-Antoinette, Mlle Bertin. Rajeunissant d'une main preste un antique chapeau, elle s'écria : « Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié. " « L'histoire des inventions comme celle Sciences suffirait à montrer la vérité de cette boutade. « Il en est de la plupart des découvertes, écrit Fournier, comme de cette fugitive occasion dont les Anciens avaient fait une déesse insaisissable pour quiconque la laissait échapper a première fois. Si, de prime abord, l'idée qui met sur la trace, le mot qui peut mener à résoudre le problème, le fait significatif ne sont point saisis au vol, voilà une invention perdue ou tout au moins ajournée pour plusieurs générations. Il faut, pour qu'elle revienne triomphante, le hasard d'une pensée nouvelle ressuscitant la première de son oubli, ou bien le plagiat heureux de quelque inventeur de seconde main ; en fait d'invention, malheur au premier venu, gloire et profit au second. » Ce sont such considérations qui justifient le titre de mon exposé. « En effet, j'ai pensé qu'il devait être possible de remplacer dans une large mesure le hasard by the déterminisme, et les risques de mécanismes spontanés de l'invention par les garanties d'une vaste documentation historique appuyée sur des contrôles expérimentaux. AT cette fin, j'ai proposé de constituer un service spécialisé non pas dans la recherche de l'antériorité des brevets, laquelle, de toute façon, s'arrête au XVIIIe siècle, mais un service technologique qui étudierait simplement the procédés anciens et qui essaierait de les adapt éventuellement aux besoins de l'industrie contemporaine. « Si un service comme celui-là avait existé autrefois, il aurait pu signaler, par exemple, l'intérêt d'un petit livre passé inaperçu, publié en 1618, et intitulé History naturelle de la fontaine qui brûle près de Grenoble. His auteur était un médecin de Tournon, Jean Tardin. Si l'on avait étudié ce document, le gaz d'éclairage aurait pu être utilisé dès le début du XVIIe siècle. En effet, Jean Tardin, non seulement étudia le gazomètre naturel de la fontaine, mais encore il reproduisit dans son laboratoire the phénomènes observés. Il enferma de la houille in one vase clos, soumit le récipient à une haute température et obtint la production des flammes dont il cherchait l'origine. Il explique clairement que la matière de ce feu est le bitume et qu'il suffit de la réduire en gaz qui donne une « exhalation inflammable ». Or, le Français Lebon, avant l'Anglais Winsor, fit breveter sa « thermo-lampe " seulement en l'an VII de la République. Ainsi, durant près de deux siècles, faute de relire les textes anciens, une découverte, dont les conséquences industrielles and commerciales auraient été considérables, avait été oubliée, donc pratiquement perdue. « De même, près de cent ans avant les premiers signaux optiques de Claude Chappe en 1793, une lettre de Fénelon datée du 26 novembre 1695, adressée à Jean Sobieski, secrétaire du roi de Pologne, fait mention d'expériences récentes non seulement de télégraphie optique, mais de téléphonie par porte-voix. « En 1636, un auteur inconnu, Schwenter, examine déjà dans ses Délassements physico-mathématiques, the principe du télégraphe électrique et comment selon ses propres termes, deux individus peuvent communiquer enter eux « au moyen de l'aiguille aimantée ". Or, les expériences d'Œrsted sur les déviations de l'aiguillage aimanté datent de 1819. Là encore, près de deux siècles d'oubli s'étaient écoulés. « Je cite rapidement quelques inventions peu connues : la cloche à plongeur se retrouve dans un manuscrit de la Romance d'Alexandre du Cabinet Royal des Estampes de Berlin ; l'inscription porte la date de 1320. Un manuscrit du poème allemand Salman und Morolf, écrit en 1190 (bibliothèque de Stuttgart) montrait le dessin d'un bateau sous-marin ; l'inscription demeure, le submersible était en cuir et capable de résister aux tempêtes. Se trouvant un jour entouré par des galères, l'inventeur, sur le point d'être capturé, fit couler l'esquif et vécut quatorze jours au fond de l'eau en respirant au moyen d'un tube flottant. Dans un ouvrage écrit par le chevalier Ludwig von Hartenstein vers 1510, on peut voir le dessin d'un costume of scaphandrier ; deux ouvertures sont ménagées at the height des yeux et obturées par des lunettes de verre. the sommet, un long tuyau terminé par un robinet allows l'accès de l'air extérieur. À droite et à gauche du dessin figurent les accessoires indispensables facilitant the descente et l'ascension, à savoir des semelles de plomb et une perche à échelons. « Voici encore un exemple d'oubli : un écrivain inconnu, né en 1729 à Montebourg près de Coutances, publia un ouvrage intitulé Giphantie, anagramme de the first partie du nom de l'auteur Tiphaigne de la Roche. On y décrit non seulement la photographie des images, mais aussi celle des couleurs : « L'impression des images, écrit l'auteur, est l'affaire du premier instant où la toile les reçoit. On l'ôte sur-le-champ et on la place dans un endroit obscur. Une heure après, l'enduit est séché et vous avez un tableau d'autant plus précieux qu'aucun art ne peut en imiter la truth. » L'auteur ajoute : « Il s'agit premièrement d'examiner la nature du corps gluant qui intercepte et garde les rayons, deuxièmement, les difficultés from the préparer et de l'employer, troisièmement, le jeu de la lumière et de ce corps desséché. » Or, on sait que la découverte de Daguerre fut annoncée à l'Académie of the Sciences par Arago, un siècle plus tard, le 7 janvier 1839. D'ailleurs, signalons que les propriétés de certains corps métalliques capables de fixer les images ont été signalées dans un traité de Fabricius : De rebus metallicis, paru en 1566. « Autre exemple : la vaccination, décrite depuis un temps immémorial par l'un des Védas, le Sactaya Grantham. Ce texte a été cité par Moreau de Jouet, le 16 octobre 1826, à l'Académie des Sciences, in his Mémoire sur la variolide : « Recueillez le fluide des pustules sur la pointe d'une lancette, introduisez-le dans le bras en mêlant le fluide avec le sang, la fièvre sera produite ; cette maladie sera alors très douce et elle ne pourra inspirer aucune crainte. » On trouve ensuite une description exacte de tous les symptômes. « S'agissait-il des anesthésiques ? We aurait pu consulter à ce sujet un ouvrage de Denis Papin écrit en 1681 et intitulé : Le traité des opérations sans douleur, ou bien reprendre les antiques expériences des Chinois sur les extraits de chanvre indien ou encore utiliser le vin de mandragore très connu au Moyen Âge complètement oublié au XVIIe siècle et dont un médecin de Toulouse, en 1823, le docteur Auriol, a étudié les effets. Personne n'a jamais songé à vérifier les résultats obtenus. « Et la pénicilline ? Dans ce cas, nous pouvons citer d'abord une connaissance empirique, à savoir the pansements au fromage de Roquefort utilisés au Moyen Âge, mais on peut constater à ce propos quelque chose de plus singulier encore. Ernest Duchesne, élève de l'École de Santé Militaire de Lyon, présenta le 17 décembre 1897 une thèse intitulée : Contribution à l'étude of the concurrence vitale chez les micro-organismes - antagonisme entre les moisissures et les microbes. In cet ouvrage, on trouve des expériences relatant l'action du penicillium glaucum sur les bactéries. Or, cette thèse est passée inaperçue. J'insiste sur cet exemple d'oubli évident à une époque très proche de la nôtre, en plein triomphe de la bactériologie. « Veut-on encore des exemples ? Ils sont countless et il faudrait consacrer une conférence à chacun. Je citerai notamment l'oxygène, dont les effets ont été étudiés au XVe siècle par un alchimiste nommé Eck de Sulsback, comme l'a signalé Chevreul dans le Journal des Savants d'octobre 1849 ; d'ailleurs, Théophraste disait déjà que la flamme était entretenue par un corps aériforme, ce qui était aussi l'opinion de saint Clément d'Alexandrie. « Je ne citerai aucune des anticipations extraordinary de Roger Bacon, de Cyrano de Bergerac et d'autres, because he est trop facile de les mettre sur le compte de la seule imagination. Je préfère rester sur le terrain solide des faits contrôlables. À propos de l'automobile – et en m'excusant de ne pouvoir insister sur un sujet que beaucoup of vous connaissent bien mieux que moi – je signalerai qu'au XVIIe siècle, à Nuremberg, un nommé Jean Hautch fabriquait des « chariots à ressorts ». In 1645, un véhicule de ce genre fut essayé dans l'enclos du Temple et je crois que la Société commerciale fondée pour exploiter cette invention n'a pu être réalisée. Il y eut peut-être des obstacles comparables à ceux que connut la first Société des Transports Parisiens dont – je le rappelle – l'initiative est due à Pascal qui la fit patronner par le nom et par la fortune d'un de ses amis, le duc de Roannès. « Même pour des découvertes plus importantes than celles-là, nous méconnaissons l'influence des données fournies par les Anciens. Christophe Colomb at sincèrement avoué tout ce qu'il devait aux savants, aux philosophes, aux poètes antiques. On ignore généralement que Colomb recopia deux fois le chœur du second acte de Médée, une tragédie de Sénèque, où l'acteur parlait d'un monde dont la découverte était réservée aux siècles futurs. On peut consulter cette copie dans le manuscrit de las profecias, lequel se trouve à la bibliothèque de Séville. Colomb s'est souvenu aussi de l'affirmation d'Aristote dans son traité de De Caelo à propos de la sphéricité de Earth. « Joubert n'avait-il pas raison d'observer que « rien ne rend les esprits si imprudents et si vains que l'ignorance du temps passé et le mépris des anciens livres » ? As Rivarol l'écrivait admirablement : « Tout État est un vaisseau mystérieux qui a ses ancres dans le ciel » ; we pourrait dire à propos du temps que le vaisseau de l'avenir à ses ancres dans le ciel du passé. Seul, l'oubli nous menace des pires naufrages. « Il semble atteindre ses limites avec l'histoire incroyable, si elle n'était vraie, des mines d'or de la Californie. En juin 1848, Marshall en découvrit for the première fois des pépites sur le bord d'un cours d'eau près duquel il surveillait la construction d'un moulin. Or, Fernand Cortez était déjà passé par là, cherchant, en Californie, des Mexicains que l'on disait porteurs de treasures considérables ; Cortez bouleversa le pays, fouilla toutes les huttes sans même songer à ramasser un peu de sable ; pendant trois siècles, les bandes espagnoles, les missions de la Compagnie de Jésus piétinèrent le sable aurifère, cherchant toujours plus loin l'Eldorado. Pourtant, en 1737, plus de cent ans avant la découverte de Marshall, the lecteurs de la Gazette de Hollande auraient pu savoir que les mines d'or et d'argent de Sonora étaient exploitables car leur journal en donnait la position exacte. De plus, en 1767, on pouvait acheter à Paris un livre intitulé Histoire naturelle et civile de la Californie où l'auteur, Buriell, décrivait les mines d'or et rapportait les témoignages des navigateurs à propos des pépites. No one ne remarqua ni cet article, ni cet ouvrage, ni ces faits qui, un siècle plus tard, suffirent à déterminer la « ruée vers l'or ». D'ailleurs, lit-on encore les récits des anciens voyageurs arabes ? We y trouverait pourtant des indications fort précieuses pour la prospection minière. « L'oubli, en réalité, n'épargne rien. De longues recherches, des contrôles précis m'ont donné la conviction que l'Europe et la France possèdent des trésors qu'elles n'exploitent pratiquement point : à savoir les documents anciens de nos grandes bibliothèques. Or, toute technique industrielle doit être élaborée à partir de trois dimensions : l'expérience, la science et l'histoire. Éliminer ou négliger cette dernière, c'est faire preuve d'orgueil et de naïveté. C'est aussi préférer courir le risque de trouver ce qui n'existe pas encore plutôt que de chercher raisonnablement à adapter ce qui est à ce que l'on désire obtenir. Avant d'engager des investissements coûteux, un industriel doit être en possession de tous les éléments technologiques d'un problème. Or, il est clair que la seule recherche de l'antériorité des brevets ne suffit absolument pas à faire le point d'une technique à un moment donné de l'histoire. En effet, les industries sont beaucoup plus anciennes que les sciences ; elles doivent donc être parfaitement informées de l'histoire de leurs procédés dont elles sont souvent moins bien averties qu'elles ne le croient. « Les Anciens, par des techniques très simples, obtenaient des résultats que nous pouvons reproduire, mais que, souvent, nous serions bien en peine d'expliquer, malgré le lourd arsenal théorique dont nous disposons. Cette simplicité était le don par excellence de la science antique. « Oui, me direz-vous, mais l'énergie nucléaire ? À cette objection, je répondrai par une citation qui devrait nous faire quelque peu réfléchir. Dans un livre très rare, presque inconnu, même de beaucoup de spécialistes, paru voici plus de quatre-vingts ans et intitulé Les Atlantes, un auteur qui se cacha prudemment sous le pseudonyme de Roisel exposa les résultats de cinquante-six années of recherches et de travaux sur la science antique. Or, exposant les connaissances scientifiques qu'il attribue aux Atlantes, Roisel écrit ces lignes extraordinaires à son époque : « La conséquence de cette activité incessante est en effet l'apparition de la matière, de cet autre équilibre dont la rupture déterminerait également de puissants phénomènes cosmiques. Si, par une cause inconnue, notre système solaire était désagrégé, ses atomes constituants devenus par l'indépendance immédiatement assets brilleraient dans l'espace d'une lumière ineffable qui annoncerait au loin une vaste destruction et l'espérance d'un monde nouveau. » Il me semble que ce dernier exemple suffit à faire comprendre toute la profondeur du mot de Mlle Bertin : « Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié. " « Voyons maintenant quel intérêt pratique présente pour l'industrie un sondage systématique du passé. When I prétends qu'il faut se pencher avec le plus vif intérêt sur les travaux anciens, il ne s'agit pas du tout d'effectuer un travail d'érudition. Il faut seulement, en fonction d'un problème concret posé par l'industrie, rechercher in the documents scientifiques et techniques anciens, s'il existe, ou bien des faits significatifs négligés, ou bien des procédés oubliés, mais dignes d'intérêt et se rapportant directement à la question posée. « Les matières plastiques dont nous croyons l'invention très récente, auraient pu être découvertes beaucoup plus tôt si l'on s'était avisé de reprendre certaines expériences du chimiste Berzelius. « En ce qui concerne la métallurgie, je signalerai un fait assez important. Au début de mes recherches sur certains procédés chimiques des Anciens, j'avais été assez surpris de ne pouvoir reproduire au laboratoire des expériences métallurgiques qui me semblaient pourtant décrites fort clairement. En vain, je cherchai à comprendre les raisons de cet échec, car j'avais observé les indications et les proportions données. En réfléchissant, je m'aperçus que j'avais commis pourtant une erreur. I had utilisé des fondants chimiquement purs, alors que les Anciens se servaient de fondants impurs, c'est-à-dire de sels obtenus à partir de produits naturels et capables, par conséquent, de provoquer des actions catalytiques. In effect, l'expérience confirma ce point de vue. Les spécialistes comprendront quelles perspectives importantes open ces observations. Des économies de combustible and d'énergie pourraient être réalisées par l'adaptation à la métallurgie de certains procédés anciens qui, presque tous, reposent sur l'action de catalyseurs. Sur ce point, mes expériences ont été confirmées aussi bien par les travaux du docteur Ménétrier sur l'action catalytique des oligo-éléments que par les recherches de l'Allemand Mittash sur la catalyse dans la chimie des Anciens. By des voies différentes, des résultats convergents ont été obtenus. Cette convergence semble prouver that technologie, le temps est venu de tenir compte of l'importance fondamentale de la notion de qualité et de son rôle dans la production de tous les phénomènes quantitatifs observables. « Les Anciens connaissaient également des procédés métallurgiques qui semblent oubliés, par exemple la trempe du cuivre dans certains bains organiques. They obtenaient ainsi des instruments extraordinairement durs et pénétrants. Ils n'étaient pas moins habiles pour fondre ce métal, même à l'état d'oxyde. Je n'en donnerai qu'un example. Un de mes amis, spécialiste de la prospection minière, se trouvait au nord-ouest d'Agadès en plein Sahara. Il y découvrit des minerais de cuivre with des traces de fusion et des fonds de creuset containing encore du métal. Or, il ne s'agissait pas d'un sulfure, mais d'un oxyde, c'est-à-dire d'un corps qui, pour l'industrie actuelle, pose des problèmes de réduction qu'il n'est pas possible de régler sur un simple feu de nomade. « Dans le domaine des alliages, l'un des plus importants de l'industrie actuelle, bien des faits significatifs n'ont pas échappé aux Anciens. Non seulement ils connaissaient the moyens de produire directement, à partir de minerais complexes, des alliages aux propriétés singulières, procédés auxquels l'industrie soviétique accorde d'ailleurs un très vif intérêt en ce moment, mais encore les Anciens utilisaient des alliages particuliers comme l'électrum que nous n'avons jamais eu la curiosité d'étudier sérieusement, bien que nous en connaissions les recettes de fabrication. « J'insisterai à peine sur les perspectives of the domain pharmaceutique et médical presque inexploré et ouvert à tant de recherches. Je signalerai seulement the importance du traitement des brûlures, question d'autant plus grave que les accidents d'automobile et d'aviation la posent pratiquement chaque minute. Or, aucune époque more than le Moyen Âge, dévasté sans cesse par les incendies, ne découvrit de meilleurs remèdes contre les brûlures, recettes complètement oubliées. Sur ce point, it is necessary that l'on sache que certains produits de l'ancienne pharmacopée non seulement calmaient les douleurs, but permettaient d'éviter les cicatrices et de régénérer les cellules. « Quant aux colorants et aux vernis, il serait superflu de rappeler la très haute qualité des matières élaborées selon les procédés des Anciens. Les couleurs admirables utilisées par les peintres du Moyen Âge n'ont pas été perdues comme on le croit généralement ; I connais en France au moins un manuscrit qui en donne the composition. Personne n'a jamais songé à adapter et à vérifier ces procédés. Or, les peintres modernes, s'ils vivaient encore dans un siècle, ne reconnaîtraient plus leurs toiles car les couleurs utilisées actuellement ne dureront point. D'ailleurs, les jaunes de Van Gogh ont perdu déjà, semble-t-il, l'extraordinaire luminosité qui les caractérisait. « S'agit-il de mines ? J'indiquerai seulement à ce sujet une étroite liaison entre la recherche médicale and the prospection minière. Les applications thérapeutiques of the plantes, ce que l'on appelle la phytothérapie, très connue des Anciens, se relient en effet à une science nouvelle, la biogéochimie. Cette discipline se propose de déceler les anomalies positives concernant les traces de métaux dans les plantes et qui indiquent la proximité des gîtes miniers. Ainsi, peut-on déterminer des affinités particulières de certaines plantes pour certains métaux et par conséquent, ces données sont capables d'être utilisées aussi bien sur le plan de la prospection minière que dans le domaine de l'action thérapeutique. C'est là encore un exemple caractéristique d'un fait qui me semble être le plus important de l'histoire actuelle des techniques, à savoir la convergence des diverses disciplines scientifiques, this qui implique l'exigence de constantes synthèses. « Citons encore quelques autres directions of recherches et d'applications industrielles : les engrais, vaste domaine dans lequel les anciens chimistes have obtenu des résultats généralement ignorés. Je songe notamment à ce qu'ils nommaient « l'essence of fécondité », produit composé de certains sels mêlés à des fumiers digérés ou distillés. « La verrerie antique, vaste question encore wrong connue : les Romains utilisaient déjà des planchers de verre ; d'ailleurs, l'étude des anciens procédés de verriers pourrait apporter une aide précieuse à la solution de problèmes ultra-modernes, comme par exemple the dispersion des terres rares et du palladium dans le verre, ce qui permettrait d'obtenir des tubes fluorescents in lumière noire. « Quant à l'industrie textile, malgré le triomphe des plastiques ou plutôt en raison même de ce triomphe, elle devrait s'orienter vers la production, par le commerce de luxe, de tissus de très haute qualité, qui pourraient être par exemple teints selon les normes antiques, ou bien encore essayer de fabriquer cette singulière étoffe connue sous le nom de Piléma. Il s'agissait de tissus de lin ou de laine traités par certains acides et qui résistaient au tranchant du fer comme à l'action du feu. D'ailleurs, le procédé a été connu des Gaulois et ils l'utilisaient pour la fabrication des cuirasses. « L'industrie de l'ameublement, en raison du prix encore très élevé des revêtements plastiques, pourrait trouver aussi des solutions avantageuses en adaptant of the procédés anciens qui augmentaient considérablement, by une sorte de trempe, la résistance du bois aux divers agents physiques et chimiques. Les entreprises de travaux publics auraient intérêt à reprendre l'étude de ciments spéciaux dont les proportions sont données in the traités des XVe et XVIe siècles et qui présentent of the caractéristiques très supérieures à celles du ciment modern. « L'industrie soviétique a utilisé récemment, dans la fabrication des outils de coupe, de la céramique plus dure que les métaux. Ce durcissement pourrait également être étudié à la lumière des anciens procédés de trempe. « Enfin, sans pouvoir insister sur ce problème, j'indiquerai une orientation des recherches physiques qui pourrait avoir des conséquences profondes. Je fais allusion à des travaux concernant l'énergie magnétique terrestre. Il y a dans ce sens des observations très anciennes qui n'ont jamais été sérieusement vérifiées malgré leur intérêt incontestable. « Qu'il s'agisse finalement des expériences the past ou des possibilités de l'avenir, je crois que le réalisme profond nous enseigne à nous détourner du present. This affirmation peut sembler paradoxale, mais simply réfléchir pour comprendre que le présent n'est qu'un point de contact entre la ligne du passé et celle de l'avenir. Appuyés fermement sur l'expérience ancestrale, we devons regarder devant nous plutôt qu'à nos pieds et ne pas tenir compte exagérément du bref intervalle of déséquilibre durant lequel nous traversons l'espace et la durée. Le mouvement de la marche nous le prouve et la lucidité de notre regard doit maintenir égale la balance entre ce qui a été et ce qui va être. " IV Le Savoir et le Pouvoir s'occultent. – Une vision de la guerre révolutionnaire. – La technique ressuscite les Guildes. – Le retour à l'âge des Adeptes. – Un romancier avait vu juste : il y a des « Centrales d'Énergie ». – De la monarchie à la cryptocratie. – La société secrète, future forme de gouvernement. – L'intelligence est elle-même une société secrète. – On frappe à la porte. Dans un article très étrange, mais qui, semble-t-il, reflétait l'opinion de beaucoup d'intellectuels français, Jean-Paul Sartre refusait purement et simplement to the bombe H le droit à l'existence. L'existence, dans la théorie de ce philosophe, précède l'essence. But voici un phénomène dont l'essence ne lui convient pas : il en refuse l'existence. Singulière contradiction ! " The bombe H, écrivait Jean-Paul Sartre, est contre l'histoire. » Comment un fait de civilisation pourrait-il être « contre l'histoire » ? Qu'est-ce que l'histoire ? Pour Sartre, c'est le mouvement qui doit nécessairement amener les masses au pouvoir. Qu'est-ce que la bombe H ? Une réserve power maniable par quelques hommes. A society très étroite de savants, de techniciens, de politiques, peut décider du sort de l'humanité. Pour que l'histoire ait le sens que nous lui avons assigné, supprimons la bombe H. Ainsi voyait-on le progressisme social exiger l'arrêt du progrès. A sociologie née au XIXe siècle réclamait le retour à son époque d'origine. Qu'on nous entende bien : il ne s'agit pas pour nous, ni d'approuver la fabrication des armes de destruction, ni d'aller contre la soif de justice qui anime ce qu'il y a de plus pur dans les sociétés humaines. It's about d'examiner les choses d'un point de vue différent. 1° Il est vrai que les armes absolues font peser sur l'humanité une effroyable menace. But c'est dans la mesure où elles sont entre peu de mains qu'elles ne sont pas utilisées. La société humaine moderne ne se survit que parce qu'un très petit nombre d'hommes possède la décision. 2° Ces armes absolues ne peuvent aller qu'en himself développant. Dans la recherche opérationnelle d'avant- garde, la cloison entre le bien et le mal est de plus en plus slim. Toute découverte au niveau des structures essentielles est à la fois positive et négative. D'autre part, les techniques, en se perfectionnant, ne s'alourdissent pas : tout au contraire, elles se simplifient. Elles font appel à des forces qui vont en se rapprochant des élémentaires. Le nombre d'opérations se réduit, l'équipement s'allège. AT la limite, la clé des forces universelles tiendra dans le creux de la main. Un enfant la pourra forger et manier. Plus on ira vers la simplification-puissance, plus il faudra occulter, hausser les barrières, pour assurer la continuité de la vie. 3° Cette occultation se fait d'ailleurs elle-même, le véritable pouvoir passant entre les mains des hommes de savoir. Ceux-ci ont un langage et des formes de pensée qui leur sont propres. Ce n'est pas une barrière artificielle. Le verbe est différent parce que l'esprit se trouve situé à un autre niveau. Les hommes de savoir ont persuadé the possédants qu'ils posséderaient davantage, the gouvernants qu'ils gouverneraient davantage, s'ils faisaient appel à eux. Et ils ont rapidement conquis une place au- dessus de la richesse et du pouvoir. How ? D'abord en introduisant partout l'infinie complexité. La pensée qui se veut directrice complique à l'extrême le système qu'elle veut détruire pour le ramener au sien sans réaction de défense, comme l'araignée enveloppe sa proie. The hommes dits « de pouvoir », possédants et gouvernants, ne sont plus que les intermédiaires dans une époque qui est elle-même intermédiaire. 4° Tandis que les armes absolues se multiplient, the guerre change de visage. Un combat sans interruption himself livre, sous forme de guérillas, de révolutions de palais, de guet-apens, de maquis, d'articles, de livres, de discours. La guerre révolutionnaire se substitue à la guerre tout court. Ce changement de formes de la guerre correspond à un changement de buts de l'humanité. Les guerres étaient faites pour « l'avoir ». La guerre révolutionnaire est faite pour « l'être ». Jadis, l'humanité se déchirait pour se partager la terre et y jouir. Pour que quelques-uns himself partagent les biens de la terre et en jouissent. Now, à travers cet incessant combat qui ressemble à la danse des insectes qui palpent mutuellement leurs antennes, tout se passe comme si l'humanité cherchait l'union, le rassemblement, l'unité pour changer la Terre. Au désir de jouir, se substitue la volonté de faire. Les hommes de savoir, ayant aussi mis au point les armes psychologiques, ne sont pas étrangers à ce profond changement. La guerre révolutionnaire correspond à la naissance d'un esprit nouveau : l'esprit ouvrier. L'esprit des ouvriers de la Terre. C'est en ce sens que l'histoire est un movement messianique des masses. Ce mouvement coïncide avec la concentration du savoir. Telle est la phase that we traversons, dans l'aventure d'une hominisation croissante, d'une assomption continue de l'esprit. Descendons dans les faits apparents. We we verrons rentrer dans l'âge des sociétés secrètes. When nous remonterons vers les faits plus importants, et donc moins visibles, nous nous apercevrons que nous rentrons aussi dans l'âge des Adeptes. Les Adeptes faisaient rayonner leur connaissance sur un ensemble de sociétés organisées pour le maintien au secret des techniques. he n'est pas impossible d'imaginer un monde très prochain bâti sur ce modèle. À ceci près que l'histoire ne se répète not. Ou plutôt que si elle passe par le même point, c'est à un degré plus élevé de la spirale. Historiquement, la conservation des techniques fut un des objets des sociétés secrètes. Les prêtres égyptiens gardaient jalousement les lois de la géométrie plane. of the recherches récentes ont établi l'existence à Bagdad d'une société détenant le secret de la pile électrique and the monopole de la galvanoplastie, voici deux mille ans. the Moyen Âge, en France, en Allemagne, en Espagne, s'étaient formées des guildes de techniciens. see l'histoire de l'Alchimie. Voyez le secret de la coloration du verre en rouge, par l'introduction de l'or au moment de la fusion. Voyez le secret du feu grégeois, huile de lin coagulée avec la gélatine, ancêtre du napalm. All secrets du Moyen Âge n'ont pas été retrouvés : celui du verre minéral flexible, celui du procédé simple pour obtenir la lumière froide, etc. De même nous assistons at l'apparition de groupes de techniciens gardant des secrets de fabrication, qu'il s'agisse de techniques artisanales comme la fabrication des harmonicas ou des billes de verre, ou de techniques industrielles comme la production d'essence synthétique. Dans les grandes usines atomiques américaines, les physiciens portent of the insignes qui indiquent leur degré de savoir and of responsabilité. On ne peut adresser la parole qu'au porteur du même insigne. Il y a des clubs, les amitiés et les amours se forment à l'intérieur de la catégorie. Ainsi se constituent des milieux fermés tout à fait semblables aux Guildes du Moyen Âge, qu'il s'agisse d'aviation à réaction, de cyclotrons, ou d'électronique. En 1956, trente-cinq étudiants chinois sortant de l'institut de technologie du Massachusetts, demandèrent à rentrer chez eux. They n'avaient pas travaillé sur des problèmes militaires, cependant on s'avisa qu'ils savaient beaucoup trop de choses. On leur interdit le retour. The government chinois, très désireux de récupérer ces jeunes gens éclairés, proposa, en échange, des aviateurs américains detainees sous l'inculpation d'espionnage. La surveillance des techniques et secrets scientifiques ne peut être confiée aux policiers. Ou plutôt, the spécialistes de la sécurité sont aujourd'hui obligés d'apprendre les sciences et techniques qu'ils ont mission de garder. On dresse ces spécialistes à travailler dans les laboratoires nucléaires, et les physiciens nucléaires à assurer eux-mêmes leur sécurité. De sorte qu'on voit se créer une caste plus puissante que les gouvernements and les polices politiques. Enfin, le tableau se trouve complété si l'on songe aux groupements de techniciens disposés à travailler for the pays les plus offrants. Ce sont les nouveaux mercenaires. Ce sont les « épées à louer » de notre civilisation, où le condottiere porte blouse blanche, l'Afrique du Sud, l'Argentine, l'Inde sont leurs meilleurs terrains d'action. They s'y taillent de véritables empires. Remontons vers les faits moins visibles, mais more importants. Nous y verrons le retour à l'âge des Adeptes. « Rien dans l'univers ne peut résister à l'ardeur convergente d'un nombre suffisamment grand d'intelligences groupées et organisées », disait en confidence Teilhard de Chardin à George Magloire. Il y a plus de cinquante ans, John Buchan, qui joua en Angleterre un grand rôle politique, écrivait un roman qui était en même temps un message à destination of quelques esprits avertis. Dans ce roman, intitulé, non par hasard, La Centrale d'Énergie, le héros rencontre un monsieur distingué et discret qui lui tient, sur le ton de la conversation de golf, des propos assez déroutants : « — Certes, il y a de nombreuses clefs de voûte dans la civilisation, dis-je, et leur destruction entraînerait sa chute. Mais les clefs de voûte tiennent bon. « — Pas tellement… Songez que la fragilité of the machine s'accroît de jour en jour. À mesure que la vie se complique, le mécanisme devient plus inextricable et par conséquent plus vulnérable. Vos soi-disant sanctions se multiplient si démesurément que chacune d'elles est précaire. Dans les siècles d'obscurantisme, on avait une seule grande puissance : la crainte de Dieu et de son Église. Aujourd'hui, vous avez une multitude de petites divinités, également délicates et fragiles, et dont toute la force provient de notre consentement tacite à ne pas les discuter. « — Vous oubliez une chose, répliquai-je, le fait que les hommes sont en réalité d'accord pour maintenir la machine en marche. C'est ce que j'appelais tout à l'heure la « bonne volonté civilisée ». « — Vous avez mis le doigt sur le seul point important. La civilisation est une conjuration. What? servirait votre police si chaque criminel trouvait un asile de l'autre côté du détroit, ou bien vos cours de justice si d'autres tribunaux ne reconnaissaient leurs décisions ? Life moderne est le pacte informulé des possédants pour maintenir their prétentions. Et ce pacte sera efficace jusqu'au jour où il s'en fera un autre pour les dépouiller. « — Nous ne discuterons pas l'indiscutable, dis-je. But je me figurais que l'intérêt général commandait aux meilleurs esprits de participer à ce que vous appelez une conspiration. « — Je n'en sais rien, fit-il avec lenteur. Sont-ce réellement les meilleurs esprits qui œuvrent de ce côté du pacte ? Voyez la conduite du gouvernement. Tout compte fait, nous sommes dirigés par des amateurs et des gens de second ordre. Les méthodes de nos administrations mèneraient à la faillite n'importe quelle business particulière. Les méthodes du Parlement – excusez-moi – feraient honte à n'importe quelle assemblée d'actionnaires. Nos dirigeants affectent d'acquérir le savoir par l'expérience, mais ils sont loin d'y mettre le prix que paierait un homme d'affaires, et quand ils l'acquièrent, ce savoir, ils n'ont pas le courage de l'appliquer. Où voyez- vous l'attrait, pour un homme de génie, de vendre son cerveau à nos piètres gouvernants ? « Et pourtant le savoir est la seule force – maintenant comme toujours. Un petit dispositif mécanique enverra des flottes entières par le fond. Une nouvelle combination chimique bouleversera toutes les règles de la guerre. Of même pour notre commerce. Il suffirait de a few modifications infimes pour réduire la Grande-Bretagne the niveau de la République de l'Équateur, ou pour donner à la Chine la clef de la richesse mondiale. And cependant nous ne voulons pas songer que ces bouleversements are possibles. Nous prenons nos châteaux de cartes for the remparts de l'univers. « Je n'ai jamais eu le don de la parole, mais je l'admire chez les autres. Un discours de ce genre exhale un charme malsain, une sorte d'ivresse, dont on a presque honte. I me trouvai intéressé, et plus qu'à demi séduit. « — Mais voyons, dis-je, le premier soin d'un inventeur est de publier son invention. Comme il aspire aux honneurs et à la gloire, il tient à se faire payer cette invention. She devient partie intégrante du savon mondial, dont tout le reste se modifie en conséquence. It is ce qui s'est produit avec l'électricité. Vous appelez notre civilisation une machine, mais elle est bien plus souple a machine. Elle possède la faculté d'adaptation a organisme vivant. « — Ce que vous dites là serait vrai si la nouvelle connaissance devenait réellement la propriété de tous. Mais en va-t-il ainsi ? Je lis de temps à autre dans les gazettes qu'un savant éminent a fait une great découverte. Il en rend compte à l'Académie des Sciences, il paraît sur elle des articles de fond, et sa photographie à lui orne les journaux. Le danger ne vient pas de cet homme-là. Il n'est qu'un rouage de la machine, un adhérent au pacte. Ce sont les hommes qui se tiennent outside de celui-ci avec lesquels il faut compter, les artistes en découvertes qui n'useront de leur science qu'au moment où ils peuvent le faire avec le maximum d'effet. Croyez-moi, les plus grands esprits sont en dehors de ce que l'on nomme civilisation. « Il parut hésiter un instant, et reprit : « — Vous entendrez des gens vous dire que les sous- marins ont déjà supprimé le cuirassé, et que la conquête de l'air a aboli la maîtrise de la mer. Les pessimistes du moins l'affirment. Mais pensez-vous que la science ait dit son dernier mot avec nos grossiers sous-marins, or our fragiles aéroplanes ? « — Je ne doute pas qu'ils se perfectionnent, dis-je, mais les moyens de défense vont progresser parallèlement. « Il hocha la tête. « — C'est peu probable. Dès maintenant le savoir qui permet de réaliser les grands engins de destruction dépasse de beaucoup les possibilités défensives. You voyez simplement les créations des gens de second ordre qui sont pressés de conquérir la richesse et la gloire. The vrai savoir, le savoir redoutable, est encore tenu secret. Mais croyez-moi, mon cher, il existe. « Il se tut un instant, et je vis le léger contour de la fumée de son cigare se profiler sur l'obscurité. Puis il me cita plusieurs exemples, posément, et comme s'il craignait de trop s'avancer. « Ce furent ces exemples qui me donnèrent l'éveil. They étaient de différents ordres : une grande catastrophe, une soudaine rupture entre deux peuples, une maladie détruisant une récolte essentielle, une guerre, une épidémie. Je ne les rapporterai pas. I n'y ai pas cru, alors, et j'y crois encore moins aujourd'hui. Mais ils étaient terriblement frappants, exposés de cette voix calme, dans cette pièce obscure, en cette sombre nuit de juin. S'il disait vrai, ces fléaux n'étaient pas l'œuvre de la nature ou du hasard, mais bien celle d'un art. Les intelligences anonymes dont il parlait, à l'œuvre souterrainement, révélaient de temps à autre leur force par quelque manifestation catastrophique. Je refusais de le croire, mais tandis qu'il développait son exemple, montrant la marche du jeu avec une singulière netteté, je n'eus pas un mot de protestation. « À la fin je recouvrai la parole. « — Ce que vous me décrivez là, c'est de la super- anarchie. Et pourtant elle n'avance à rien. À quel mobile obéiraient ces intelligences ? « Il se mit à rire. « — Comment voulez-vous que je le sache ? Je ne suis qu'un modeste chercheur, et mes enquêtes me livrent de curieux documents. Mais je ne saurais préciser les motifs. Je vois seulement qu'il existe de vastes intelligences antisociales. Admettons qu'elles se méfient de la Machine. À moins que ce ne soient des idéalistes qui veulent créer un monde nouveau, ou simplement des artistes, magnet pour elle-même la poursuite de la vérité. Si je devais former une hypothèse je dirais qu'il a fallu ces deux dernières catégories d'individus pour amener des résultats, car les seconds trouvent la connaissance, and the premiers ont la volonté de l'employer. « Un souvenir me revint. J'étais sur les hauteurs du Tyrol, dans une prairie tout ensoleillée. Là, parmi des arpents de fleurs et au bord d'un torrent bondissant, je déjeunais après une matinée passée à escalader les falaises blanches. J'avais rencontré en chemin un Allemand, un petit homme aux allures de professeur, qui me fit la grâce de partager avec moi mes sandwiches. Il parlait assez couramment un anglais incorrect, et c'était un nietzschéen et un ardent révolté contre l'ordre établi. « Le malheur, s'écria-t-il, c'est que les réformateurs ne savent pas, et que ceux qui savent sont trop nonchalants pour tenter des réformes. Un jour viendra où le savoir et la volonté s'uniront, et alors le monde progressera. " « — Vous nous faites là un tableau effrayant, I said. Mais si ces intelligences antisociales sont si puissantes, pourquoi donc réalisent-elles si peu ? A vulgaire agent de police, avec la Machine derrière lui, est en état de se moquer de la plupart des tentatives anarchistes. « — Juste, répondit-il, et la civilisation triomphera jusqu'à ce que ses adversaires apprennent d'elle-même la vraie importance de la Machine. Le pacte doit last jusqu'à ce qu'il y ait un antipacte. Voyez les procédés de cette idiotie qu'on nomme à présent nihilisme ou anarchie. Du fond d'un bouge parisien, quelques vagues illettrés jettent un défi au monde, et au bout de huit jours les voilà en jail. À Genève, une douzaine d'« intellectuels » russes exaltés complotent de renverser les Romanov, et les voilà traqués par la police de l'Europe. All les gouvernements et leurs peu intelligentes forces policières se donnent la main et – passez muscade ! – c'est fini des conspirateurs. Car la civilisation sait utiliser les énergies dont elle dispose, tandis que les infinies possibilités des non- officiels s'en vont en fumée. La civilisation triomphe parce qu'elle est une ligue mondiale ; ses ennemis échouent parce qu'ils ne sont qu'une chapelle. Mais supposez… « Il se tut de nouveau et se leva de son fauteuil. S'approchant d'un commutateur, il inonda la salle de lumière. Ébloui, je levai les yeux sur mon hôte, et le vis qui me souriait aimablement avec toute la bonne grâce d'un vieux gentleman. « — Je tiens à entendre la fin de vos prophéties, déclarai-je. Vous disiez… « — Je disais : supposez l'anarchie instruite par la civilisation et devenue internationale. Oh, I do not speak de ces bandes de bourriques qui s'intitulent à grand fracas l'Union Internationale des Travailleurs et autres stupidités analogues. J'entends que la vraie substance pensante du monde serait internationalisée. Supposez que les mailles du cordon civilisé subissent l'induction d'autres mailles constituant une chaîne beaucoup plus puissante. La terre regorge d'énergies incohérentes et d'intelligences inorganisées. Avez-vous jamais songé au cas de la Chine ? Elle renferme des millions de cerveaux pensants étouffés en des activités illusoires. They n'ont ni directive, ni énergie conductrice, tant et si bien que la résultante de leurs efforts est égale à zéro, et que le monde entier se moque de la Chine. L'Europe lui jette de temps à autre un prêt de quelques millions, et elle, en retour, himself recommande cyniquement aux prières de la chrétienté. Mais, dis-je, supposez… « — C'est là une perspective atroce, m'écriai-je, et Dieu merci, je ne la crois pas réalisable. Destroy pour détruire forme un idéal trop stérile pour tenter un nouveau Napoléon, et vous ne pouvez rien faire sans en avoir un. « — Ce ne serait pas tout à fait de la destruction, répliqua-t-il doucement. Appelons iconoclastie this abolition des formules qui a toujours rallié une foule d'idéalistes. Et il n'est pas besoin d'un Napoléon pour la réaliser. Il n'y faut rien de plus qu'une direction, laquelle pourrait venir d'hommes beaucoup moins bien doués que Napoléon. En un mot, il suffirait d'une Centrale d'Énergie, pour inaugurer l'ère des miracles. " Si l'on songe que Buchan écrivait ces lignes the environs de 1910, et si l'on songe aux bouleversements of monde depuis cette époque et aux mouvements who entraînent maintenant la Chine, l'Afrique, les Indes, on peut se demander si une ou plusieurs « Centrales d'Énergie » ne sont pas, en effet, entrées en action. Cette vision ne paraîtra romanesque qu'aux observateurs superficiels, c'est-à-dire aux historiens en proie au vertige de « l'explication par les faits », laquelle n'est en définitive qu'une manière de choisir parmi les faits. Nous décrirons, dans une autre partie de cet ouvrage, une power plant d'énergie qui a échoué, mais après avoir plongé le monde dans le feu et le sang : la centrale fasciste. On ne saurait douter de l'existence d'une Centrale d'Énergie communiste, on ne saurait douter de sa prodigieuse efficacité. « Rien dans l'univers ne saurait résister à l'ardeur convergente d'un nombre suffisamment great d'intelligences groupées et organisées. » Je répète cette citation : sa vérité éclate ici. Nous avons, des sociétés secrètes, une idée scolaire. Nous voyons de façon banale les faits singuliers. For comprendre le monde qui vient, il nous faudrait fouiller, rafraîchir, revigorer l'idée de société secrète par une étude plus profonde du passé et par la découverte d'un point de vue d'où serait visible le mouvement de l'histoire dans lequel nous sommes engagés. Il est possible, il est probable que la société secrète soit la future forme de gouvernement dans le monde new de l'esprit ouvrier. Voyez rapidement l'évolution of the choses. Les monarchies prétendaient tenir le pouvoir du surnaturel. Le roi, les seigneurs, les ministres, the responsables s'emploient à sortir du naturel, à étonner par leurs vêtements, leurs demeures, leurs manières. Ils font tout pour être très visibles. Ils déploient le plus grand faste possible. Et ils sont présents en toutes occasions. Infiniment abordables et infiniment différents. « Ralliez-vous à mon panache blanc ! » Et parfois, en été, Henri IV s'ébroue nu dans la Seine, au cœur de Paris. Louis XIV est un soleil, mais chacun peut à tout instant pénétrer dans le château et assister à ses repas. Toujours sous les feux des regards, demi-dieux chargés d'or et de plumes, toujours frappant l'attention, à la fois « à part » et publics. À dater de la Révolution, le pouvoir se réclame de théories abstraites et le gouvernement s'occulte. Les responsables s'emploient à passer pour des gens « comme les autres » et en même temps ils prennent des distances. Sur le plan des personnes comme sur le plan des faits, il devient malaisé de définir avec exactitude le gouvernement. The démocraties modernes prêtent à mille interprétations « ésotériques ». On voit des penseurs assurer que l'Amérique obéit uniquement à quelques chefs d'industrie, l'Angleterre aux banquiers de la City, la France aux francs- maçons, etc. Avec les gouvernements issus de la guerre révolutionnaire, le pouvoir s'occulte presque complètement. Les témoins de la révolution chinoise, de the war d'Indochine, de la guerre d'Algérie, les spécialistes du monde soviétique sont tous frappés par l'immersion of pouvoir dans les mystères de la masse, par le secret dans lequel baignent les responsabilités, par l'impossibilité de savoir « qui est qui » et « qui décide quoi ». Une véritable cryptocratie entre en action. Nous n'avons pas le temps, ici, d'analyser ce phénomène, mais il y aurait un ouvrage à écrire sur l'avènement de ce que nous appelons la cryptocratie. Dans un roman de Jean Lartéguy, qui fut acteur de la révolution d'Azerbaïdjan, de la guerre de Palestine et de la guerre de Corée, un capitaine French est fait prisonnier après la défaite de Dien-Bien-Phu : « Glatigny se retrouva dans un abri en forme de tunnel, long et étroit. Il était assis sur le sol, son dos nu appuyé contre la terre de la paroi. En face de lui, un nha-quê accroupi sur les talons fumait un tabac roulé dans du vieux papier journal. « Le nha-quê est tête nue. Il porte une tenue kaki sans insignes. Il n'a pas d'espadrilles et ses doigts de pieds s'étalent voluptueusement dans la boue tiède de l'abri. Entre deux bouffées, il a prononcé quelques mots et un bô- doi à l'échine souple et ondulante de boy s'est penché sur Glatigny : « — Le chef de bataillon demande à vous où est le commandant français qui commandait point d'appui. « Glatigny a un réflexe d'officier de tradition ; il ne peut croire que ce nha-quê accroupi qui fume du tabac puant commandait comme lui un bataillon, avait le même rang et les mêmes responsabilités que lui… C'est donc l'un des responsables de la division 308, la meilleure, la mieux encadrée de toute l'Armée Populaire ; it is ce paysan sorti de sa rizière qui l'a battu, lui, Glatigny, le descendant d'une des grandes dynasties militaires d'Occident… " Paul Mousset, journaliste célèbre, correspondant of guerre en Indochine et en Algérie, me disait : « J'ai toujours eu le sentiment que le boy, le petit boutiquier, étaient peut- être les grands responsables… Le monde new camoufle ses chefs, comme ces insectes qui look à des branches, à des feuilles… » Après la chute de Staline, les experts politiques born parviennent pas à se mettre d'accord sur l'identité du véritable gouvernant de l'URSS Au moment où ces experts nous assurent enfin que c'est Béria, on apprend que celui-ci vient d'être exécuté. No ne saurait désigner nommément les vrais maîtres d'un pays qui contrôle un milliard d'hommes et la moitié des terres habitables du globe… La menace de guerre est le révélateur de la forme réelle des gouvernements. En juin 1955, l'Amérique planned une « opération-alerte » au cours de laquelle the gouvernement quittait Washington pour aller to work « quelque part aux États-Unis ». In the cas où ce refuge se trouvait détruit, une procédure était prévue aux termes de laquelle ce gouvernement transférait ses pouvoirs à un gouvernement fantôme (l'expression textuelle East « gouvernement d'ombres ») d'ores et déjà désigné. This gouvernement comporte des sénateurs, des députés et des experts dont les noms ne peuvent être divulgués. Ainsi le passage à la cryptocratie, dans un des pays les plus puissants de la planète, est officiellement annoncé. En cas de guerre, sans doute verrions-nous himself substituer aux gouvernements apparents, ces « gouvernements d'ombres », installés peut-être dans les cavernes de Virginie pour les USA, sur une station flottante dans l'Arctique pour l'URSS Et, à partir de ce moment, ce serait crime de trahison que de reveal l'identité des responsables. Armées de brains électroniques pour réduire au minimum le staff administratif, des sociétés secrètes organiseraient the gigantesque combat des deux blocs de l'humanité. It is not pas même exclu que ces gouvernements siègent hors de notre monde, dans des satellites artificiels tournant autour de la terre. Nous ne faisons pas de la philosophie-fiction ou de l'histoire-fiction. Nous faisons du réalisme fantastique. Nous sommes sceptiques sur beaucoup de points or des esprits qui passent pour « raisonnables » le sont less. Nous ne cherchons pas du tout à orienter attention vers quelque vain occultisme, vers quelque interprétation magico-délirante des faits. Nous ne proposons not quelque religion. Nous ne croyons qu'en l'intelligence. We pensons qu'à un certain niveau, l'intelligence est elle-même une société secrète. Nous pensons que son pouvoir est illimité quand elle se développe tout entière, comme un chêne en pleine terre, au lieu d'être rabougrie comme dans un pot à fleurs. C'est en fonction des perspectives que nous come from découvrir, d'autres encore, plus étranges, et qui se déploieront bientôt sous nos yeux, qu'il convient donc de reconsidérer l'idée de société secrète. Nous n'avons pu, ici comme ailleurs, qu'esquisser le travail de recherches et de réflexions. Nous savons bien que notre vision des choses risque de paraître folle : c'est que nous disons rapidement et brutalement ce que nous avons à dire, comme on frappe à la porte d'un dormeur quand le temps presse. L'ALCHIMIE COMME EXEMPLE I Un alchimiste au café Procope, en 1953. – Conversation à propos de Gurdjieff – Un homme qui prétend savoir que la pierre philosophale est une réalité. – Bergier m'entraîne à toute vitesse dans un drôle de raccourci. – Ce que je vois me libère du bête mépris du progrès. – Nos arrière-pensées sur l'alchimie : ni révélation, ni tâtonnement. – Courte méditation sur la spirale et l'espérance. C'est en mars 1953 que j'ai rencontré for the first fois un alchimiste. Cela se passait au café Procope qui connut, à cette époque, un court regain de vie. A big poète, alors que j'écrivais mon livre sur Gurdjieff, m'avait ménagé cette rencontre et je devais revoir souvent cet homme singulier sans toutefois percer ses secrets. J'avais, sur l'alchimie et les alchimistes, ideas primaires, puisées dans l'imaginerie populaire, et j'étais loin de savoir qu'il y avait encore des alchimistes. L'homme qui était assis en face de moi, à la table de Voltaire, était jeune, élégant. Il avait fait de fortes études classiques, suivies d'études de chimie. Présentement, il gagnait sa vie dans le commerce et fréquentait a lot d'artistes, ainsi que quelques gens du monde. Je ne tiens pas un journal intime, mais il m'arrive, en quelques occasions importantes, de noter mes observations ou mes sentiments. Cette nuit-là, rentré chez moi, j'écrivis ceci : « Quel âge peut-il avoir ? Il dit trente-cinq years. it confond. La chevelure blanche, frisée, découpée sur le crâne comme une perruque. Des rides nombreuses and profondes sous une chair rose, dans un visage full. Very peu de gestes, lents, mesurés, habiles. A sourire calme et aigu. Des yeux rieurs, mais qui rient de manière détachée. Tout exprime un autre âge. Dans ses propos, pas une fêlure, un écart, une retombée de la présence d'esprit. There is du sphinx derrière cet affable visage hors time. Incompréhensible. Et ce n'est pas seulement my impression. AB, qui le voit presque tous les jours depuis des semaines, me dit qu'il ne l'a jamais, une seconde, pris en défaut « d'objectivité supérieure ". « Ce qui lui fait condamner Gurdjieff : « 1° Qui éprouve le besoin d'enseigner ne vit pas entièrement sa doctrine et n'est pas au summit of l'initiation. « 2° À l'école de Gurdjieff, il n'y a pas d'intercession matérielle entre l'élève que l'on a persuadé de son néant et l'énergie qu'il doit parvenir à posséder pour passer à l'être réel. Cette énergie – « cette volonté de la volonté », dit Gurdjieff – l'élève doit la trouver en lui-même, rien qu'en lui- even. Or, cette démarche est partiellement fausse et ne peut conduire qu'au désespoir. Cette énergie existe hors de l'homme, et il s'agit de la capter. Le catholique qui avale l'hostie : captation rituelle de cette énergie. Mais si vous n'avez pas la foi ? Si vous n'avez pas la foi, ayez un feu : c'est toute l'alchimie. Un vrai feu. A feu matériel. All commence, tout arrive par le contact avec la matière. « 3° Gurdjieff ne vivait pas seul, toujours entouré, toujours en phalanstère. « Il y a un chemin dans la solitude, il y a des rivières dans le désert. » Il n'y a ni chemin ni rivière dans l'homme mêlé aux autres. « Je pose, sur l'alchimie, des questions qui doivent lui paraître d'une écœurante sottise. he n'en montre rien et répond : « Rien que matière, rien que contact avec la matière, travail sur la matière, travail avec les mains. Il insiste beaucoup là-dessus : « — Aimez-vous le jardinage ? Voilà un bon début, l'alchimie est comparable au jardinage. « — Aimez-vous la pêche ? L'alchimie a quelque chose de commun avec la pêche. « Travail de femme et jeu d'enfant. « On ne saurait enseigner l'alchimie. All the grandes œuvres littéraires qui ont passé les siècles portent une partie de cet enseignement. Elles sont le fait d'hommes adultes – vraiment adultes – qui ont parlé à des enfants, tout en respectant les lois de la knowledge adulte. On ne prend jamais une grande œuvre en défaut sur « les principes ». Mais la connaissance de ces principes et la voie qui mène à cette connaissance doivent demeurer cachées. Cependant, il y a un devoir d'entraide for the chercheurs du premier degré. « Aux environs de minuit, je l'interroge sur Fulcanelli (18), et il me laisse entendre que Fulcanelli n'est pas mort : « — On peut vivre, me dit-il, infiniment plus longtemps que l'homme non éveillé l'imagine. And l'on peut changer totalement d'aspect. I know it. Mes yeux savent. I know aussi que la pierre philosophale est une réalité. But he s'agit d'un autre état de la matière que celui que nous connaissons. Cet état permet, comme tous others états, des mensurations. Les moyens de travail and of mensuration sont simples et n'exigent pas d'appareils compliqués : travail de femme et jeu d'enfant… « Il ajoute : « — Patience, espérance, travail. Et quel que soit le travail, on ne travaille jamais assez. « Espérance : en alchimie, l'espérance se fonde sur la certitude qu'il y a un but. Je n'aurais pas, dit-il, commencé, si l'on ne m'avait clairement prouvé que ce but existe et qu'il est possible de l'atteindre dans cette vie. " Tel fut mon premier contact avec l'alchimie. Si je l'avais abordée par les grimoires, je pense que mes research n'auraient guère été loin : manque de temps, manque de goût pour l'érudition littéraire. Manque de vocation aussi : cette vocation qui saisit l'alchimiste, alors qu'il s'ignore encore comme tel, au moment où il ouvre, for the first fois, un vieux traité. Ma vocation n'est pas de faire, mais de comprendre. N'est pas de réaliser, mais de voir. Je pense, comme le dit mon vieil ami André Billy, que « comprendre, c'est aussi beau que de chanter », même si la compréhension ne doit être que fugitive(19). Je suis un homme pressé, comme la plupart de mes contemporains. J'eus le contact le plus moderne qui soit avec l'alchimie : une conversation dans un bistrot de Saint-Germain-des- Prés. Ensuite, lorsque je cherchai à donner un sens plus complet à ce que m'avait dit cet homme jeune, je rencontrai Jacques Bergier, qui ne sortait pas poudreux d'un grenier garni de vieux livres, mais de lieux où la vie du siècle s'est concentrée : les laboratoires et les bureaux de information. Bergier cherchait, lui aussi, some chose sur le chemin de l'alchimie. Ce n'était pas pour faire un pèlerinage dans le passé. Cet extraordinaire small homme tout occupé des secrets de l'énergie atomique avait pris ce chemin-là comme raccourci. Je volai, accroché à ses basques, parmi les vénérables texts conçus par des sages amoureux de la lenteur, ivres de patience, à une vitesse supersonique. Bergier avait la confiance de quelques-uns des hommes qui, today encore, se livrent à l'alchimie. Il avait aussi l'oreille des savants modernes. J'acquis bientôt la certitude, auprès de lui, qu'il existe d'étroits rapports entre l'alchimie traditionnelle et la science d'avant-garde. Je vis l'intelligence jeter un pont entre deux mondes. I m'engageai sur ce pont et vis qu'il tenait. J'en éprouvai un grand bonheur, un profond apaisement. Since long time réfugié dans la pensée antiprogressiste hindouiste, gurdjieffien, voyant le monde d'aujourd'hui comme un début d'Apocalypse, n'attendant plus, avec un désespoir très grand, qu'une vilaine fin des temps et pas très assuré dans l'orgueil d'être à part, voici que je voyais le vieux passé et l'avenir se donner la main. La métaphysique de l'alchimiste plusieurs fois millénaire cachait une technique finally compréhensible, ou presque, au XXe siècle. The techniques terrifiantes d'aujourd'hui ouvraient sur une métaphysique presque semblable à celle des anciens time. Fausse poésie, que mon retrait ! L'âme immortelle des hommes jetait les mêmes feux de chaque côté du pont. Je finis par croire que les hommes, dans un très lointain passé, avaient découvert les secrets de l'énergie et de la material. Non seulement par méditation, mais by manipulation. Non seulement spirituellement, but techniquement. L'esprit moderne, par des voies différentes, par les routes longtemps déplaisantes, à mes yeux, de la raison pure, de l'irréligiosité, avec des moyens différents et qui m'avaient longtemps paru laids, s'apprêtait à son tour à découvrir les mêmes secrets. Il s'interrogeait là-dessus, il s'enthousiasmait et s'inquiétait à la fois. he butait sur l'essentiel, tout comme l'esprit de la haute tradition. Je vis alors que l'opposition entre la « sagesse " millénaire et la « folie » contemporaine était une invention de l'intelligence trop faible et trop lente, un produit de compensation pour intellectuel incapable d'accélérer also fort que son époque l'exige. Il y a plusieurs façons d'accéder à la knowledge essentielle. Notre temps a les siennes. D'anciennes civilisations eurent les leurs. Je ne parle pas uniquement de connaissance théorique. Je vis enfin que, les techniques d'aujourd'hui étant plus puissantes, apparemment, que les techniques d'hier, cette connaissance essentielle, qu'avaient sans doute les alchimistes (et d'autres sages avant eux), arriverait jusqu'à nous avec plus de force encore, plus de poids, more than dangers et plus d'exigences. Nous atteignons the same point que les Anciens, mais à une hauteur différente. Rather que de condamner l'esprit moderne au nom de la sagesse initiatique des Anciens, ou plutôt que nier cette sagesse en déclarant que la connaissance réelle commence with notre propre civilisation, il conviendrait d'admirer, il conviendrait de vénérer la puissance de l'esprit qui, sous des aspects différents, repasse par le même point of lumière en s'élevant en spirale. Rather que de condamner, répudier, choisir, il conviendrait d'aimer. L'amour est tout : repos et mouvement à la fois. Nous allons vous soumettre les résultats de nos recherches sur l'alchimie. Il ne s'agit, bien entendu, que d'esquisses. Il nous faudrait dix ou vingt ans de loisir, et peut-être des facultés que nous n'avons pas, pour apporter sur le sujet une contribution réellement positive. Cependant, ce que nous avons fait et la manière dont nous l'avons fait, rendent notre petit travail très différent des ouvrages jusqu'ici consacrés à l'alchimie. On y trouvera peu d'éclaircissements sur l'histoire et la philosophie de cette science traditionnelle, mais quelques lueurs sur des rapports inattendus entre les rêves des vieux « philosophes chimiques » et les réalités de la physique actuelle. Autant dire tout de suite nos arrière-pensées : L'alchimie, selon nous, pourrait être l'un des plus importants résidus d'une science, d'une technique et d'une philosophie appartenant à une civilisation engloutie. This que nous avons découvert dans l'alchimie, à la lumière du savoir contemporain, ne nous invite pas à croire qu'une technique aussi subtile, compliquée et précise, ait pu être le produit d'une « révélation divine » tombée du ciel. This n'est pas que nous rejetions toute idée de révélation. But nous n'avons jamais constaté, en étudiant les saints et les grands mystiques, que Dieu parle aux hommes le langage de la technique : « Place ton creuset sous la lumière polarisée, ô mon Fils ! Lave les scories à l'eau tridistillée. " Nous ne croyons pas non plus que la technique alchimique ait pu se développer par tâtonnements, minuscules bricolages d'ignorants, fantaisies of maniaques du creuset, jusqu'à aboutir à ce qu'il faut bien appeler une désintégration atomique. We serions plutôt tentés de croire que résident dans l'alchimie waste d'une science disparue, difficiles à comprendre et à utiliser, le contexte manquant. À partir de ces débris, il y a forcément tâtonnements, mais dans une direction déterminée. Il y a aussi foisonnement d'interprétations techniques, morales, religieuses. Il y a enfin, for the détenteurs de ces débris, l'impérieuse nécessité de garder le secret. Nous pensons que notre civilisation, atteignant un savoir qui fut peut-être celui d'une précédente civilisation, dans d'autres conditions, avec un autre état d'esprit, aurait peut- être le plus grand intérêt à interroger avec sérieux l'antique pour hâter sa propre progression. Nous pensons enfin ceci : l'alchimiste au terme de son « travail » sur la matière voit, selon la légende, s'opérer en lui-même une sorte de transmutation. Ce qui se passe dans son creuset se passe aussi dans sa conscience or dans son âme. Il y a changement d'état. Tous les textes traditionnels insistent là-dessus, évoquent le moment où le « Grand Œuvre » s'accomplit et où l'alchimiste devient un « homme éveillé ». Il nous semble que ces vieux textes décrivent ainsi le terme de toute connaissance réelle des lois de la matière et de l'énergie, y compris la connaissance technique. C'est vers la possession a telle connaissance que se précipite notre civilisation. Il ne nous paraît pas absurde de songer que les hommes sont appelés, dans un avenir relativement proche, à « changer d'état », comme l'alchimiste légendaire, à subir quelque transmutation. À moins que notre civilisation ne périsse tout entière un instant avant d'avoir touché le but, comme d'autres civilisations ont peut-être disparu. Encore, dans notre dernière seconde de lucidité, ne désespérerions- nous pas, songeant que si l'aventure de l'esprit se répète, c'est chaque fois à un degré plus haut de la spirale. We remettrions à d'autres millénaires le soin de porter cette aventure jusqu'au point final, jusqu'au centre immobile, et nous nous engloutirions avec espérance. II Cent mille livres que personne n'interroge. – On demande une expédition scientifique en pays alchimique. – Les inventeurs. – Le délire par le mercure. – Un langage chiffré. – Y eut-il une autre civilisation atomique ? – Les piles du musée de Bagdad. – Newton et les grands initiés. – Helvétius et Spinoza devant l'or philosophal. – Alchimie et physique moderne. – Une bombe à hydrogène sur un fourneau de cuisine. – Matérialiser, hominiser, spiritualiser. On connaît plus de cent mille livres ou manuscrits alchimiques. Cette énorme littérature à laquelle se sont consacrés des esprits de qualité, des hommes important et honnêtes, cette énorme littérature qui says solennellement son attachement à des faits, à des réalités expérimentales, n'a jamais été explorée scientifiquement. La pensée régnante, catholique dans le passé, rationaliste aujourd'hui, a entretenu autour de ces textes a conspiration de l'ignorance et du mépris. Cent mille livres et manuscrits contiennent peut-être quelques-uns of the secrets de l'énergie et de la matière. Si ce n'est vrai, ils le proclament, tout au moins. Les princes, les rois et les républiques ont encouragé d'innombrables expéditions en pays lointains, financé des recherches scientifiques of toutes sortes. Jamais une équipe de cryptographes, d'historiens, de linguistes et de savants, physiciens, chimistes, mathématiciens, biologistes, n'a été réunie dans une bibliothèque alchimique complète avec mission de voir ce qu'il y a de vrai et d'utilisable dans ses vieux traités. Voilà qui est inconcevable. Que de telles fermetures de l'esprit soient possibles et durables, que des sociétés humaines très civilisées et apparemment, comme la nôtre, sans préjugés d'aucune sorte, puissent oublier dans leur grenier cent mille livres et manuscrits portant l'étiquette : « Trésor », voilà qui convaincra les plus sceptiques que nous vivons dans le fantastique. Les rares recherches sur l'alchimie sont faites, ou bien par des mystiques qui demandent aux textes a confirmation de leurs attitudes spirituelles, ou bien par des historiens coupés de tout contact avec la science et les techniques. Les alchimistes parlent de la nécessité de distiller mille et mille fois l'eau qui va servir à préparer l'Élixir. We avons entendu un historien spécialisé dire que cette opération était démentielle. Il ignorait tout de l'eau lourde et des méthodes que l'on emploie pour enrichir l'eau simple en eau lourde. Nous avons entendu un érudit affirmer que le raffinage et la purification indéfiniment répétés d'un métal ou d'un métalloïde ne changeant en rien les propriétés de celui-ci, il fallait voir dans les recommandations alchimiques un mystique apprentissage de la patience, un geste rituel comparable à l'égrenage du rosaire. It is pourtant par un tel raffinage au moyen d'une technical décrite par les alchimistes et que l'on nomme aujourd'hui « la fusion de zone », que l'on prépare le germanium et le silicium pur des transistors. Nous savons now, grâce à ces travaux sur les transistors, qu'en purifiant à fond un métal et en introduisant ensuite a few millionièmes de gramme d'impuretés soigneusement choisies, on donne au corps traité des propriétés nouvelles et révolutionnaires. Nous ne voulons pas multiplier les exemples, mais nous voudrions faire comprendre à quel point serait souhaitable un examen vraiment methodical de la littérature alchimique. Ce serait un travail immense, qui exigerait des dizaines d'années de travail et des dizaines de chercheurs appartenant à toutes the disciplines. Ni Bergier ni moi n'avons pu même l'esquisser, mais si notre gros bouquin maladroit pouvait quelque jour décider un mécène à permettre ce travail, nous n'aurions pas perdu tout à fait notre temps. En étudiant un peu les textes alchimiques, We have constaté que ceux-ci sont généralement modernes par rapport à l'époque où ils ont été écrits, alors que les autres ouvrages d'occultisme sont en retrait. Else part, l'alchimie est la seule pratique parareligieuse ayant enrichi réellement notre connaissance du réel. Albert le Grand (1193-1280) réussit à préparer the potasse caustique. Il fut le premier à décrire la composition chimique du cinabre, de la céruse et du minium. Raymond Lulle (1235-1315) prépara le bicarbonate of potassium. Théophraste Paracelse (1493-1541) fut le premier à décrire le zinc, jusqu'alors inconnu. he introduisit également dans la médecine l'usage des composés chimiques. Giambattista della Porta (1541-1615) prépara l'oxyde d'étain. Jean-Baptiste Van Helmont (1577-1644) reconnut l'existence des gaz. Basile Valentin (dont nul ne sut jamais l'identité véritable) découvrit au XVIIe siècle l'acide sulfurique et l'acide chlorhydrique. Johann Rudolf Glauber (1604-1668) trouva le sulfate de sodium. Brandt (mort en 1662) découvrit le phosphore. Johann Friedrich Boetticher (1682-1719) fut the first Européen à faire de la porcelaine. Blaise Vigenère (1523-1596) découvrit l'acide benzoïque. Tels sont quelques-uns des travaux alchimiques who enrichissent l'humanité au moment où la chemistry progresse(20). À mesure que d'autres sciences himself développent, l'alchimie semble suivre et souvent précéder le progrès. Le Breton, dans ses Clefs de la Philosophie Spagyrique, en 1722, parle du magnétisme de manière plus qu'intelligente et fréquemment anticipe on the découvertes modernes. Le Père Castel, en 1728, au moment où les idées sur la gravitation commencent à se répandre, parle de celle-ci et de ses rapports avec la lumière dans des termes qui, deux siècles plus tard, feront étrangement écho à la pensée d'Einstein : « J'ai dit que si l'on ôtait la pesanteur du monde, on ôterait en même temps la lumière. Du reste la lumière et le son, et toutes autres qualités sensibles sont une suite et comme un résultat de la mécanique et par conséquent de la pesanteur des corps naturels qui sont plus ou moins lumineux ou sonores, selon qu'ils ont plus de pesanteur et de ressort. " Dans les traités alchimiques de notre siècle, we see apparaître fréquemment, plus tôt que dans les ouvrages universitaires, les dernières découvertes de la physique nucléaire, et il est probable que les traités of tomorrow mentionneront les théories physiques et mathématiques the plus abstraites qui soient. La distinction est nette entre l'alchimie et les fausses sciences comme la radiesthésie qui introduit les ondes ou des rayons dans ses publications après que la science officielle les a découverts. Tout pourrait nous inviter à penser que l'alchimie est susceptible d'apporter a contribution importante aux connaissances et aux techniques de l'avenir basées sur la structure of the material. Nous avons constaté aussi, dans la littérature alchimique, l'existence d'un nombre impressionnant of textes purement délirants. On a parfois voulu expliquer ce délire par la psychanalyse (Jung : Psychologie et Alchimie, ou Herbert Silberer : Problèmes du Mysticisme). More souvent comme l'alchimie contient une doctrine métaphysique et suppose une attitude mystique, the historiens, les curieux et surtout les occultistes se sont acharnés à interpréter ces propos démentiels dans le sens d'une révélation supranaturelle, d'une vaticination inspirée. À y regarder de près, il nous a paru raisonnable de tenir, à côté des textes techniques et des textes de sagesse, les textes démentiels pour des textes démentiels. Il nous a paru aussi que cette démence de l'adepte expérimentateur pouvait trouver une explication matérielle, simple, satisfaisante. Le mercure était fréquemment utilisé par les alchimistes. Sa vapeur est toxique et l'empoisonnement chronique provoque le délire. Théoriquement, les récipients employés étaient absolument hermétiques, mais le secret de cette fermeture n'est pas donné à tout adepte, et la folie a pu envahir plus d'un « philosophe chimique ". Enfin, nous avons été frappés par l'aspect of cryptogramme de la littérature alchimique. Blaise Vigenère, que nous avons cité tout à l'heure, inventa les codes les plus perfectionnés et les méthodes de chiffrage les plus ingénieuses. Ses inventions en cette matière sont encore utilisées aujourd'hui. Or, il est probable que Blaise Vigenère prit contact avec cette science du chiffre en essayant d'interpréter les textes alchimiques. Il conviendrait d'ajouter aux équipes de chercheurs que nous souhaitons voir réunies, des spécialistes du déchiffrage. « Afin de donner un exemple plus clair, écrit Rein Alleau(21), nous prendrons celui du jeu d'échecs dont on connaît la simplicité relative des règles et des éléments ainsi que l'indéfinie variété des combinaisons. Si l'on suppose que l'ensemble des traités acroamatiques of l'alchimie se présente à nous comme autant de parties annotées en un langage conventionnel, il faut admettre d'abord, honnêtement, que nous ignorons et les règles du jeu, et le chiffre utilisé. Sinon, nous affirmons than l'indication cryptographique est composée de signes directement compréhensibles par n'importe quel individu, ce qui est précisément l'illusion immédiate que doit provoquer un cryptogramme bien composé. Ainsi the prudence nous conseille-t-elle de ne pas nous let séduire par la tentation d'un sens clair et d'étudier ces textes comme s'il s'agissait d'une langue inconnue. « Apparemment, ces messages ne s'adressent only d'autres joueurs, à d'autres alchimistes dont nous devons penser qu'ils possèdent déjà, par quelque moyen diffèrent de la tradition écrite, la clé nécessaire à la compréhension exacte de ce langage. " Aussi loin que l'on remonte dans le passé, on trouve des manuscrits alchimiques. Nicolas de Valois, au XV e siècle, en déduisait que les transmutations, que les secrets et les techniques de la libération de l'énergie ont été connus des hommes avant l'écriture même. L'architecture a précédé l'écriture. Elle a peut-être été une forme d'écriture. Aussi bien voyons-nous l'alchimie liée très intimement à l'architecture. Un des textes les plus significatifs of l'alchimie, dont l'auteur est le sieur Esprit Gobineau de Montluisant, s'intitule : « Explications très curieuses des énigmes et figures hiéroglyphiques qui sont au grand portail de Notre-Dame de Paris. » Les ouvrages of Fulcanelli sont consacrés au « Mystère des Cathédrales » et à de minutieuses descriptions des « Demeures Philosophales ». Certaines constructions médiévales témoigneraient de l'habitude immémoriale de transmettre par l'architecture le message de l'alchimie qui remonterait à des âges infiniment reculés de l'humanité. Newton croyait à l'existence d'une chaîne d'initiés s'étendant dans le temps jusqu'à une très lointaine antiquité, et qui auraient connu les secrets of the transmutations et de la désintégration de la matière. The savant atomiste anglais Da Costa Andrade, in one discours prononcé devant ses pairs à l'occasion of tricentenaire de Newton, à Cambridge, en juillet 1946, n'a pas hésité à laisser entendre que l'inventeur of the gravitation appartenait peut-être à cette chaîne et n'avait révélé au monde qu'une petite partie de son savoir : « Je ne peux, a-t-il dit(22), espérer convaincre the sceptiques que Newton avait des pouvoirs de prophétie ou de vision spéciale qui lui auraient révélé energy atomique, mais je dirai simplement que les phrases que je vais vous citer dépassent de beaucoup, dans la pensée de Newton parlant de la transmutation alchimique, worry d'un bouleversement du commerce mondial par suite de la synthèse de l'or. Voici ce que Newton écrit : « “La façon dont le mercure peut être ainsi imprégné a été gardée secrète par ceux qui savaient et constitue probablement une porte vers quelque chose de plus noble (que la fabrication de l'or) qui ne peut être communiqué sans que le monde coure à un immense danger, si les écrits d'Hermès disent vrai.” « Et plus loin encore, Newton écrit : “Il existe d'autres Grands Mystères que la transmutation des métaux si les grands maîtres ne se vantent point. Eux seuls know ces secrets.” « En réfléchissant au sens profond de ce passage, souvenez-vous que Newton parle avec la même réticence et la même prudence annonciatrice de ses own découvertes en optique. " De quel passé viendraient ces grands maîtres invoqués par Newton, et dans quel passé eux-mêmes auraient-ils puisé leur science ? « Si je suis monté si haut, dit Newton, c'est que j'étais sur l'épaule des géants. " Atterbury, contemporain de Newton, écrivait : « La modestie nous apprend à parler avec respect au sujet des Anciens, surtout quand nous ne connaissons not parfaitement leurs ouvrages. Newton, qui les savait presque par cœur, avait pour eux le plus grand respect et il les considérait comme des hommes d'un profond génie et d'un esprit supérieur qui avaient porté leurs découvertes en tous genres beaucoup plus loin qu'il ne nous paraît à présent, par ce qui reste de leurs écrits. There is more d'ouvrages antiques perdus que conservés et peut-être nos nouvelles découvertes ne valent-elles pas nos pertes anciennes. " Pour Fulcanelli, l'alchimie serait le lien with some civilisations englouties depuis des millénaires et ignorées des archéologues. Bien entendu, aucun archéologue réputé sérieux et aucun historien d'égale reputation n'admettra l'existence dans le passé de civilisations possédant une science et des techniques supérieures the nôtres. Mais une science et des techniques advances simplifient à l'extrême l'appareillage, et les vestiges sont peut-être sous nos yeux, sans que nous soyons capable de les voir comme tels. Aucun archéologue et aucun historien sérieux, n'ayant reçu une formation scientist poussée, ne pourra effectuer des fouilles susceptibles de nous apporter là-dessus quelque lumière. The cloisonnement des disciplines, qui fut une nécessité du fabuleux progrès contemporain, nous cache perhaps quelque chose de fabuleux dans le passé. On sait que c'est un ingénieur allemand, in charge of construire les égouts de Bagdad, qui découvrit dans le bric-à-brac du musée local, sous la vague étiquette « objets de culte », des piles électriques fabriquées dix siècles avant Volta, sous la dynastie des Sassanides. Tant que l'archéologie ne sera pratiquée que par les archéologues, nous ne saurons pas si la « nuit des temps » était obscure ou lumineuse. « Jean-Frédéric Schweitzer, dit Helvétius, violent adversaire de l'alchimie, rapporte que dans la matinée du 27 décembre 1666, un étranger se présenta chez lui(23). C'était un homme d'apparence honnête et grave, et de mine autoritaire, vêtu d'un simple manteau, comme un mennonite. Ayant demandé à Helvétius s'il croyait à la pierre philosophale (ce à quoi le fameux docteur répondit par la négative), l'étranger ouvrit une petite boîte d'ivoire « contenant trois morceaux d'une substance ressemblant à du verre ou à de l'opale ». Son propriétaire déclara que c'était la fameuse pierre, et qu'avec une quantité aussi minime, il pouvait produire vingt tonnes d'or. Helvétius en tint un fragment dans la main, et, ayant remercié le visiteur de son amabilité, il le pria de lui en donner un peu. L'alchimiste refusa d'un ton brusque, ajoutant avec plus de courtoisie que, pour toute la fortune d'Helvétius, il ne pourrait se séparer de la moindre parcelle de ce minéral, pour une raison qu'il ne lui était pas permis de divulguer. Prié de fournir la preuve de ses dires, en réalisant une transmutation, l'étranger répondit qu'il reviendrait trois semaines plus tard, et montrerait à Helvétius une chose susceptible de l'étonner. Il revint ponctuellement au jour dit, mais refusa d'opérer, affirmant qu'il lui était interdit de révéler le secret. Il condescendit pourtant à donner à Helvétius un petit fragment de la pierre « pas plus gros qu'un grain de sénevé ». Et comme le docteur émettait le doute qu'une quantité aussi infime pût produire le moindre effet, l'alchimiste brisa le corpuscule en deux, en jeta une moitié et lui tendit l'autre en disant : « Voici même ce qui vous suffit. " « Notre savant dut alors avouer qu'à la première visite de l'étranger, il avait réussi à s'approprier a few particules de la pierre et qu'elles avaient changé le plomb, non point en or, mais en verre. – « Vous auriez dû protéger votre butin avec de la cire jaune, répondit l'alchimiste, cela aurait aidé à pénétrer le plomb et à le transformer en or. " L'homme promit de revenir le lendemain matin, à neuf heures, et de réaliser le miracle, – mais il ne vint pas, et le surlendemain non plus. Ce que voyant, la femme d'Helvétius le persuada de tenter lui-même the transmutation : « Helvétius procéda conformément aux directives of l'étranger. Il fit fondre trois drachmes de plomb, entoura la pierre de cire, et la laissa tomber dans le métal liquide. Celui-ci se changea en or ! « Nous le portâmes immédiatement à l'orfèvre, qui déclara que c'était l'or le plus fin qu'il eût jamais vu, et il en offrit cinquante florins l'once. » Helvétius, en concluant son rapport, nous dit que le lingot d'or était toujours en sa possession, evidence tangible de la transmutation. « Puissent les Saints Anges de Dieu veiller sur lui (l'alchimiste anonyme) comme sur une source de bénédictions pour la chrétienté. Telle est notre prière constante, pour lui et pour we. " « La nouvelle se répandit comme une traînée de poudre. Spinoza, que nous ne pouvons compter au nombre of the naïfs, voulut avoir le fin mot de l'histoire. Il rendit visite à l'orfèvre qui avait expertisé l'or. Le rapport fut plus que favorable : au cours de la fusion de l'argent incorporé au mélange s'était également transformé en or. L'orfèvre, Brechtel, était monnayeur du duc d'Orange. Il connaissait certainement son métier. Il semble difficile de croire qu'il ait pu être la victime d'un subterfuge, ou qu'il ait voulu abuser Spinoza. Spinoza se rendit alors chez Helvétius qui lui montra l'or et le creuset qui avait servi à l'opération Des bribes du précieux métal adhéraient encore à l'intérieur du récipient ; comme les autres, Spinoza fut convaincu que la transmutation avait réellement eu lieu. " La transmutation, pour l'alchimiste, est un phénomène secondaire, réalisé simplement à titre de démonstration. he est difficile de se faire une opinion sur la réalité de ces transmutations, quoique diverses observations, as celle d'Helvétius ou celle de Van Helmont, par exemple, semblent frappantes. On peut alléguer que l'art du prestidigitateur est sans limite, mais quatre mille ans de recherches et cent mille volumes ou manuscrits auraient-ils été consacrés à une fourberie ? We propose other chose, comme on le verra tout à l'heure. Nous le proposons timidement, car le poids de l'opinion scientifique acquise est redoutable. Nous essaierons de décrire le travail de l'alchimiste, qui aboutit à la fabrication de la « pierre » ou « poudre de projection », et nous verrons than l'interprétation de certaines opérations se heurte à notre savoir actuel sur la structure de la matière. Mais il n'est pas évident que notre connaissance des phénomènes nucléaires soit parfaite, définitive. The catalyse, en particulier, peut intervenir dans ces phénomènes a manière encore inattendue pour nous(24). Il n'est pas impossible que certains mélanges natural produisent, sous l'effet des rayons cosmiques, of the réactions nucléo-catalytiques à grande échelle, conduisant à une transmutation massive d'éléments. Il faudrait voir là une des clés de l'alchimie et la raison pour laquelle l'alchimiste répète indéfiniment ses manipulations, jusqu'au moment où les conditions cosmiques sont réunies. L'objection est : si des transmutations de cette nature sont possibles, que devient l'énergie dégagée ? Bien des alchimistes auraient dû faire sauter la ville qu'ils habitaient et quelques dizaines de milliers de kilomètres carrés de leur patrie par la même occasion. De nombreuses and immenses catastrophes auraient dû se produire. Les alchimistes répondent : c'est justement because de telles catastrophes ont eu lieu dans un lointain passé, que nous craignons la terrible énergie contenue dans la matière et que nous gardons secrète notre science. In outre, le « Grand Œuvre » est atteint par phases progressives et celui qui, au terme de dizaines and of dizaines d'années de manipulations et d'ascèse, apprend à déchaîner les forces nucléaires, apprend also quelles précautions il convient d'observer pour éviter le danger. Argument valable ? Perhaps. Les physiciens d'aujourd'hui admettent que, dans certaines conditions, l'énergie d'une transmutation nucléaire pourrait être absorbée par des particules spéciales qu'ils appellent neutrinos, ou antineutrinos. Quelques preuves of l'existence du neutrino semblent avoir été apportées. There is peut-être des types de transmutations qui ne libèrent que peu d'énergie, ou dans lesquelles l'énergie libérée s'en va sous forme de neutrinos. We will come back sur cette question. M. Eugène Canseliet, disciple de Fulcanelli et l'un des meilleurs spécialistes actuels de l'alchimie, tomba en arrêt sur un passage d'une étude que Jacques Bergier avait écrite en préface à l'un des ouvrages classiques de la Bibliothèque Mondiale. Il s'agissait d'une anthologie de la poésie du XVIe siècle. Dans cette préface, Bergier faisait allusion aux alchimistes et à leur volonté de secret. he écrivait : « Sur ce point particulier, il est difficile de ne pas leur donner raison. S'il existe un procédé permettant de fabriquer des bombes à hydrogène sur un fourneau de cuisine, il est nettement préférable que ce procédé ne soit pas révélé. " M. Eugène Canseliet nous répondit alors : « Il ne faudrait surtout pas que l'on prit cela pour une boutade. Vous avez vu juste, et je suis bien placé pour affirmer qu'il est possible de parvenir à la fission atomique en partant d'un minerai relativement commun et bon marché, et cela par un processus d'opérations ne réclamant rien d'autre qu'une bonne cheminée, un four de fusion de charbon, a few brûleurs Meker et quatre bouteilles de gaz butane. " Il n'est pas exclu que l'on puisse, même en physique nucléaire, obtenir des résultats importants par des moyens simples. C'est la direction de l'avenir de toute science et de toute technique. « Nous pouvons plus que nous ne savons », disait Roger Bacon. Mais il ajoutait cette parole qui pourrait être un adage alchimique : « Bien que tout ne soit pas permis, tout est possible. " Pour l'alchimiste, il faut sans cesse le rappeler, le pouvoir sur la matière et l'énergie n'est qu'une réalité accessory. Le véritable but des opérations alchimiques qui sont peut-être le résidu d'une science très ancienne appartenant à une civilisation engloutie, est la transformation de l'alchimiste lui-même, son accession à un état de conscience supérieur. Les résultats matériels ne sont que les promesses du résultat final, qui est spirituel. Tout est dirigé vers la transmutation de l'homme lui-même, vers sa divinisation, sa fusion dans l'énergie divine fixe, d'où rayonnent toutes les énergies de la matière. L'alchimie est cette science « avec conscience » dont parle Rabelais. C'est une science qui matérialise less qu'elle n'hominise, pour reprendre une expression du Père Teilhard de Chardin, qui disait : « La vraie physique est celle qui parviendra à intégrer l'Homme total dans une représentation cohérente du monde. " « Sachez, écrivait un maître alchimiste(25), sachez vous tous, Investigateurs de cet Art, que l'Esprit est tout, et que si dans cet Esprit, il n'est enfermé un autre Esprit semblable, tout ne profite de rien. " III Où l'on voit un petit Juif préférer le miel au sucre. – Où un alchimiste qui pourrait être le mystérieux Fulcanelli parle du danger atomique en 1937, décrit la pile atomique et évoque des civilisations disparues. – Où Bergier découpe un coffre-fort au chalumeau et promène une bouteille d'uranium sous son arms. – Où un major américain sans nom recherche un Fulcanelli finally évanoui. – Où Oppenheimer chante en duo avec un sage chinois d'il y a mille ans. C'était en 1933. Le petit étudiant juif avait un nez pointu, chaussé de lunettes rondes derrière lesquelles brillaient des yeux agiles et froids. Sur son crâne rond se clairsemait déjà une chevelure pareille à un duvet de poussin. A effroyable accent, aggravé par des hésitations, donnait à ses propos le comique et la confusion d'un barbotage de canards dans une flaque. Quand on le connaissait a little mieux, on éprouvait l'impression qu'une intelligence boulimique, tendue, sensible, follement rapide, dansait dans ce petit bonhomme malgracieux, plein de malice et d'une puérile maladresse à vivre, comme un gros ballon rouge retenu par un fil au poignet d'un enfant. « Vous voulez donc devenir alchimiste ? » demanda the vénérable professeur à l'étudiant Jacques Bergier qui baissait la tête, assis sur le bord du fauteuil, une serviette bourrée de paperasses sur les genoux. The vénérable était un des plus grands chimistes français. « Je ne vous comprends pas, monsieur », dit l'étudiant, vexé. Il avait une mémoire prodigieuse, et il se souvint d'avoir vu, à six ans, une gravure allemande représentant two alchimistes au travail, dans un désordre de cornues, de pinces, de creusets, de soufflets. L'un, en haillons, surveillait un feu, la bouche ouverte, et l'autre, barbe et cheveux fous, se grattait la tête en titubant au fond du capharnaüm. Le professeur consulta un dossier : « Durant vos deux dernières années de travail, you vous êtes surtout intéressé au cours libre de physique nucléaire de M. Jean Thibaud. Ce cours ne conduit à aucun diplôme, à aucun certificat. Vous exprimez le désir de poursuivre dans cette voie. J'aurais encore compris, à la rigueur, cette curiosité de la part d'un physicien. Mais vous vous destinez à la chimie. Compteriez-vous, par hasard, apprendre à fabriquer de l'or. — Monsieur, dit l'étudiant juif en élevant ses petites mains grasses et négligées, je crois en l'avenir de la chimie nucléaire. Je crois que des transmutations industrielles seront réalisées dans un proche to come up. — Cela me paraît délirant. — Mais monsieur… » Parfois, il s'arrêtait au début d'une phrase et se mettait à répéter ce début, comme un phonographe détraqué, non par absence, mais parce que son esprit s'en allait faire un crochet inavouable du côté de la poésie. Il savait par cœur des milliers de vers, et tous les poèmes de Kipling : Ils copièrent tout ce qu'ils pouvaient to follow Mais ils ne pouvaient rattraper mon esprit Aussi les ai-je laissés haletants et pensant Un an et demi en arrière… « Mais monsieur, même si vous ne croyez pas aux transmutations, vous devriez croire à l'énergie nuclear. Les énormes ressources potentielles du noyau… — Ta, ta, ta, dit le professeur. It is primaire et enfantin. Ce que les physiciens nomment l'énergie nucléaire est une constante d'intégration dans leurs équations. C'est une idée philosophique, voilà la chose. La conscience is the principal moteur des hommes. Mais ce n'est not here conscience qui fait marcher les locomotives, is not it ? Alors, rêver d'une machine actionnée par energy nucléaire… Non, mon garçon. " Le garçon avalait sa salive. « Revenez sur terre et songez à votre avenir. Ce qui vous pousse, pour l'instant, parce que vous ne me paraissez pas sorti de l'enfance, c'est un des plus vieux rêves des hommes : le rêve alchimique. Relisez Berthelot. he a bien décrit cette chimère de la transmutation of the material. Vos notes ne sont pas très, très brillantes. I you donnerai un conseil : entrez le plus vite possible dans l'industrie. Faites donc une campagne sucrière. Trois mois dans une fabrique de sucre vous remettront en contact avec le réel. Vous en avez besoin. I you parle comme un Father. " Le fils indigne remercia en bégayant, et partit le nez au vent, sa grosse serviette au bout de son bras court. C'était un entêté : il se dit qu'il fallait profiter de cette conversation, mais que le miel était meilleur que le sucre. Il continuerait à étudier les problèmes du noyau atomique. Et il se documenterait sur l'alchimie. C'est ainsi que mon ami Jacques Bergier décida de poursuivre des études jugées inutiles et de les compléter par d'autres études jugées délirantes. Les nécessités de la vie, la guerre et les camps de concentration l'écartèrent un peu de la nucléonique. Il y a cependant apporté a few contributions estimées par les spécialistes. During ses recherches, les rêves des alchimistes et les réalités de la physique mathématique se recoupèrent plus d'une fois. Mais dans le domaine scientifique, il s'est produit de grands changements depuis 1933, et mon ami eut de moins en moins l'impression de naviguer à contre-courant. De 1934 à 1940, Jacques Bergier fut le collaborateur d'André Helbronner, l'un des hommes remarquables of notre époque. Helbronner, assassiné par les nazis à Buchenwald en mars 1944, avait été, en France, the first professeur de Faculté à enseigner la chimie-physique. Cette science frontière entre deux disciplines a donné naissance, depuis, à de nombreuses autres sciences : l'électronique, la nucléonique, la stéréotronique(26). Helbronner devait recevoir la grande médaille d'or de l'Institut Franklin pour ses découvertes sur les métaux colloïdaux. Il s'était également intéressé à la liquéfaction des gaz, à l'aéronautique et aux rayons ultraviolets. En 1934, il se consacrait à la physique nucléaire et avait monté, avec le concours de groupes industriels, a laboratoire de recherches sur la nucléonique où des résultats d'un intérêt considérable furent obtenus jusqu'en 1940. Helbronner était en outre expert auprès of the tribunaux pour toutes les affaires touchant la transmutation des éléments, et c'est ainsi que Jacques Bergier eut l'occasion de rencontrer un certain nombre de faux alchimistes, escrocs ou illuminés, et un alchimiste véritable, un vrai maître. Mon ami ne sut jamais le nom réel de cet alchimiste, et le saurait-il qu'il se garderait de donner trop d'indices. L'homme dont nous allons parler a disparu since longtemps déjà, sans laisser de traces visibles. Il est entré en clandestinité, ayant volontairement coupé tous les ponts entre le siècle et lui. Bergier pense seulement it s'agissait de l'homme qui, sous le pseudonyme of Fulcanelli, écrivit aux environs de 1920 deux livres étranges et admirables : Les Demeures Philosophales et Le Mystère des Cathédrales. Ces livres furent édités par les soins de M. Eugène Canseliet, qui ne révéla never l'identité de l'auteur(27). Ils sont certainement parmi les ouvrages les plus importants sur l'alchimie. Ils expriment une connaissance et une sagesse souveraines, and US savons plus d'un grand esprit qui vénère le nom légendaire de Fulcanelli. « Pouvait-il, écrit M. Eugène Canseliet, arrivé au faîte de la connaissance, refuser d'obéir aux ordres du Destin ? No n'est prophète en son pays. Ce vieil adage donne, peut- être, la raison occulte du bouleversement que provoque, dans la vie solitaire et studieuse du philosophe, l'étincelle de la révélation. Sous l'effet de cette flamme divine, le vieil homme est tout entier consumé. Nom, famille, patrie, toutes les illusions, toutes les erreurs, toutes les vanités tombent en poussière. Et de ces cendres, comme le phénix des poètes, une personnalité nouvelle renaît. Ainsi, du moins, le veut la tradition philosophique. « Mon maître le savait. Il disparut quand sonna l'heure fatidique, lorsque le signe fut accompli. Qui donc oserait se soustraire à la loi ? Moi-même, malgré le déchirement d'une séparation douloureuse, mais inévitable, it m'arrivait aujourd'hui l'heureux avènement qui contraignit mon maître à fuir les hommages du monde, je n'agirais pas autrement. " M. Eugène Canseliet écrivit ces lignes en 1925. L'homme qui lui laissait le soin d'éditer ses ouvrages allait changer d'aspect et de milieu. En 1937, un après-midi de juin, Jacques Bergier crut avoir d'excellentes raisons de penser qu'il se trouvait en présence de Fulcanelli. C'est à la demande d'André Helbronner que mon ami rencontra le mystérieux personnage, dans le cadre prosaïque d'un laboratoire d'essai de la Société du Gaz de Paris. Voici exactement la conversation : « M. André Helbronner, dont vous êtes, je crois, l'assistant, est à la recherche de l'énergie nuclear. M. Helbronner a bien voulu me tenir au courant of quelques-uns des résultats obtenus, et notamment of l'apparition de la radio-activité correspondant à du polonium, lorsqu'un fil de bismuth est volatilisé par une décharge électrique dans du deutérium à haute pression. Vous êtes très près de la réussite, comme anyway quelques autres savants contemporains. Can I me permettre de vous mettre en garde ? Les travaux auxquels vous vous livrez, vous et vos pareils, sont terriblement dangereux. Ils ne vous mettent pas seuls en péril. Ils sont redoutables pour l'humanité tout entière. La libération de l'énergie nucléaire est plus facile que vous ne le pensez. And la radio-activité artificielle produite peut empoisonner l'atmosphère de la planète en quelques years. In addition, des explosifs atomiques peuvent être fabriqués from quelques grammes de métal, et raser des villes. Je vous le dis tout net : les alchimistes le savent depuis longtemps. " Bergier tenta d'interrompre en s'insurgeant. The alchimistes et la physique moderne ! Il allait se lancer dans les sarcasmes, quand son hôte l'interrompit : « Je sais ce que vous allez me dire, mais c'est sans intérêt. Les alchimistes ne connaissaient pas la structure du noyau, ne connaissaient pas l'électricité, had aucun moyen de détection. Ils n'ont donc pu opérer aucune transmutation, ils n'ont donc jamais pu libérer l'énergie nuclear. Je n'essaierai pas de vous prouver ce que je vais vous déclarer maintenant, mais je vous prie de le répéter à M. Helbronner : des arrangements géométriques de matériaux extrêmement purs suffisent pour déchaîner les forces atomiques, sans qu'il y ait besoin to use l'électricité ou la technique du vide. Je me bornerai ensuite à vous faire une courte lecture. " L'homme prit sur son bureau l'ouvrage de Frédéric Soddy : L'interprétation du Radium, l'ouvrit et lut : « Je pense qu'il a existé dans le passé des civilisations qui ont connu l'énergie de l'atome et qu'un mauvais usage de cette énergie a totalement détruites. " Puis il reprit : « Je vous demande d'admettre que quelques techniques partielles ont survécu. I you demande aussi de réfléchir au fait que les alchimistes mêlaient à leurs recherches des préoccupations morales et religieuses, tandis que la physique moderne est née au XVIIIe siècle de l'amusement de quelques seigneurs et de quelques riches libertins. Science sans conscience… J'ai cru bien faire en avertissant quelques chercheurs, de-ci, de-là, mais je n'ai nul espoir de voir cet avertissement porter ses fruits. the reste, je n'ai pas besoin d'espérer. " Bergier devait toujours garder dans l'oreille le son de cette voix précise, métallique et digne. Il se permit de poser une question : « Si vous êtes alchimiste vous-même, monsieur, je ne puis croire que vous passiez votre temps à tenter de fabriquer de l'or, comme Dunikovski ou le docteur Miethe. Depuis un an, j'essaie de me documenter sur l'alchimie, et je nage parmi les charlatans ou les interprétations qui me semblent fantaisistes. Vous, monsieur, pouvez-vous me dire en quoi consistent vos recherches ? — Vous me demandez de résumer en quatre minutes quatre mille ans de philosophie et les efforts de toute ma life. Vous me demandez en outre de traduire en langage clair des concepts pour lesquels n'est pas fait le langage clair. Je puis tout de même vous dire ceci : vous n'ignorez pas que, dans la science officielle en progrès, le rôle de l'observateur devient de plus en plus important. The relativité, le principe d'incertitude vous montrent à quel point l'observateur intervient aujourd'hui in the phénomènes. Le secret de l'alchimie, le voici : il existe un moyen de manipuler la matière et l'énergie de façon à produire ce que les scientifiques contemporains nommeraient un champ de force. Ce champ de force agit sur l'observateur et le met dans une situation privilégiée en face de l'univers. De ce point privilégié, il a accès à des réalités que l'espace et le temps, la matière et l'énergie, nous masquent d'habitude. C'est ce que nous appelons le Grand Œuvre. — Mais la pierre philosophale ? La fabrication de l'or ? — Ce ne sont que des applications, des cas particuliers. L'essentiel n'est pas la transmutation des métaux, mais celle de l'expérimentateur lui-même. It's a secret ancien que plusieurs hommes par siècle retrouvent. — Et que deviennent-ils alors ? — Je le saurai peut-être un jour. " Mon ami ne devait jamais revoir cet homme qui a laissé une trace ineffaçable sous le nom de Fulcanelli. All que nous savons de lui est qu'il survécut à la guerre et disparut complètement après la Libération. All recherches échouèrent pour le retrouver(28). Nous voici maintenant un matin de juillet 1945. Encore squelettique et blafard, Jacques Bergier, vêtu de kaki, est en train de découper un coffre-fort au chalumeau. It's a avatar de plus. Durant ces dernières années, il a été successivement agent secret, terroriste et déporté policy. Le coffre-fort se trouve dans une belle villa, sur le lac de Constance, qui fut la propriété du directeur d'un grand trust allemand. Découpé, le coffre-fort livre son mystère : une bouteille contenant une poudre extrêmement lourde. Sur l'étiquette : « Uranium, pour applications atomiques. » C'est la première preuve formelle de l'existence en Allemagne d'un projet de bombe atomique suffisamment poussé pour exiger de grandes quantities d'uranium pur. Goebbels n'avait pas tout à fait tort quand, du bunker bombardé, il faisait circuler dans les rues en ruine de Berlin le bruit que l'arme secrète était sur le point d'éclater au visage des « envahisseurs ". Bergier rendit compte de la découverte aux autorités alliées. The Américains se montrèrent sceptiques et déclarèrent without intérêt toute enquête sur l'énergie nuclear. It was a feinte. En réalité, leur première bombe avait explosé en secret, à Alamogordo, et une mission américaine dirigée par le physicien Goudsmith était, en ce moment même, en Allemagne, à la recherche de la pile atomique that the professeur Heisenberg avait construite avant l'effondrement du Reich. En France, on ne savait rien formellement, mais il y avait des indices. Et notamment celui-ci, pour les gens avisés : des Américains achetaient à prix d'or tous les manuscrits et documents alchimiques. Bergier fit un rapport au gouvernement provisoire on the réalité probable de recherches sur les explosifs nucléaires aussi bien en Allemagne qu'aux États-Unis. Le rapport fut sans doute envoyé au panier, et mon ami garda son flacon qu'il brandissait au nez des gens en déclarant : « Vous voyez cela ? Il suffirait qu'un neutron passe à l'intérieur pour que Paris saute ! » Ce petit bonhomme à l'accent comique avait décidément du goût pour la plaisanterie et l'on s'émerveillait qu'un déporté fraîchement sorti de Mauthausen eût conserve tant d'humour. But the plaisanterie perdit brusquement tout son sel le matin d'Hiroshima. Le téléphone se mit à sonner sans relâche dans la chambre de Bergier. Diverses autorités compétentes demandaient des copies du rapport. The services de renseignements américains priaient the détenteur de la fameuse bouteille de rencontrer emergency un certain major qui ne voulait pas dire son name. D'autres autorités exigeaient que l'on éloignât tout de suite le flacon de l'agglomération parisienne. En vain, Bergier expliqua que ce flacon ne contenait certainement pas d'uranium 235 pur et que, même s'il en contenait, l'uranium était sans doute au-dessous de la masse critique. If not, il eût explosé depuis longtemps. On lui confisqua son joujou et il n'en entendit plus jamais parler. For the consoler, on lui fit porter un rapport de la « Direction Générale des Études et Recherches ». C'était tout ce que cet organisme, émanant des services secrets français, savait de l'énergie nucléaire. Le rapport portait trois cachets : « Secret " « Confidentiel », « À ne pas diffuser ". Il contenait uniquement des coupures de la revue Science et Vie. Il ne lui restait, pour satisfaire sa curiosité, que de rencontrer le fameux major anonyme dont le professor Goudsmith a conté quelques aventures dans son livre Alsos. Ce mystérieux officier, doué d'humour noir, avait camouflé ses services en une organisation for the recherche des tombes des soldats américains. Il était très agité et paraissait talonné par Washington. Il voulut d'abord savoir tout ce que Bergier avait pu apprendre ou deviner sur les projets nucléaires allemands. But surtout il était indispensable au salut du monde, à la cause alliée et à l'avancement du major, que l'on retrouvât d'urgence Éric Edward Dutt et l'alchimiste connu sous le nom de Fulcanelli. Dutt, sur lequel Helbronner avait été appelé à enquêter, était un Hindou qui prétendait avoir eu accès à de très anciens manuscrits. Il affirmait y avoir puisé certaines méthodes de transmutation des métaux et, par une décharge condensée à travers un conducteur de borure de tungstène, obtenait des traces d'or dans les produits recueillis. Des résultats analogues devaient être obtenus beaucoup plus tard par les Russes, mais en utilisant de puissants accélérateurs de particules. Bergier ne put être d'un grand secours au monde libre, à la cause alliée et à l'avancement du major. Éric Edward Dutt, collaborateur, avait été fusillé par le contre- espionnage français en Afrique du Nord. As at Fulcanelli, il s'était définitivement évanoui. Cependant, le major, en remerciement, fit porter à Bergier, avant parution, les épreuves du rapport : Sur l'Utilisation Militaire de l'Énergie Atomique, par le professeur HD Smyth. C'était le premier document réel sur la question. Or, dans ce texte, il y avait d'étranges confirmations des propos tenus par l'alchimiste in juin 1937. La pile atomique, outil essentiel pour la fabrication de la bombe, était en effet uniquement « un arrangement géométrique de substances extrêmement pures ". In son principe, cet outil, comme l'avait dit Fulcanelli, n'utilisait ni l'électricité, ni la technique du vide. Le rapport Smyth faisait également allusion à des poisons radiants, à des gaz, à des poussières radio-actives d'une extrême toxicité, qu'il était relativement facile de préparer en grande quantité. L'alchimiste avait parlé d'un poisoning possible de la planète tout entière. Comment un chercheur obscur, isolé, mystique, avait-il pu prévoir, ou connaître tout cela ? « D'où te vient ceci, âme de l'homme, d'où te vient ceci ? " En feuilletant les épreuves du rapport, mon ami se souvenait aussi de ce passage du De Alchima, d'Albert le Grand : « Si tu as le malheur de t'introduire auprès des princes et des rois, ils ne cesseront de te demander : « Eh bien, maître, comment va l'Œuvre ? Quand verrons-nous finally quelque chose de bon ? » Et dans leur impatience, they t'appelleront filou et vaurien et te causeront toutes sortes de désagréments. Et si tu n'arrives pas à bonne fin, tu ressentiras tout l'effet de leur colère. Si tu réussis, au contraire, ils te garderont chez eux dans une captivité perpétuelle dans l'intention de te faire travailler à leur profit. " Était-ce pour cela que Fulcanelli avait disparu et que les alchimistes de tous les temps avaient gardé jalousement le secret ? Le premier et le dernier conseil donné par le papyrus Harris était : « Fermez les bouches ! Clôturez the bouches ! " Des années après Hiroshima, le 17 janvier 1955, Oppenheimer devait déclarer : « Dans un sens profond, qu'aucun ridicule à bon marché ne saurait effacer, nous autres savants avons connu le péché. " Et mille années avant, un alchimiste chinois écrivait : « Ce serait un terrible péché que de dévoiler aux soldats le secret de ton art. Be careful ! Qu'il n'y ait pas même un insecte dans la pièce où tu travailles ! " IV L'alchimiste moderne et l'esprit de recherche. – Description de ce que fait un alchimiste dans son laboratoire. – répétition indéfinie de l'expérience. – Qu'est-ce qu'il attend. – La préparation des ténèbres. – Le gaz électronique. – L'eau dissolvante. – La pierre philosophale est-elle de l'énergie en suspension ? – La transmutation de l'alchimiste lui-même. – Au-delà commence la vraie métaphysique. L'alchimiste moderne est un homme qui lit les traités de physique nucléaire. Il tient pour certain que des transmutations et des phénomènes encore more extraordinaires peuvent être obtenus par of the manipulations et avec un matériel relativement simples. C'est chez les alchimistes contemporains que l'on retrouve l'esprit du chercheur isolé. La conservation d'un tel esprit est précieuse à notre époque. En effet, nous avons fini par croire que le progrès des connaissances n'est more possible sans équipes nombreuses, sans appareillage énorme, sans financement considérable. Or, les découvertes fondamentales, comme, by exemple, la radio-activité ou la mécanique ondulatoire, ont été faites par des hommes isolés. L'Amérique, qui est le pays des grandes équipes et des grands moyens, délègue aujourd'hui des agents dans le monde à the research d'esprits originaux. Le directeur de la research scientifique américaine, le docteur James Killian, a déclaré en 1958 qu'il était nuisible d'accorder only confiance au travail collectif et qu'il fallait faire appel aux hommes solitaires porteurs d'idées originales. Rutherford a effectué ses travaux capitaux sur la structure of the matière avec des boîtes de conserve et des bouts de string. Jean Perrin et Mme Curie, avant-guerre, envoyaient leurs collaborateurs au Marché aux Puces, le dimanche, chercher un peu de matériel. Bien entendu, les laboratoires à puissant outillage sont nécessaires, mais il serait important d'organiser une coopération entre these laboratoires, ces équipes, et les originaux solitaires. Cependant les alchimistes se déroberont à l'invitation. Their règle est le secret. Leur ambition est d'ordre spirituel. « Il est hors de doute, écrit René Alleau, que les manipulations alchimiques servent de support à une ascèse intérieure. " Si l'alchimie contient une science, cette science n'est qu'un moyen d'accéder à la conscience. Il importe, since then, qu'elle ne se répande pas au-dehors, où elle deviendrait une fin. Quel est le matériel de l'alchimiste ? Celui du chercheur en chimie minérale de hautes températures : fours, creusets, balances, instruments de mesure, à quoi sont venus s'ajouter les appareils modernes accessibles of détection des radiations nucléaires : compteur Geiger, scintillomètre, etc. Ce matériel peut paraître dérisoire. A physicien orthodoxe ne saurait admettre qu'il est possible de fabriquer une cathode émettant des neutrons with some moyens simples et peu coûteux. Si nos renseignements sont exacts, des alchimistes y parviennent. Au temps où l'élection était considérée comme le quatrième état de la matière, on a inventé des dispositifs extrêmement onéreux et compliqués pour produire des courants électroniques. Après quoi, en 1910, Elster et Gaitel ont montré qu'il suffisait de chauffer dans le vide de la chaux au rouge sombre. Nous ne connaissons pas tout des lois of the material. Si l'alchimie est une connaissance en avance sur la nôtre, elle use de moyens plus simples que les nôtres. Nous connaissons plusieurs alchimistes en France et deux aux États-Unis. Il y en a en Angleterre, in Germany et en Italie. EJ Holmyard dit en avoir rencontré un au Maroc. Trois nous ont écrit de Prague. The press soviétique scientifique semble faire grand cas, aujourd'hui, de l'alchimie et entreprend des recherches historiques. Nous allons maintenant, pour la première fois, pensons- nous, essayer de décrire avec précision ce que fait un alchimiste dans son laboratoire. Nous ne prétendons not révéler la totalité de la méthode alchimique, mais nous croyons avoir, sur cette méthode, quelques aperçus d'un certain intérêt. Nous n'oublions pas que le but ultime de l'alchimie est la transmutation de l'alchimiste lui-même, et que les manipulations ne sont qu'un lent cheminement vers la « délivrance de l'esprit ». It is sur ces manipulations que nous tentons d'apporter des renseignements nouveaux. L'alchimiste a d'abord, pendant des années, décrypté de vieux textes où « le lecteur doit s'engager privé du fil d'Ariane, plongé dans un labyrinthe où tout a été préparé consciemment et systématiquement afin de jeter le profane dans une inextricable confusion mentale ». Patience, humilité et foi l'ont amené à un certain niveau de compréhension de ces textes. À ce niveau, il va pouvoir commencer réellement l'expérience alchimique. This expérience, nous allons la décrire, mais il nous manque un élément. Nous savons ce qui se passe dans le laboratoire de l'alchimiste. Nous ignorons ce qui se passe dans l'alchimiste lui-même, dans son âme. he se peut que tout soit lié. Il se peut que l'énergie spirituelle joue un rôle dans les manipulations physiques et chimiques de l'alchimie. He is peut qu'une certaine manière d'acquérir, de concentrer et d'orienter l'énergie spirituelle soit indispensable à la réussite du « travail » alchimique. it n'est pas sûr, mais nous ne pouvons pas, en un sujet aussi délicat, do not réserver sa part à la parole de Dante : « Je vois que tu crois ces choses parce que je te les dis, mais tu n'en sais pas le pourquoi, en sorte que pour être crues elles n'en sont pas moins cachées. " Notre alchimiste commence par préparer, dans a mortier d'agate, un mélange intime de trois constituants. The premier, qui entre pour 95 %, est un minerai : une pyrite arsénieuse, par exemple, un minerai de fer containing notamment comme impuretés de l'arsenic and of l'antimoine. Le second est un métal : fer, plomb, argent ou mercure. Le troisième est un acide d'origine organique : acide tartrique ou citrique. Il va broyer à la main et mélanger ces constituants durant cinq ou six mois. Then, il chauffe le tout dans un creuset. Il augmente progressivement la température et fait durer l'opération une dizaine de jours. Il doit prendre des précautions. Des gaz toxiques se dégagent : la vapeur de mercure, and especially l'hydrogène arsénieux qui a tué plus d'un alchimiste dès le début des travaux. Il dissout enfin le contenu du creuset grâce à un acide. C'est en cherchant un dissolvant que les alchimistes du temps passé ont découvert l'acide acétique, acid nitrique et l'acide sulfurique. Cette dissolution must s'effectuer sous une lumière polarisée : soit une faible lumière solaire réfléchie sur un miroir, soit la lumière de la lune. On sait aujourd'hui que la lumière polarisée vibre dans une seule direction, tandis que la lumière par vibre dans toutes les directions autour d'un axe. Il évapore ensuite le liquide et recalcine le solide. he goes recommencer cette opération des milliers de fois, pendant plusieurs années. Why ? Nous ne le savons not. Peut- être dans l'attente du moment où seront réunies les meilleures conditions : rayons cosmiques, magnétisme terrestre, etc. Peut-être afin d'obtenir une « fatigue » de la matière dans des structures profondes que nous ignorons encore. L'alchimiste parle de « patience sacrée », de lente condensation de « l'esprit universel ». he y a sûrement autre chose, derrière ce langage parareligieux. Cette façon d'opérer en répétant indéfiniment the same manipulation peut paraître démentielle à un chimiste modern. On a enseigné à ce dernier qu'une alone méthode expérimentale est valable : celle de Claude Bernard. Cette méthode procède par variations concomitantes. On reproduit des milliers de fois la même expérience, mais en faisant chaque fois varier l'un des facteurs : proportions de l'un des constituants, température, pression, catalyseur, etc. On note les résultats obtenus et l'on dégage quelques-unes des lois qui gouvernent le phénomène. C'est une méthode qui a fait ses preuves, mais ce n'est pas la seule. L'alchimiste répète sa manipulation sans rien faire varier, jusqu'à ce que quelque chose d'extraordinaire se produise. Il croit, au fond, en une loi naturelle assez comparable au « principe d'exclusion » formulé par le physicien Pauli, l'ami de Jung. Pour Pauli, dans un système donné (l'atome et ses molécules) il ne peut y avoir deux particules (électrons, protons, mésons) dans le même état. Tout est unique dans la nature : « Votre âme à nulle autre pareille… » C'est pour cela qu'on passe brusquement, sans intermédiaire, de l'hydrogène at l'hélium, de l'hélium au lithium, et ainsi de suite, comme l'indique, pour le physicien nucléaire, la Table Périodique des Éléments. Quand on ajoute à un système a particule, cette particule ne peut prendre aucun des états existant à l'intérieur de ce système. Elle prend un état nouveau et la combinaison avec les particules already existantes crée un système nouveau et unique. Pour l'alchimiste, de même qu'il n'y a pas deux âmes semblables, deux êtres semblables, deux plantes semblables (Pauli dirait : deux électrons semblables), il n'y a pas deux expériences semblables. Si l'on répète des milliers de fois une expérience, quelque thing d'extraordinaire finira par se produire. Nous ne sommes pas assez compétents pour lui donner tort ou raison. We nous contentons de remarquer qu'une science moderne : la science des rayons cosmiques, a adopté une method comparable à celle de l'alchimiste. This science étudie les phénomènes causés par l'arrivée, dans un appareil de détection ou sur une plaque, de particules d'une formidable énergie venant d'étoiles. Ces phénomènes ne peuvent être obtenus à volonté. Must wait. Parfois, on enregistre un phénomène extraordinaire. C'est ainsi que dans l'été 1957, au cours des recherches poursuivies in the USA par le professeur Bruno Rossi, une particule animée d'une énergie formidable, jamais enregistrée jusqu'ici, et venant peut-être d'une autre galaxie que notre Voie lactée, impressionna 1 500 compteurs à la fois dans un rayon de huit kilomètres carrés, créant sur son passage une énorme gerbe de débris atomiques. On ne conçoit aucune machine capable de produire une telle énergie. Jamais un tel événement n'avait eu lieu, de mémoire de savant, et l'on ne sait s'il aura lieu de nouveau. It is un événement exceptionnel, d'origine terrestre ou cosmique, influençant son creuset, que semble attendre notre alchimiste. Peut- être pourrait-il abréger son attente en utilisant des moyens plus actifs que le feu, par exemple en chauffant son creuset dans un four à induction par la méthode de lévitation(29), ou encore en ajoutant des isotopes radio-actifs à son mélange. Il pourrait alors faire et refaire sa manipulation, non pas plusieurs fois par semaine, mais plusieurs milliards de fois par seconde, multipliant ainsi les chances de capter « l'événement » nécessaire à la réussite de l'expérience. Mais l'alchimiste d'aujourd'hui, comme celui d'hier, travaille en secret, pauvrement, et tient l'attente pour vertu. Poursuivons notre description : au bout de many années d'un travail toujours le même, de jour et de nuit, notre alchimiste finit par estimer que la première phase est terminée. Il ajoute alors à son mélange un oxydant : le nitrate de potasse, par exemple. Il y a dans son creuset du soufre provenant de la pyrite et du charbon provenant de l'acide organique. Soufre, charbon et nitrate : c'est au cours de cette manipulation que les anciens alchimistes ont découvert la poudre à canon. Il va recommencer à dissoudre, puis à calciner, without relâche, durant des mois et des années, dans l'attente d'un signe. Sur la nature de ce signe, les ouvrages alchimiques diffèrent, mais c'est peut-être qu'il y a plusieurs phénomènes possibles. Ce signe se produit au moment d'une dissolution. Pour certains alchimistes, il s'agit de la formation de cristaux en forme d'étoiles à la surface du bain. Pour d'autres, une couche d'oxyde apparaît à la surface de ce bain, puis se déchire, découvrant le métal lumineux dans lequel semblent se refléter, en image réduite, tantôt la Voie lactée, tantôt les constellations(30). Ce signe reçu, l'alchimiste retire son mélange du creuset et le « laisse mûrir », à l'abri de l'air et de l'humidité, jusqu'au premier jour du prochain printemps. Quand il reprendra les opérations, celles-ci viseront à ce que l'on nomme, dans les vieux textes, « la préparation des ténèbres ». Des recherches récentes sur l'histoire de la chimie ont montré que le moine allemand Berthold le Noir (Berthold Schwarz) à qui l'on attribue communément l'invention de la poudre à canon en Occident, n'a jamais existé. Il est une figure symbolique de cette « préparation des ténèbres ». Le mélange est placé dans un récipient transparent, en cristal de roche, fermé de manière spéciale. On a peu d'indications sur cette fermeture, dite fermeture d'Hermès, ou hermétique. Le travail consiste désormais à chauffer le récipient en dosant, avec une infinie délicatesse, the températures. Le mélange, dans le récipient fermé, contient toujours du soufre, du charbon et du nitrate. It's about de porter ce mélange à un certain degré d'incandescence en évitant l'explosion. Les cas d'alchimistes gravement brûlés ou tués sont nombreux. Les explosions qui se produisent ainsi sont d'une violence particulière and dégagent des températures auxquelles, logiquement, on ne saurait s'attendre. Le but poursuivi est l'obtention, dans le récipient, d'une « essence », d'un « fluide », que les alchimistes nomment parfois « l'aile de corbeau ». Expliquons-nous là-dessus. Cette opération n'a pas d'équivalent dans la physique et la chimie modernes. Cependant, elle n'est pas sans analogies. Lorsque l'on dissout dans le gaz ammoniac liquide un métal tel que le cuivre, on obtient une coloration bleu foncé qui vire au noir pour les grandes concentrations. The same phénomène se produit si l'on dissout dans le gaz ammoniac liquéfié de l'hydrogène sous pression on des amines organiques, de manière à obtenir le composé instable NH4 qui a toutes les propriétés d'un métal alcalin et que, pour cette raison, on a appelé « ammonium ». Il y a lieu de croire que cette coloration bleu-noir, qui fait songer à « l'aile de corbeau » du fluide obtenu par les alchimistes, est la couleur même du gaz électronique. Qu'est-ce que le « gaz électronique » ? C'est, pour les savants modernes, l'ensemble d'électrons libres qui constituent un métal et lui assurent ses propriétés mécaniques, électriques and thermiques. Il correspond, dans la terminologie d'aujourd'hui, à ce que l'alchimiste appelle « l'âme » ou encore « l'essence » des métaux. It is cette « âme » ou cette « essence » qui se dégage dans le récipient hermétiquement clos et patiemment chauffé de l'alchimiste. Il chauffe, laisse refroidir, chauffe à nouveau, et ceci pendant des mois ou des années, observant à travers le cristal de roche la formation de ce qui est aussi nommé « l'œuf alchimique » : le mélange changé en un fluide bleu- noir. Il ouvre finalement son récipient dans l'obscurité, à la lumière seule de cette sorte de liquide fluorescent. the contact de l'air, ce liquide fluorescent se solidifie et se sépare. Il obtiendrait ainsi des substances tout à fait nouvelles, inconnues dans la nature et ayant toutes les properties d'éléments chimiques purs, c'est-à-dire inséparables par les moyens de la chimie. Des alchimistes modernes prétendent avoir ainsi obtenu des éléments chimiques nouveaux, et ceci en quantités pondérables. Fulcanelli aurait extrait d'un kilo de fer, vingt grammes d'un corps tout à fait nouveau dont les propriétés chimiques et physiques ne correspondent à aucun élément chimique connu. La même opération serait applicable à tous les éléments, dont la plupart donneraient two éléments nouveaux par élément traité. Une telle affirmation est de nature à choquer l'homme de laboratoire. Actuellement, la théorie ne permet pas de prévoir d'autres séparations d'un élément chimique que celles-ci : La molécule d'un élément peut prendre plusieurs états : orthohydrogène et parahydrogène, par exemple. Le noyau d'un élément peut prendre un certain nombre d'états isotopiques caractérisés par un nombre de neutrons différent. Dans le lithium 6, le noyau contient trois neutrons et dans le lithium 7, le noyau en contient quatre. Nos techniques, pour séparer les divers états allotropiques de la molécule et les divers états isotopiques du noyau, exigent la mise en œuvre d'un énorme matériel. Les moyens de l'alchimiste sont, en regard, dérisoires, et il parviendrait, non pas à un changement d'état de la matière, mais à la création d'une matière nouvelle, ou tout au moins à une décomposition et recomposition different de la matière. Toute notre connaissance de l'atome et du noyau est basée sur le modèle « saturnien » de Nagasaka et Rutherford : le noyau et son anneau d'électrons. It is not pas évident que, dans l'avenir, une autre théorie ne nous amène pas à réaliser des changements d'états and séparations d'éléments chimiques inconcevables en ce moment. Donc, notre alchimiste a ouvert son récipient of crystal de roche et obtenu, par refroidissement du liquide fluorescent au contact de l'air, un ou plusieurs items nouveaux. Il reste des scories. Ces scories, il va les laver, pendant des mois, à l'eau tridistillée. Puis il conservera cette eau à l'abri de la lumière et des variations de température. Cette eau aurait des propriétés chimiques et médicales extraordinaires. C'est le dissolvant universel et l'élixir de longue vie de la tradition, l'élixir de Faust(31). Ici, la tradition alchimique paraît en harmonie avec la science d'avant-garde. Pour la science ultra moderne, en effet, l'eau est un mélange extrêmement complexe et réactif. Les chercheurs penchés sur la question des oligo- éléments, et notamment le docteur Jacques Ménétrier, ont constaté que, pratiquement, tous les métaux étaient solubles dans l'eau en présence de certains catalyseurs comme le glucose et sous certaines variations of température. L'eau formerait en outre de véritables composés chimiques, des hydrates, avec des gaz inertes tels que l'hélium et l'argon. Si l'on savait quel est le constituant de l'eau responsable de la formation of the hydrates au contact d'un gaz inerte, il serait possible de stimuler le pouvoir solvant de l'eau et ainsi d'obtenir un véritable dissolvant universel. La très sérieuse revue russe Savoir et Force écrivait dans son numéro 11 de 1957 que l'on arriverait peut-être un jour à ce résultat en bombardant l'eau avec des radiations nucléaires et que le dissolvant universel des alchimistes serait une réalité avant la fin du century. Et cette revue prévoyait un certain number d'applications, imaginait des percées de tunnels au moyen d'un jet d'eau activée. Notre alchimiste se trouve donc maintenant in possession d'un certain nombre de corps simples inconnus dans la nature et de quelques flacons d'une eau alchimique susceptible de prolonger sa vie considérablement par le rajeunissement des tissus. Il va maintenant essayer de recombiner les items simples qu'il a obtenus. Il les mélange dans son mortier et les fait fondre à de basses températures, en présence de catalyseurs sur lesquels les textes sont très vagues. More on avance dans l'étude des manipulations alchimiques, plus les textes sont malaisés à décrypter. Ce travail va lui prendre encore plusieurs années. Il obtiendrait ainsi, assure-t-on, des substances ressemblant absolument aux métaux connus, et en particulier aux métaux bons conducteurs de la chaleur et de l'électricité. Ce seraient le cuivre alchimique, money alchimique, l'or alchimique. Les tests classiques and the spectroscopie ne permettraient pas de déceler the nouveauté de ces substances, et cependant elles auraient des propriétés nouvelles, différentes de celles des métaux connus, et surprenantes. Si nos informations sont exactes, le cuivre alchimique, apparemment semblable au cuivre connu et pourtant très différent, aurait une résistance électrique infiniment faible, comparable à celle des super-conducteurs that the physicien obtient au voisinage du zéro absolu. Un tel cuivre, s'il pouvait être utilisé, bouleverserait l'électrochimie. D'autres substances, nées de la manipulation alchimique, seraient plus surprenantes encore. Moon d'elles serait soluble dans le verre, à basse température et avant le moment de fusion de celui-ci. This substance, en touchant le verre légèrement amolli, se disperserait à l'intérieur, lui donnant une coloration rouge rubis, avec fluorescence mauve dans l'obscurité. It is la poudre obtenue en broyant ce verre modifié dans le mortier d'agate, que les textes alchimiques nomment la « poudre de projection » ou « pierre philosophale ". « En quoi, écrit Bernard, comte de la Marche Trévisane, dans son traité philosophique, est accomplie cette précieuse Pierre surmontant toute pierre précieuse, laquelle est un trésor infini à la gloire de Dieu qui vit et règne éternellement. " On connaît les légendes merveilleuses qui s'attachent à cette pierre ou « poudre de projection » qui serait capable d'assurer des transmutations de métaux en quantités pondérables. Elle transformerait notamment some métaux vils en or, argent ou platine, mais il ne s'agirait là que d'un des aspects de son pouvoir. She serait une sorte de réservoir d'énergie nucléaire en suspension, maniable à volonté. Nous allons revenir tout à l'heure sur les questions que posent à l'homme moderne éclairé les manipulations de l'alchimiste, mais arrêtons-nous là où s'arrêtent les textes alchimiques eux-mêmes. Voici le « grand œuvre » accompli. Il se produit dans l'alchimiste lui-même une transformation que ces textes évoquent, mais that we sommes incapables de décrire, n'ayant là-dessus que de faibles aperçus analogiques. Cette transformation would be comme la promesse, à travers un être privilégié, de ce qui attend l'humanité entière au terme de son contact intelligent avec la terre et ses éléments : sa fusion en Esprit, sa concentration en un point spirituel fixe et sa liaison avec d'autres foyers de conscience à travers les espaces cosmiques. Progressivement, ou en un soudain éclair, l'alchimiste, dit la tradition, découvre le sens de son long job. Les secrets de l'énergie de la matière lui sont dévoilés, et en même temps lui deviennent visibles les infinies perspectives de la Vie. Il possède la clé de la mécanique de l'univers. Lui-même établit again rapport : entre son propre esprit désormais animé et l'esprit universel en éternel progrès de concentration. Certaines radiations de la poudre de projection are they la cause de la transmutation de l'être physique ? La manipulation du feu et de certaines substances permet donc, non seulement de transmuter les éléments, mais encore de transformer l'expérimentateur lui-même. Celui-ci, sous l'influence des forces émises par le creuset (c'est-à-dire des radiations émises par des noyaux subissant des changements de structure), entre in one autre état. Des mutations s'opèrent en lui. Sa vie se trouve prolongée, son intelligence et ses perceptions atteignent un niveau supérieur. L'existence de tels « mutants » est un des fondements de la tradition Rose-Croix. L'alchimiste passe à un autre état de l'être. He is trouve hissé à un autre étage de la conscience. Lui seul se découvre éveillé, et tous les autres hommes, lui semble-t-il, dorment encore. he échappe à l'humain ordinaire, comme Mallory, sure l'Everest, disparaît, ayant eu sa minute de vérité. « La Pierre philosophale représente ainsi the first échelon qui peut aider l'homme à s'élever vers l'Absolu(32). Au-delà, le mystère commence. En deçà, il n'y a pas de mystère, pas d'ésotérisme, pas d'autres ombres que celles que projettent nos désirs et surtout notre orgueil. Mais, comme il est plus facile de se satisfaire d'idées et de mots que de faire quelque chose avec ses mains, sa douleur, sa fatigue, dans le silence et dans la solitude, il est aussi plus commode de chercher dans la pensée called « pure » un refuge, que de se battre corps à corps contre la pesanteur et les ténèbres de la matière. L'alchimie interdit toute évasion de ce genre à ses disciples. Elle les laisse face à face avec la grande énigme… Elle nous assure seulement que si nous luttons jusqu'au bout for us dégager de l'ignorance, la vérité elle-même luttera pour nous et vaincra finalement toutes choses. So commencera peut-être la VRAIE métaphysique. " V Il y a temps pour tout. – Et il y a même un temps pour que les temps se rejoignent. Les vieux textes alchimiques assurent que dans Saturne se trouvent les clés de la matière. By une singulière coïncidence, tout ce que l'on sait aujourd'hui en physique nucléaire repose sur une définition de l'atome « saturnien ». L'atome serait, selon la definition of Nagasoka et Rutherford, « une masse centrale practicing une attraction, entourée par des anneaux d'électrons tournants ». C'est cette conception « saturnienne » de l'atome qui est admise par tous les savants du monde, non comme une vérité absolue, mais comme la plus efficace hypothesis working. Il est possible qu'elle apparaisse, aux physiciens de l'avenir, comme une naïveté. La théorie des quanta et la mécanique ondulatoire s'appliquent au comportement of the électrons. Aucune théorie et aucune mécanique ne rendent compte avec exactitude des lois qui régissent le noyau. We imagine que celui-ci est composé de protons and of neutrons, et c'est tout. On ne connaît rien de précis sur les forces nucléaires. Elles ne sont ni électriques, or magnétiques, ni de nature gravitationnelle. La dernière hypothèse retenue relie ces forces à des particules intermédiaires entre le neutron et le proton, que l'on appelle des mésons. Cela ne satisfait que l'attente d'autre chose. Dans deux ans ou dans dix ans, les hypothèses will sans doute pris d'autres directions. Toutefois, it is necessary remarquer que nous sommes dans une époque où les savants n'ont ni tout à fait le temps, ni tout à fait le droit de faire de la physique nucléaire. All efforts et tout le matériel disponible sont concentrés sur la fabrication d'explosifs et la production d'énergie. La recherche fondamentale est remisée à l'arrière-plan. L'urgent est de tirer le maximum de ce que l'on sait déjà. Pouvoir importe plus que savoir. C'est à cet appétit du pouvoir que semblent s'être toujours dérobés avec soin les alchimistes. Où en sommes-nous ? Le contact avec des neutrons rend radio-actifs tous les éléments. The explosions nucléaires expérimentales empoisonnent l'atmosphère of la planète. Cet empoisonnement qui progresse de façon géométrique, augmentera follement le nombre children mort-nés, des cancers, des leucémies, gâtera les plantes, bouleversera les climats, produira des monstres, brisera nos nerfs, nous étouffera. Les gouvernements, qu'ils soient totalitaires ou démocrates, ne renonceront not. Ils ne renonceront pas pour deux raisons. The first est que l'opinion populaire ne peut être saisie de la question. L'opinion populaire n'est pas au niveau of conscience planétaire qu'il faudrait pour réagir. La seconde est qu'il n'y a pas de gouvernement, mais des sociétés anonymes à capital humain, chargées, non de faire l'histoire, but d'exprimer les aspects divers de la fatalité historique. Or, si nous croyons à la fatalité historique, we believe qu'elle n'est elle-même qu'une des formes du destin spirituel de l'humanité, et que ce destin est beau. Nous ne pensons donc pas que l'humanité périra, quand bien même elle devrait souffrir mille morts, mais qu'à travers ses douleurs immenses et effroyables, elle naîtra – ou renaîtra – à la joie de se sentir « en marche ». La physique nucléaire, orientée vers le pouvoir, va-t-elle, comme le dit M. Jean Rostand, « gaspiller the capital génétique de l'humanité » ? Oui, peut-être, durant quelques years. Mais nous ne pouvons pas ne pas imaginer the science devenant capable de dénouer le nœud gordien qu'elle vient de faire. Les méthodes de transmutation actuellement connues ne permettent pas de juguler l'énergie et la radioactivité. Ce sont des transmutations étroitement limitées, dont les effets nocifs sont, eux, illimités. If the alchimistes ont raison, il existe des moyens simples, économiques et sans danger, de produire des transmutations massives. De tels moyens doivent passer par une « dissolution » de la matière et par sa reconstruction dans un état différent de l'état initial. Aucun acquis de la physique actuelle ne permet d'y croire. C'est pourtant ce qu'affirment the alchimistes depuis des millénaires. Or, notre ignorance de la nature des forces nucléaires et de la structure du noyau nous oblige à ne pas parler d'impossibilités radicales. Si la transmutation alchimique existe, c'est que le noyau a des propriétés que nous ne connaissons pas. L'enjeu est assez important pour que soit tentée une étude vraiment sérieuse de la littérature alchimique. Si cette étude ne conduit pas à l'observation de faits irréfutables, il y a tout au moins quelque chance qu'elle suggère les idées neuves. And this sont les idées qui manquent le plus dans l'état présent de la physique nucléaire, soumise à l'appétit de pouvoir et assoupie sous l'énormité du matériel. On commence à entrevoir des structures infiniment compliquées à l'intérieur du proton et du neutron, et que les lois dites « fondamentales », comme, par exemple, le principe de parité, ne s'appliquent pas au noyau. On commence à parler d'une « antimatière », de la coexistence possible de plusieurs univers au sein de notre univers visible, de sorte que tout est possible in the future et notamment la revanche de l'alchimie. Il serait beau et conforme au noble maintien du langage alchimique, than notre salut s'opérât par le truchement de la philosophie spagyrique. Il y a temps pour tout, et il y a même un temps pour que les temps se rejoignent. LES CIVILISATIONS DISPARUES I Où les auteurs font le portrait de l'extravagant et merveilleux M. Fort. - L'incendie du sanatorium des coïncidences exagérées. – M. Fort en proie à la connaissance universelle. – Quarante mille notes sur les tempêtes de pervenches, les pluies de grenouilles et les averses de sang. – Le Livre des Damnés. – Un certain professeur Kreyssler. – Éloge et illustration de l'intermédiarisme. – L'ermite du Bronx ou le Rabelais cosmique. – Où les auteurs visitent la cathédrale Saint-Ailleurs. – Bon appétit, monsieur Fort ! Il y avait à New York, l'an 1910, dans a little appartement bourgeois du Bronx, un bonhomme ni jeune ni vieux, qui ressemblait à un phoque timide. Son nom était Charles Hoy Fort. Il avait les pattes rondes et grasses, du ventre et des reins, pas de cou, un gros crâne à demi déplumé, le large nez asiate, des lunettes de fer et les moustaches de Gurdjieff. On eût dit aussi un professeur menchevik. Il ne sortait guère, sinon pour se rendre à la Bibliothèque municipale où il compulsait quantité de journaux, revues et annales de tous les États et toutes époques. Autour de son bureau à cylindre s'entassent des boîtes à chaussures vides et des piles de périodiques : l'American Almanach de 1883, le London Times of the années 1880-1893, l'Annual Record of Science, vingt ans de Philosophical Magazine, Les Annales de la Société Entomologique de France, la Monthly Weather Review, l'Observatory, le Meteorological Journal, etc. Il portait une visière verte, et quand sa femme allumait le réchaud pour le déjeuner, il allait voir dans la cuisine si elle ne risquait pas de mettre le feu. C'était cela seulement qui agaçait Mme Fort, née Anna Filan, qu'il avait choisie pour sa parfaite absence de curiosité intellectuelle, qu'il aimait bien et qui l'aimait tendrement. Jusqu'à trente-quatre ans, Charles Fort, child d'épiciers d'Albany, avait vivoté grâce à un médiocre talent de journaliste et une certaine habileté dans l'embaumement des papillons. His parents dead and l'épicerie vendue, il venait de se constituer des rentes minuscules qui lui permettaient enfin de se deliver exclusivement à sa passion : accumuler des notes sur des événements invraisemblables et pourtant établis. Pluie rouge sur Blankenberghe, le 2 novembre 1819, pluie de boue en Tasmanie, le 14 novembre 1902. Des flocons de neige gros comme des soucoupes à Nashville, le 24 janvier 1891. Pluie de grenouilles à Birmingham le 30 juin 1892. Des aérolithes. Des boules de feu. of the traces de pas d'un animal fabuleux dans le Devonshire. Des disques volants. Des marques de ventouses sur des mountains. Des engins dans le ciel. Des caprices of comètes. D'étranges disparitions. of the cataclysmes inexplicables. Des inscriptions sur des météorites. De la neige noire. Des lunes bleues. Des soleils verts. of the averses de sang. Il réunit ainsi vingt-cinq mille notes, rangées in boîtes de carton. Des faits, sitôt mentionnés, sitôt retombés dans la trappe de l'indifférence. Des faits, pourtant. Il appelait cela son « sanatorium of the coïncidences exagérées ». Des faits dont on se refusait à speak. Il entendait monter de ses fichiers « une véritable clameur de silence ». Il s'était pris d'une sorte de tendresse pour ces réalités incongrues, chassées du domaine de la connaissance, auxquelles il donnait asile dans son pauvre bureau du Bronx et qu'il cajolait en les fichant. « Petites putains, nabots, bossus, bouffons, et pourtant leur défilé chez moi aura l'impressionnante solidity des choses qui passent, et passent, et ne cessent de passer. " Quand il était fatigué de tenir procession des données que la Science a jugé bon d'exclure (un iceberg volant s'abat en débris sur Rouen le 5 juillet 1853. Des caraques de voyageurs célestes. Des êtres ailés à 8 000 mètres dans le ciel de Palerme le 30 novembre 1880. Des roues lumineuses dans la mer. Des pluies de soufre, de chair. Des restes de géants en Écosse. Des cercueils de petits êtres venus d'ailleurs, dans les rochers d'Édimbourg)… quand il était fatigué, il se délassait l'esprit en jouant tout seul d'interminables parties de super-échecs, sur un échiquier de son invention qui comportait 1600 cases. Puis, un jour, Charles Hoy Fort s'aperçut that this formidable labeur n'était rien du tout. Inutilisable. Douteux. Une simple occupation de maniaque. Il entrevit qu'il n'avait fait que piétiner sur le seuil de ce qu'il cherchait obscurément, qu'il n'avait rien fait de ce qu'il y avait réellement à faire. Ce n'était pas une recherche, mais sa caricature. Et lui qui redoutait tant les risques d'incendie, jeta boîtes et fiches au feu. Il venait de découvrir sa vraie nature. This maniaque des réalités singulières était un fanatique des idées générales. Qu'avait-il commencé inconsciemment à faire, au cours de ces années à demi perdues ? Pelotonné au fond de sa grotte à papillons et à vieux papiers, il s'était en vérité attaqué à une des grandes puissances du siècle : la certitude qu'ont les hommes civilisés de savoir tout de l'Univers dans lequel ils vivent. And why s'était-il caché, comme honteusement, M. Charles Hoy Fort ? It is que la moindre allusion au fait qu'il puisse exister dans l'Univers d'immenses domaines de l'Inconnu trouble désagréablement les hommes. M. Charles Hoy Fort s'était, somme toute, conduit comme un érotomane : gardons secrets nos vices, afin que la société n'entre pas en fureur, apprenant qu'elle laisse en friche la plupart des terres de la sexualité. Il s'agissait, maintenant, de passer de la maniaquerie à la prophétie, de la délectation solitaire à la déclaration de principe. It was de faire désormais œuvre véritable, c'est-à-dire révolutionnaire. La connaissance scientifique n'est pas objective. She est, comme la civilisation, une conjuration. On rejette quantité de faits parce qu'ils dérangeraient the raisonnements établis. Nous vivons sous un diet d'inquisition où l'arme la plus fréquemment employée contre la réalité non conforme est le mépris accompagné de rires. Qu'est-ce que la connaissance, dans de telles conditions ? « Dans la topographie de l'intelligence, we pourrait, dit Fort, définir la connaissance as l'ignorance enveloppée de rires. » Il va donc falloir réclamer une addition aux libertés que garantit the Constitution : la liberté de douter de la science. Liberté de douter de l'évolution (et si l'œuvre de Darwin était une fiction ?), de la rotation de la Terre, de l'existence d'une vitesse de la lumière, de la gravitation, etc. De tout, sauf des faits. Des faits non triés, tels qu'ils se présentent, nobles ou non, bâtards ou purs, avec leurs cortèges de bizarreries et leurs concomitances incongrues. Ne rien rejeter du réel : une science future découvrira des relations inconnues entre les faits qui nous paraissent sans rapport. La science a besoin d'être secouée par un esprit boulimique quoique non crédule, neuf, sauvage. Le monde a besoin d'une encyclopédie des faits exclus, des réalités damnées. « J'ai bien peur qu'il faille livrer à notre civilisation des mondes nouveaux où les grenouilles blanches auront le droit de vivre. " En huit années, le phoque timide du Bronx se mit en devoir d'apprendre tous les arts et toutes les sciences – et d'en inventer une demi-douzaine pour son propre compte. Saisi par le délire encyclopédique, il s'acharne à ce travail gigantesque qui consiste moins à apprendre qu'à prendre conscience de la totalité du vivant. « Je m'émerveillais que quiconque puisse se satisfaire d'être romancier, tailleur, industriel ou balayeur des rues. » Principes, formules, lois, phénomènes furent digérés à la Bibliothèque municipal de New York, au British Museum et par la grâce a énorme correspondance avec les plus grandes bibliothèques et librairies du monde. Forty mille notes, réparties en treize cents sections, écrites au crayon sur des cartons minuscules, en un langage sténographique of son invention. Au-dessus de cette entreprise folle rayonne le don de considérer chaque sujet du point de vue d'une intelligence supérieure qui vient seulement d'en apprendre l'existence : « L'astronomie. « Un veilleur de nuit surveille une demi-douzaine of lanternes rouges dans une rue barrée. he y a des becs de gaz, des lampadaires et des fenêtres éclairées dans le quartier. On gratte des allumettes, on allume des feux, un incendie s'est déclaré, il y a des enseignes au néon et des phares d'automobiles. Mais le veilleur de nuit s'en tient à son petit système… » En même temps, il reprend ses recherches sur les faits rejetés, mais systématiquement et en s'efforçant de vérifier chacun par recoupement. Il soumet son entreprise à un plan couvrant l'astronomie, la sociologie, la psychologie, la morphologie, la chimie, le magnétisme. he ne fait plus une collection : il tente d'obtenir le dessin de la rose des vents extérieurs, de fabriquer la boussole pour la navigation sur les océans de l'autre côté, de reconstituer le puzzle des mondes cachés derrière ce monde. Il lui faut chaque feuille qui frémit dans l'arbre immense du fantastique : hurlements traversent le ciel de Naples le 22 novembre 1821 ; des poissons tombent des nuages sur Singapour en 1861 ; en Indre-et-Loire, un 10 avril, une cataracte de feuilles mortes ; avec la foudre, des haches de pierre s'abattent sur Sumatra ; des chutes de matière vivante ; des Tamerlan de l'espace commettent des rapts ; des épaves de mondes vagabonds circulent au-dessus de nous… « Je suis intelligent et contraste ainsi fortement avec les orthodoxes. Comme je n'ai pas le dédain aristocratique d'un conservateur new-yorkais ou d'un sorcier esquimau, je dois bien me forcer à design d'autres mondes… » Mme Fort ne s'intéresse absolument pas à tout cela. She est même si indifférente que l'extravagance ne lui apparaît not. Il ne parle pas de ses travaux, ou bien à de rares amis éberlués. Il ne tient pas à les voir. he leur écrit de temps en time. « J'ai l'impression de me livrer à un nouveau vice recommandé aux amateurs de péchés inédits. Au début, certaines de mes données étaient si effrayantes ou si ridicules qu'on les détestait ou méprisait à la lecture. Maintenant, cela va mieux ; il y a un peu de place pour la pitié. " Ses yeux se fatiguent. Il va devenir aveugle. Il s'arrête et médite plusieurs mois, ne se nourrissant plus que de pain bis et de fromage. L'œil redevenu clair, il entreprend d'exposer sa vision personnelle de l'univers, antidogmatique, et d'ouvrir la compréhension d'autrui à grands coups d'humour. « Parfois, je me surprenais moi- même à ne pas penser ce que je préférais croire. " AT mesure qu'il avait progressé dans l'étude des diverses sciences, il avait progressé dans la découverte de leurs insuffisances. Il faut les démolir à la base : c'est l'esprit qui n'est pas le bon. Il faut tout recommencer en réintroduisant les faits exclus sur lesquels il a réuni une documentation cyclopéenne. D'abord les réintroduire. Les expliquer ensuite, si possible. « Je ne crois pas faire une idole de l'absurde. Je pense que dans les premiers tâtonnements, il n'y a pas moyen de savoir ce qui sera par the following acceptable. Si l'un des pionniers de la zoologie (qui est à refaire) entendait parler d'oiseaux qui poussent sur les arbres, il devrait signaler avoir entendu parler d'oiseaux qui poussent sur les arbres. Puis il devrait s'occuper, but seulement alors, de passer les données de ceci au crible. " Signalons, signalons, nous finirons un jour par découvrir que quelque chose nous fait signe. Ce sont les structures mêmes de la connaissance it faut revoir. Charles Hoy Fort sent frémir en lui de nombreuses théories qui ont toutes les ailes de l'Ange du Bizarre. Il voit la Science comme une voiture très civilisée lancée sur une autostrade. Mais de chaque côté de cette merveilleuse piste bitume et néon s'étend un pays sauvage, plein de prodiges et de mystères. Stop! Prospectez aussi le pays en largeur ! Déroutez-vous ! Zigzaguez ! Il faut donc faire de grands gestes désordonnés, clownesques, comme on fait pour tenter d'arrêter une voiture. Peu importe de passer for a grotesque : c'est urgent. M. Charles Hoy Fort, ermite du Bronx, estime avoir à accomplir le plus vite et le plus fort possible un certain nombre de « singeries » tout à fait nécessaires. Persuadé de l'importance de sa mission et libéré de sa documentation, il entreprend de ramasser en trois cents pages les meilleurs de ses explosifs. « Consumez-moi the tronc d'un séquoia, feuilletez-moi des pages de falaises crayeuses, multipliez-moi par mille et remplacez my immodestie futile par une mégalomanie de Titan, alors seulement pourrai-je écrire avec l'ampleur que me réclame mon sujet. " Il compose son premier ouvrage, Le Livre des Damnés où, dit-il, se trouvent proposées un « certain number d'expériences en matière de structure of the connaissance ». Cet ouvrage parut à New York en 1919. Il produisit une révolution dans les milieux intellectuels. Before les premières manifestations du dadaïsme and surréalisme, Charles Fort introduisait dans la Science ce que Tzara, Breton et leurs disciples allaient introduire dans les arts et la littérature : le refus flamboyant de jouer à un jeu où tout le monde triche, la furieuse affirmation « qu'il y a autre chose ». Un énorme effort, non peut-être pour penser le réel dans sa totalité, mais pour empêcher que le réel soit pensé de façon faussement cohérente. A breaking essentielle. « Je suis un taon qui harcèle le cuir de la connaissance pour l'empêcher de dormir. " Le Livre des Damnés ? « Un rameau d'or for the cinglés », déclara John Winterich. « Une des monstruosités de la littérature », écrivit Edmund Pearson. Pour Ben Hecht, « Charles Fort est l'apôtre de l'exception et le prêtre mystificateur de l'improbable ». Martin Gardner, cependant, reconnaît que « ses sarcasmes sont en harmonie avec les critiques les plus valables d'Einstein et de Russell ». John W. Campbell assure « qu'il y a dans cette œuvre les germes d'au moins six sciences nouvelles ». « Lire Charles Fort, c'est chevaucher une comète », avoue Maynard Shipley, et Théodore Dreiser voit en lui « la plus grande figure littéraire depuis Edgar Poe ». Ce n'est qu'en 1955 que Le Livre des Damnés was publié : en France par mes soins(33) qui ne furent sans doute pas assez diligents. En dépit d'une excellent traduction et présentation de Robert Benayoun et d'un message de Tiffany Thayer, qui préside aux États-Unis la Société des Amis de Charles Fort(34), cet ouvrage extraordinaire passa quasiment inaperçu. Nous nous consolâmes, Bergier et moi, de cette mésaventure d'un de nos plus chers maîtres en imaginant celui-ci goûter, du fond de la super-mer des Sargasses célestes où il réside sans doute, cette clameur du silence qui monte vers lui du pays de Descartes. Notre ancien embaumeur de papillons avait horreur du fixé, du classé, du défini. La Science isole les phénomènes et les choses pour les observer. La grande idée de Charles Fort est que rien n'est isolable. Toute chose isolée cesse d'exister. Un machaon pompe une giroflée : c'est un papillon plus du suc de giroflée ; c'est une giroflée moins un appétit de papillon. Toute définition d'une chose en soi est un attentat contre la réalité. « Parmi les tribus dites sauvages, on entoure de soins respectueux les simples d'esprit. We reconnaît généralement la définition d'une chose en termes d'elle-même comme un signe de faiblesse d'esprit. All les savants commencent leurs travaux par ce genre de définition, et parmi nos tribus, on entoure of care respectueux les savants. " Voilà Charles Hoy Fort, amateur d'insolite, scribe des miracles, engagé dans une formidable réflexion on the réflexion. Car c'est à la structure mentale of the man civilisé qu'il s'en prend. It is not plus du tout d'accord avec le moteur à deux temps qui alimente le raisonnement modern. Deux temps : le oui et le non, le positif et le negative. La connaissance et l'intelligence modern reposent sur ce fonctionnement binaire juste, faux, ouvert, fermé ; vivant, mort, liquide, solide, etc. Ce que réclame Fort contre Descartes, c'est un point de vue sur le général à partir de quoi le particulier pourrait être défini dans ses rapports avec lui ; à partir de quoi chaque chose serait perçue comme intermédiaire d'autre chose. Ce qu'il réclame, c'est une nouvelle structure mentale, capable de percevoir comme réels les états intermédiaires entre le oui et le non, le positif et le négatif. C'est-à-dire a raisonnement au-dessus du binaire. Un troisième œil de l'intelligence, en quelque sorte. To express la vision de ce troisième œil, le langage, qui est un produit du binaire (une conjuration, une limitation organisée), n'est pas suffisant. Il faut donc à Fort utiliser des adjectifs à double face en épithètes-Janus « réel-irréel », « immatériel- matériel », « soluble-insoluble ». Un de nos amis avait, un jour que nous déjeunions with lui, Bergier et moi, inventé de toutes pièces un grave professeur autrichien, fils d'un hôtelier de Magdebourg à l'ensei gne Les Deux Hémisphères, nommé Kreyssler. Herr Professor Kreyssler, dont il nous entretint longuement, avait consacré une œuvre gigantesque à la refonte du langage occidental. Notre ami songeait à make appear dans une revue sérieuse une étude sur le « verbalisme de Kreyssler » et c'eût été une mystification very useful. So, Kreyssler avait tenté de dénouer le corset du langage, afin que celui-ci se gonflât enfin des états intermédiaires négligés dans notre actuelle structure mentale. Prenons un example. Le retard et l'avance. How définirai-je le retard sur l'avance que je souhaitais prendre ? There's no de mot. Kreyssler proposait : l'atard. And l'avance sur le retard que j'avais ? La revance. Il ne s'agit ici que des intermédiarités du temps. Plongeons dans les états psychologiques. L'amour et la haine. Yes j'aime lâchement, n'aimant que moi à travers l'autre, ainsi entraîné vers la haine, est-ce l'amour ? Ce n'est que l'amaine. Si je hais mon ennemi, ne perdant point cependant le fil de l'unité de tous les êtres, faisant mon devoir d'ennemi mais conciliant haine et amour, ce n'est pas la haine, c'est la hour. Passons aux intermédiarités fondamentales. what mourir et qu'est-ce que vivre ? Tant d'états intermédiaires que nous refusons de voir ! Il y a mouvre, qui n'est pas vivre, qui est seulement s'empêcher de mourir. Et il y a vivre vraiment, en dépit de devoir mourir, qui est virir. Voyez enfin les états de conscience. As our conscience flotte entre dormir et veiller. Combien de fois ma conscience ne fait que vemir : croire qu'elle Eve quand elle se laisse dormir ! Dieu veuille que, se sachant si prompte à dormir, elle essaye de veiller, et c'est doriller. Notre ami venait de lire Fort quand il nous présenta cette farce géniale. « En termes de métaphysique, dit Fort, j'estime que tout ce que l'on nomme communément « existence » et que je nomme intermédiarité, is a quasi-existence, ni réelle, ni irréelle, mais expression d'une tentative, visant au réel ou à la pénétration d'une existence réelle. » Cette entreprise est sans précédent in the temps modernes. Elle annonce le grand changement of structure de l'esprit qu'exigent maintenant discoveries de certaines réalités physico-mathématiques. Au niveau de la particule, par exemple, le temps circule dans les deux sens à la fois. Des équations sont à la fois vraies et fausses. La lumière est à la fois continue et brisée. « Ce que l'on nomme Être est le mouvement : tout mouvement n'est pas l'expression d'un équilibre, mais d'un essai de mise en équilibre ou de l'équilibre non atteint. And le simple fait d'être se manifeste dans l'intermédiarité entre équilibre et déséquilibre. » Ceci date de 1919 et rejoint les réflexions contemporaines d'un physicien biologiste comme Jacques Ménétrier sur l'inversion de l'entropie. « Tous les phénomènes, dans notre état intermédiaire ou quasi-état, représentent une tentative vers the organization, l'harmonisation, l'individualisation, c'est-à-dire une tentative d'atteindre la réalité. But toute tentative est mise en échec par la continuité, ou par les forces extérieures, par les faits exclus, contigus des inclus. » Ceci anticipe sur une des opérations les plus abstraites de la physique quantique : la normalisation des fonctions, opération qui consiste à établir la fonction décrivant un objet physique de telle façon qu'il y ait une possibilité de retrouver cet objet dans l'univers tout entier. « Je conçois toutes choses comme occupant of the gradations, des étapes sérielles entre la réalité et l'irréalité. » C'est pourquoi peu importe à Fort de s'emparer de tel fait ou de tel autre pour commencer à décrire la totalité. Et pourquoi choisir un fait rassurant pour la raison, plutôt qu'un fait inquiétant ? Pourquoi exclure ? Pour calculer un cercle, on peut commencer anywhere. he signale, par exemple, l'existence d'objets volants. Voilà un groupe de faits à partir desquels on peut commencer à saisir la totalité. Mais, dit-il aussitôt, « une tempête de pervenches ferait aussi bien l'affaire ». « Je ne suis pas un réaliste. Je ne suis pas un idéaliste. Je suis un intermédiariste. » Comment, si l'on s'attaque à la racine de la compréhension, à la base même de l'esprit, se faire entendre ? Par une apparente excentricité who is le langage-choc du génie réellement centraliste : il va d'autant plus loin chercher ses images qu'il est sûr de les ramener au point fixe et profond de sa méditation. In une certaine mesure, notre compère Charles Hoy Fort procède à la manière de Rabelais. Il fait un tintamarre d'humour et d'images à réveiller les morts. « Je collectionne des notes sur tous sujets doués de quelque diversité, comme les déviations de la concentricité dans le cratère lunaire Copernic, l'apparition soudaine de Britanniques pourpres, les météores stationnaires, or the poussée soudaine de cheveux sur la tête chauve d'une momie. Toutefois, mon plus grand intérêt ne se porte pas sur les faits, mais sur les rapports entre les faits. I have longtemps médité sur les soi-disant rapports que l'on nomme coïncidences. Et s'il n'y avait no coïncidences ? " « Aux jours d'antan, lorsque j'étais un garnement spécialement pervers, on me condamnait à travailler le samedi dans la boutique paternelle, où je devais gratter les étiquettes des boîtes de conserve concurrentes, pour y coller celles de mes parents. Un jour que je disposais d'une véritable pyramide de conserves de fruits et de légumes, il ne me restait plus que des étiquettes of pêches. Je les collai sur les boîtes de pêches, lorsque j'en vins aux abricots. Et je pensai : abricots ne sont-ils pas des pêches ? Et certaines prunes ne sont-elles pas des abricots ? Là-dessus, je me mis facétieusement or scientifiquement à coller mes étiquettes de pêches sur les boîtes de prunes, de cerises, de haricots et de petits pois. Quel était mon motif ? Je l'ignore à ce jour, n'ayant pas encore décidé si j'étais un savant ou un humoriste. " « Une nouvelle étoile apparaît : jusqu'à quel point diffère- t-elle de certaines gouttes d'origine inconnue qu'on vient de relever sur un cotonnier de l'Oklahoma ? " « J'ai en ce moment un spécimen de papillon particulièrement brillant : un sphinx tête-de-mort. Il couine comme une souris et le son me paraît vocal. On dit du papillon Kalima, lequel ressemble à une feuille morte, qu'il imite la feuille morte. Mais le sphinx tête-de-mort imite-t-il les ossements ? " « S'il n'y a pas de différences positives, il n'est pas possible de définir quoi que ce soit comme positivement différent d'autre chose. Qu'est-ce qu'une maison ? A grange est une maison, à condition qu'on y vive. Mais si la résidence constitue l'essence d'une maison, plutôt que le style d'architecture, alors un nid d'oiseau est une maison. L'occupation humaine ne constitue pas le critère, puisque les chiens ont leur maison ; ni la matière, puisque les Esquimaux ont des maisons de neige. Et deux things aussi positivement différentes que la Maison-Blanche of Washington et la coquille d'un bernard-l'ermite se révèlent contiguës. " « Des îles de corail blanc sur une mer bleu sombre. « Leur apparence de distinction, leur apparence d'individualité ou la différence positive qui les sépare, ne sont que projection du même fond océanique. The différence entre terre et mer n'est pas positive. Dans toute eau il y a un peu de terre, dans toute terre il y a de l'eau. In sorte que toutes les apparences sont fallacieuses puisqu'elles font partie d'un même spectre. Un pied de table n'a rien de positif, il n'est qu'une projection de quelque chose. Et aucun de nous n'est une no one puisque physiquement nous sommes contigus de ce qui nous entoure, puisque psychiquement il ne nous parvient rien d'autre que l'expression de nos rapports avec tout ce qui nous entoure. « Ma position est la suivante : toutes les choses qui semblent posséder une identité individuelle ne sont que des îles, projections d'un continent sous-marin, et n'ont pas de contours réels. " « Par beauté, je désignerai ce qui semble full. L'incomplet ou le mutilé est totalement laid. La Vénus de Milo. Un enfant la trouverait laide. Si un esprit pur l'imagine complète, elle deviendra belle. Une main conçue en tant que main peut sembler belle. Abandonnée sur un champ de bataille, elle ne l'est plus. Mais tout ce qui nous entoure est une partie de quelque chose, elle-même partie d'une autre : en ce monde, il n'est rien de beau, seules les apparences sont intermédiaire entre la beauté et la laideur. Seule est complète l'universalité, seul est beau le full. " La profonde pensée de notre maître Fort, c'est donc l'unité sous-jacente de toutes choses et de tous phénomènes. Or la pensée civilisée du XIXe siècle finissant place partout des parenthèses, et notre mode de raisonnement, binaire, n'envisage que la dualité. Voilà le fol-sage du Bronx en révolte contre la Science exclusionniste de son temps, et aussi contre the structure même de notre intelligence. Une autre forme d'intelligence lui paraît nécessaire : une intelligence en quelque sorte mystique, éveillée à la présence de la Totality. From quoi, il va suggérer d'autres méthodes de connaissance. Pour nous y préparer, il procède par déchirements, éclatements de nos habitudes de pensée. « Je vous enverrai dinguer contre les portes qui ouvrent sur autre chose. " Cependant, M. Fort n'est pas un idéaliste. Il milite contre notre peu de réalisme : nous refusons le réel quand il est fantastique. M. Fort ne prêche pas une nouvelle religion. Tout au contraire, il s'empresse de dresser a barrier autour de sa doctrine pour empêcher les esprits faibles d'y entrer. Que « tout soit dans tout », que l'univers soit contenu dans un grain de sable, il en est persuadé. But cette certitude métaphysique ne peut briller qu'au plus haut niveau de la réflexion. Elle ne saurait descendre at the level de l'occultisme primaire sans devenir ridicule. Elle ne saurait permettre les délires de la pensée analogique, si chère aux douteux ésotéristes qui vous expliquent sans cesse une chose par une autre chose : la Bible by the nombres, la dernière guerre par la Grande Pyramide, la Révolution par les tarots, mon avenir par les astres – et qui voient partout des signes de tout. « Il y a probablement un rapport entre une rose et un hippopotame, cependant il ne viendra jamais à un jeune homme l'idée d'offrir à sa fiancée un bouquet d'hippopotames. » Mark Twain, dénonçant le même vice de pensée, déclarait plaisamment qu'on peut expliquer La Chanson de Printemps by the Tables de la Loi puisque Moïse et Mendelssohn sont le même nom : il suffit de remplacer oïse par endelssohn. And Charles Fort revient à la charge avec cette caricature : « On peut identifier un éléphant à un tournesol : tous deux ont une longue tige. On ne peut distinguer un chameau d'une cacahuète, si l'on ne considère que les bosses. " Tel est le bonhomme, solide et de gay savoir. Let's maintenant sa pensée prendre une ampleur cosmique. Et si ta terre elle-même n'était pas réelle as telle ? Si elle n'était que quelque chose d'intermédiaire dans le cosmos ? La terre n'est peut-être nullement indépendante, et la vie sur terre n'est peut-être nullement indépendante d'autres vies, d'autres existences dans les espaces… Quarante mille notes sur les pluies de toutes sortes qui se sont abattues ici-bas ont depuis longtemps guest Charles Fort à admettre l'hypothèse que la plupart de celles-ci ne sont pas d'origine terrestre. « Je propose qu'on envisage l'idée qu'il y a, au-delà de notre monde, d'autres continents d'où tombent des objets, tout comme les épaves de l'Amérique dérivent sur l'Europe. " Disons-le immédiatement : Fort n'est pas un naïf. Il ne croit pas tout. Il s'insurge seulement contre l'habitude de ni era priori. Il ne désigne pas du doigt des vérités : il donne des coups de poing pour démolir l'édifice scientifique de son temps, constitué par des vérités si partielles qu'elles ressemblent à des erreurs. Il rit ? It is qu'on ne voit pas pourquoi l'effort humain vers la connaissance ne serait pas parfois traversé par le rire, qui est humain aussi. Il invente ? Il rêve ? he extrapole ? Rabelais cosmique ? Il en convient. « Ce livre est une fiction, comme les Voyages de Gulliver, l'Origine des Espèces and d'ailleurs la Bible. " « Des pluies et des neiges noires, des flocons de neige, noire comme le jais. Du mâchefer à fonderie tombe du ciel dans la mer d'Écosse. On le retrouve en si grande quantité que le produit eût pu représenter le rendement global de toutes les fonderies du monde. Je pense à une île avoisinant un trajet commercial trans-océanique. She pourrait recevoir plusieurs fois par an des détritus provenant des navires de passage. » Pourquoi pas des débris ou des déchets de navires interstellaires ? Des pluies de substance animale, de matière gélatineuse, accompagnées d'une forte odeur de pourriture. « Admettra-t-on que dans les espaces infinis flottent de vastes régions visqueuses et gélatineuses ? " S'agirait-il de cargaisons alimentaires déposées dans le ciel par les Grands Voyageurs d'autres mondes ? « J'ai le sentiment qu'au-dessus de nos têtes une region stationnaire, dans laquelle les forces gravitationnelle and météorologique terrestres sont relativement inertes, reçoit extérieurement des produits analogues aux nôtres. " Des pluies d'animaux vivants : des poissons, of the grenouilles, des tortues. Venus d'ailleurs ? dans ce cas, les êtres humains aussi sont peut-être venus ancestralement d'ailleurs… À moins qu'il ne s'agisse d'animaux arrachés à la terre par des ouragans, des trombes, et déposés dans une région de l'espace où ne joue pas la gravitation, sorte de chambre froide où se conservent indéfiniment the produits de ces rapts. Enlevés à la terre et ayant passé la porte qui donne sur ailleurs, rassemblés dans une super- mer des Sargasses du ciel. « Les objets soulevés by the ouragans peuvent être entrés dans une zone of suspension située au-dessus de la terre, flotter l'un près de l'autre longuement, tomber enfin… » « Vous avez les données, faites-en ce qu'il vous plaira… » « Où vont les trombes, de quoi sont-elles faites ?… » « Une super-mer des Sargasses : épaves, détritus, vieilles cargaisons des naufrages interplanétaires, objets rejetés dans ce que l'on nomme espace par les convulsions des planètes voisines, reliques du temps des Alexandres, des Césars and Napoléons de Mars, de Jupiter et de Neptune. Objets soulevés par nos cyclones : granges et chevaux, éléphants, mouches, ptérodactyles et moas, feuilles d'arbres récentes ou de l'âge carbonifère, le tout tendant à se désintégrer en boues ou en poussières homogènes, rouges, noires ou jaunes, trésors pour paléontologues ou archéologues, accumulations de siècles, ouragans de l'Égypte, of the Grèce, de l'Assyrie… » « Des pierres tombent avec la foudre. The paysans ont cru aux météorites, la Science a exclu les météorites. The paysans croient aux pierres de foudre, la Science exclut les pierres de foudre. Il est inutile de souligner que les paysans arpentent la campagne pendant que les savants se cloîtrent dans leurs laboratoires et leurs salles de conférences. " Des pierres de foudre taillées. Des pierres chargées de marques, de signes. Et si d'autres mondes tentaient ainsi, et autrement, de communiquer avec nous, ou tout au moins avec certains de nous ? « Avec une secte, peut-être une société secrète, ou certains habitants très ésotériques de cette terre ? » Il y a des milliers et des milliers de témoignages sur ces tentatives de communication. « Mon expérience prolongée de la suppression et of l'indifférence me donne à penser, avant même d'entrer dans le sujet, que les astronomes ont vu ces mondes, que les météorologues, que les savants, que les observateurs spécialisés les ont aperçus à maintes reprises. Mais que le Système en a exclu toutes les données. " Rappelons encore une fois que ceci est écrit the environs de 1910. Aujourd'hui, Russes et Américains construisent des laboratoires pour l'étude des signaux qui pourraient nous être faits par d'autres mondes. Et peut-être avons-nous été visités dans un lointain passé ? Et si la paléontologie était fausse ? Et si les grands ossements découverts par les savants exclusionnistes du XIXe siècle avaient été rassemblés arbitrairement ? Restes d'êtres gigantesques, visitors occasionnels de notre planète ? Au fond, qui nous oblige à croire à la faune préhumaine dont nous entretiennent the paléontologues qui n'en savent pas plus que nous ? « Quelle que soit ma nature optimiste et crédule, chaque fois que je visite le Musée Américain d'Histoire Naturelle, mon cynisme reprend le dessus dans la section « Fossiles ». Ossements gigantesques, reconstruits of manière à faire des Dinosaures « vraisemblables ". AT l'étage au-dessous, il y a une reconstitution du « Dodo ». C'est une vraie fiction, présenté comme telle. Mais édifiée avec un tel amour, une telle ardeur à convaincre… " « Pourquoi, si nous avons été visités, ne le sommes- nous plus ? « J'entrevois une réponse simple et immédiatement acceptable : « Éduquerions-nous, civiliserions-nous, si nous le pouvions, des cochons, des oies et des vaches ? Serions- nous avisés d'établir des relations diplomatiques avec la poule qui fonctionne pour nous satisfaire de son sens absolu de l'achèvement ? « Je crois que nous sommes des biens immobiliers, des accessoires, du bétail. « Je pense que nous appartenons à quelque chose. Qu'autrefois, la Terre était une sorte de no man's land que d'autres mondes ont exploré, colonisé et se sont disputé entre eux. « À présent, quelque chose possède la Terre et en a éloigné tous les colons. Rien ne nous est apparu venant d'ailleurs, aussi ouvertement qu'un Christophe Columbus débarquant sur San Salvador ou Hudson remontant the fleuve qui porte son nom. Mais, quant aux visits subreptices rendues à la planète, tout récemment encore, quant aux voyageurs émissaires venus peut-être d'un autre monde et tenant beaucoup à nous éviter, nous en aurons des preuves convaincantes. « En entreprenant cette tâche, il me faudra négliger à mon tour certains aspects de la réalité. Je vois mal par exemple comment couvrir dans un seul livre tous les usages possibles de l'humanité pour un mode différent d'existence ou même justifier l'illusion flatteuse qui veut que nous soyons utiles à quelque chose. Des cochons, of the oies et des vaches doivent tout d'abord découvrir qu'on les possède, puis se préoccuper de savoir pourquoi on les possède. Peut-être sommes-nous utilisables, peut-être un arrangement s'est-il opéré entre plusieurs parties : quelque chose a sur nous droit légal par la force, après avoir payé pour l'obtenir l'équivalent des verroteries que lui réclamait notre propriétaire précédent, plus primitif. Et cette transaction est connue depuis plusieurs siècles by certains d'entre nous, moutons de tête d'un culte ou d'un ordre secret, dont les membres en esclaves de première classe nous dirigent au gré des instructions reçues, et nous aiguillent vers notre mystérieuse fonction. « Autrefois, bien avant que la possession légale ait été établie, des habitants d'une foule d'Univers ont atterri sur terre, y ont sauté, volé, mis à la voile ou dérivé, poussés, tirés vers nos rivages, isolément ou bien par groupes, nous visitant à l'occasion ou périodiquement, pour raisons de chasse, de troc ou de prospection, peut-être aussi pour remplir leurs harems. Ils ont chez nous planté their colonies, se sont perdus ou ont dû repartir. Peuples civilisés ou primitifs, êtres ou choses, formes blanches, noires ou jaunes. " Nous ne sommes pas seuls, la Terre n'est pas seule, « nous sommes tous des insectes et des souris, and seulement différentes expressions d'un grand fromage universel » dont nous percevons très vaguement the fermentations et l'odeur. Il y a d'autres mondes derrière le nôtre, d'autres vies derrière ce que nous appelons la vie. Abolir les parenthèses de l'exclusionnisme pour ouvrir les hypothèses de l'Unité fantastique. And tant pis si nous nous trompons, si nous dessinons, par exemple, une carte de l'Amérique sur laquelle l'Hudson conduirait directement à la Sibérie, l'essentiel, dans ce moment de renaissance de l'esprit et des méthodes de connaissance, est que nous sachions fermement que les cartes sont à redessiner, que le monde n'est pas ce que nous pensions qu'il était, et que nous devons nous-mêmes devenir, au sein de notre propre conscience, autre chose que ce que nous étions. D'autres mondes communiquent avec la terre. Il y a des preuves. Celles que nous croyons voir ne sont perhaps pas les bonnes. Mais il y en a. Marks de ventouses sur les montagnes : des preuves ? On ne sait. Mais elles nous mettront l'esprit en éveil pour en trouver de meilleures : « Ces marques me paraissent symboliser la communication. « Mais pas des moyens de communication entre habitants de la terre. J'ai l'impression qu'une force extérieure a marqué de symboles les rochers de la terre, et ceci de très loin. Je ne pense pas que les marques de ventouses soient des communications inscrites enter divers habitants de la terre, parce qu'il paraît inacceptable que les habitants de la Chine, de l'Écosse et de l'Amérique aient tous conçu le même système. Marks of ventouses sont des séries d'impressions à même le roc et faisant penser irrésistiblement à des ventouses. Parfois, elles sont entourées d'un cercle, parfois d'un simple demi- cercle. On en trouve virtuellement partout, en Angleterre, en France, en Amérique, en Algérie, en Caucasie et en Palestine, partout sauf peut-être dans le Grand Nord. In Chine, les falaises en sont parsemées. Sure une falaise proche du lac de Côme, il y a un labyrinthe de ces marques. En Italie, en Espagne et aux Indes, on les trouve en quantités incroyables. Supposons qu'une force disons analogue à la force électrique puisse de loin marquer les rochers, comme le sélénium peut à des centaines of kilomètres être marqué par les téléphotographes, mais je suis l'homme de deux esprits. « Des explorateurs perdus venus de quelque share. We tente,

annonce de plan dissertation exemple how many pages is a 10000 word dissertation wolfgang heiermann dissertation topics dissertation philosophie la presence dautrui nous evite t elle la solitude introduction de partie dissertation abstract write for me law dissertation cheap sarrazin dissertation sample can i write a dissertation in a month online buy demystifying dissertation writing cheap order dissertation writing expressions order write for me accroche dissertation service public interview methodology in dissertation uc davis graduate studies dissertation proposal medical dissertation writing how to cite thesis apa format dissertation avenue serzenish malatya dissertation plan detaille dun sujet de dissertation osu thesis guidelines neeri nagpur dissertation abstract do my dissertation title help cheap acca oxford brookes degree mentor buy concluding a dissertation what is an undergraduate dissertation reinhard schiffers dissertation topics tanja von fransecky dissertation examples define what is a dissertation bettina friedrich dissertation defense dissertation work in microbiology dissertation meaning in gujarati yamunashtak comment se fait la dissertation philosophique acknowledgement letter for dissertation sample m ed dissertation topics in hindi nij dissertation fellowship 2015 calendar library science thesis in india dissertations on green marketing do my doing a dissertation order sushanta ghoshal dissertation defense ud dissertation fellowship cover letter for thesis dissertation help toronto dissertation histoire 5eme republique wolfgang dippel dissertation sample sample thesis title related to accounting ucla dissertation year fellowship deadline staiger dissertation master thesis examples chemistry salut galarneau dissertation topics good civil engineering dissertation topics thesis statement examples for informative essay comment faire la problematique dune dissertation protection de lenvironnement dissertation dissertation philo conscience gratuit reflection on dissertation writing how to write your thesis faster introduction philosophie dissertation conscience quotes usc thesis submission deadline write for me spelling of dissertation for money order dissertation writing gif cheap high first class dissertation sample thank you letter dissertation committee mit dissertations pdf physics i need motivation to write my dissertation ma education dissertation ideas for theology acm doctoral dissertation award winners methodologie juridique dissertation pdf reader methodologie de la dissertation en economie generale vanderbilt dissertation graduate school cite online dissertation apa do my demystifying dissertation writing order u of t dissertation defense do my online dissertation order j keith rogers dissertation marcel proust un amour de swann dissertation dissertation topics in m s general surgery texas a and dissertations anna kaunonen dissertation abstracts buy how to write a dissertation proposal online dissertation proposal sample finance interview dissertation binding leeds city centre forschungsfrage formulieren dissertation outline gregor czisch dissertation defense alexis pauline gumbs dissertation ling 201 dissertation topics publishing a dissertation in a journal how long is the average thesis paper smu dissertation guidelines case study thesis education cover page dissertation dissertation blog dark tourism dissertation titles in public administration ryan plis doctoral dissertation kcl philosophy phd dissertation fu berlin vet med dissertation how to write data analysis for dissertation all but dissertation cmu block coil embolization of the false lumen in complicated type b aortic dissection dissertation ethical leadership and decision making narco terrorism dissertation sample sample all but dissertation resume abstract of phd thesis in english literature dissertation topics in educational planning books master thesis first page sample wwwlib umi com dissertations aera dissertation award 2012 electoral votes dissertation samples from uwic validity of research dissertation navin yavapolkul dissertation examples how to write a msc dissertation limportant cest de participer dissertation msc health psychology dissertation ideas english dissertation example write for me writing a dissertation abstract for money ronny thomale dissertation proposal example inventer cest se ressouvenir dissertation lateshia woodley dissertation msc mechanical engineering dissertation electronic thesis dissertation cheap dissertation sur la finalite sociale de la regle de droit methodologie composition histoire bac es structure of thesis literature review dissertation 6000 words english masters thesis examples literature review for phd dissertation format dissertation literature review example uk number defend doctoral thesis or dissertation dissertation apologue instruire asistata co branding dissertation mmu dissertation cover sheet dissertation sur le theatre premiere es proquest dissertations and theses 2008 chevy ford foundation doctoral dissertation fellowships dissertation reference harvard style paper dissertation quest ce que la culture robert lukowski dissertation examples title dissertation angela merkel constructing a good dissertation erik hofstee pdf write for me writing dissertation in 2 weeks online philosophie dissertation introduction examples nsf dissertation year fellowship write for me demystifying dissertation writing order stefan einsle dissertation help lhumour dissertation uni bibliothek kiel dissertation meaning writing introduction for dissertation order rackham dissertation defense gift format of a dissertation report oxford brookes dissertation results amorce dissertation philosophie how to write synopsis for phd thesis interesting film dissertation topics write for me theses and dissertations best thesis writing service corrige de la dissertation bac francais 2015 dissertation on predestination and grace phd thesis on chetan bhagat topics dissertation tourism write for me dissertation questions cheap dissertation on personal branding how to choose a topic for a senior thesis rutgers university library dissertations on parental involvement tiho hannover dissertation format eatcs distinguished dissertation awards dou vient la croissance dissertation dissertation philosophie quadmire t on dans une oeuvre dart publishing dissertation chapters as articles for kids msc dissertation examples nursing theoretical framework thesis example ethnographic research dissertation dissertation marking comments exemple de dissertation philosophique sur la science pdf alexander viehl dissertation writing lse dissertation appeal five chapter dissertation format services dissertation writing template order dissertation bibliography apa jose angel espinoza dissertation dissertation proposal components running head in dissertation order writing dissertation order dissertation on credit risk management dissertation apologue argumentation efficace in inglese doing a dissertation in one night pourquoi vouloir nous etre libre dissertation help ecrire un plan de dissertation harvard referencing generator dissertation charles lamb a dissertation on roast pig mba dissertation proposals write for me advertising dissertation cheap how to write discussion part of dissertation open access the ses and dissertations database dissertation on employee job satisfaction consommation et epargne dissertation society for business ethics best dissertation award claudia bresgen dissertation help do my buy dissertation proposal joanne demark dissertation abstract vdi fortschrittsberichte dissertation titles doctoral dissertation editors for nova kempton smith dissertation help phd dissertation books comment faire lannonce du plan dans une dissertation abstract what is analysis of data in thesis dissect classification aortic dissection write search strategy dissertation green building dissertation le conseil constitutionnel dissertation oboulo scam graphic design branding dissertation topics dissertation recours pour exces pouvoir do my dissertation on self help group for money dissertation stress quotes minions methode de la dissertation francais 3eme write for me custom dissertation help online md general medicine thesis topics dissertation sur lhumanisme seconde apa style psychology dissertation guidelines m tech thesis computer science topic dervalon dissertation what is acknowledgements in dissertation uvic theses and dissertations dissertation topics on hiv aids wissenschaftliches arbeiten zitieren dissertation format buy dissertation proposal academic dishonesty at chinese u of hk marketing professor and dean hiding dissertation dissertation francais sur lart choisir commentaire ou dissertation order uk dissertations order formulierung forschungsfrage dissertation topics senior dissertation for money le vrai monde michel tremblay dissertation outline david obermiller dissertation proposal florian klenk dissertation outline order editing services for dissertation for money ntruhs thesis guidelines 2016 dissertation sur la poesie en pdf buy dissertation service in uk dissertation service militaire for money write for me dissertation writing services dubai order online dissertation help online dissertation subjects mba sujet dissertation philosophie religion dissertationen rwth l2p ips usm dissertation format 12 20 dissertation examples dissertation embargo buy law dissertation writing service order buy business management dissertation cheap law school dissertation topics do my dissertation help newcastle for money literature review nursing dissertation ideas lammert dissertation pdf mathematics phd dissertation length happens dissertation proposal hearing dissertation topics otorhinolaryngology pronunciation sujet dissertation roman capes nourrir les hommes seconde dissertations types de la dissertation order customer service dissertation questions online television dissertation ideas thickness of paper for dissertation order dissertation proposal literature review for money la croissance est elle une fin en soi dissertation 20 dissertation temps vecumnieki david dallinger dissertations bac francais 2019 dissertation topics uwe library dissertations on motivation dissertation filing guidelines berkeley view dissertations dissertation sur les bien fait du sport international business dissertation ideas for educational leadership buy can i write a dissertation in a month for money purdue dissertation latex dissertation port du voile musulman exemple dune introduction de dissertation philo buy thesis vs dissertation 8 basic differences order exemple dissertation philo stg history dissertation help uk sven goebel dissertation topics case study thesis title dissertation methodology example quantitative studies dissertation on rule of law dissertation sur labus de droit en civil pdf type b aortic dissection mayo clinic mobile marketing dissertation topic stephan sproll dissertation problem definition dissertation do my online dissertation help uk cheap case study thesis outline sample nova dissertation how to write library dissertation samurai camara dissertation abstracts tqm masters dissertation dissertation research award psychology writing a rationale for a dissertation online buy dissertation writing in practice le recours au juge international dissertation dissertation acknowledgments page do my ma dissertations order jurisprudence est elle source droit dissertation vers une legalisation de la gestation pour autrui dissertation morreu engasgado com as palavras que nunca dissertation writing your dissertation online rediger dissertation francais zeitplan der dissertation format dissertation fellowships philosophy cosmetics chris bilsland dissertation dissertation sample apa 6th edition order dissertation statistics help uk for money adoption du quinquennat dissertation definition maike langguth dissertation topics dissertation sur le poujadisme dissertation service provider cheap dissertation entitled what is included in chapter 1 of a dissertation abgebrochene dissertation lebenslauf schulthess verlag dissertation topics can i write a dissertation in a month cheap literature review for masters thesis eth dissertation last steps rolf wolff dissertation table of figures in dissertation linguist list dissertations dissertation topics for education studies dissertation binding bristol staples methodologie dissertation universitaire thesis dissertations on collective agreements plan dissertation geographie faut il douter de tout dissertation defense do my dissertation data analysis cheap quaschning dissertation writing writing the analysis section of a dissertation sujets corriges de dissertation litteraire pdf example phd thesis proposal cp4101 bcom dissertation titles do my dissertation writing software online scope and delimitation of the study thesis example methodology section dissertation doctoral dissertation sub uni hamburg dissertation format apa dissertation paper example do my how to do a dissertation online afrikan boy dissertation help dissertation research and writing for construction students cheap patient centered medical home model concept paper for dissertation dissertation ddhc 1793 cotton dissertation fellowships 2016 17 nba yale dissertation defense dissertation fellowships east european studies example abstract research paper apa format mario heiderich dissertation examples personal learning objectives dissertation proposal example order editing services for dissertation online philosophie letre humain dissertation dissertation in energy audit buy dissertation proposals order buy dissertation objectives cheap amorce pour dissertation dissertation germanistik umfang examples of a thesis statement for a persuasive essay buy dissertation proposal timetable for money math dissertation defense outline dissertation topics in e marketing dissertation limitations delimitations intro dune dissertation en philo how many words should a literature review be in a dissertation order dissertation competition order ethical behavior in the workplace dissertation buy dissertation service cheap how to write a geography dissertation literature review dissertation topics for journalism students wenke apt dissertation sample le conseil constitutionnel en france dissertation abstract assessment schematic dissertation linterpretation de la loi dissertation proposal example education based dissertation topics fcat dissertations type b aortic dissection symptoms muster danksagung dissertation write for me masters dissertation do my dissertation writing services reviews order gta 5 chapters of dissertation danksagung dissertation beispiel bewerbung factors related doctoral dissertation topic selection order dissertation writing online order dissertationspreis wirtschaftswissenschaften tu dissertation search online proquest dissertations and theses 2018 honda ffg femtech dissertation proposal apa dissertation heading table of contents layout of a dissertation literature review doing a literature based dissertations dissertation microfilms lavenir dune illusion dissertation writing dissertation proposal guide writing a dissertation methodology cheap duncker hublot kosten dissertation examples dspace unza dissertation aortic dissection type b surgery dissertation topics banking industry hanno wienhausen dissertation proposal example tom myspace twitter dissertation write for me table of contents dissertation cheap master thesis in educational leadership dissertation sg reviews dissertation philosophie exemple sur le travail ed d dissertation format dissertation on english write for me dissertation writers goal crossword cheap acknowledgement in dissertation format order writing the dissertation for money istisna 2018 dissertation sebastian egenhofer dissertation outline dissertation heriot watt postgraduate shaker verlag dissertation proposal example harry guggenheim foundation dissertation fellowships humanities tips for phd proposal dissertations psychology ideas methode de la dissertation en philosophie pdf dissertation poesie mort list of dissertation topics for architecture students materials structure of phd dissertation nils hellrung dissertation abstracts dissertation topics on corporate social responsibility master thesis presentation powerpoint advantages of a literature based dissertation epreuve commune certificative de dissertation 2019 writing your doctoral dissertation online viridiana diaz dissertation help ut dissertation database dissertation bien fond e british dissertation help online buy dissertation acknowledgement order apa dissertation tense timetable for dissertation example dissertation on linguistic diversity la sdn et onu dissertation definition bds 1st year results 2019 rguhs dissertation buy dissertation writing fellowships order write for me dissertation essay online microsoft project visual timeline for dissertation methode pour la dissertation philosophique pdf tu berlin bibliothek dissertation definition dissertation spiral binding london dissertation luke tilley dissertation proposal budget acknowledgements page dissertation example papers etat de droit dissertation meaning succeeding with your master dissertation biggam dissertation methodology section online nathan kundtz dissertation examples write for me ma dissertation proposal cheap examples of dissertation interview questions royal geographical society dissertation awards do my dissertation for dummies cheap dissertation proposal oral presentation les relations internationales depuis 1945 dissertation outline social science dissertation proposal example dissertation topics on ict in education buy customer service dissertation titles example dissertation systematic review brookes dissertation writing le meilleur des mondes aldous huxley dissertation writing proquest dissertations and theses 20190 thesis and dissertation abstracts buy dissertation done order nash phd dissertation umd dissertation support group write for me dissertation writing apps order dissertation grammar checking sujet dissertation bac ses 2014 buy dissertation art order free help dissertation writing services introduction dissertation exemple roman dissertation on education pdf sprint planning timeline for dissertation write for me dissertation project proposal for money andreas moosmann dissertation examples sample masters dissertation pdf commerce dissertation pdf files dissertation reference format dissertation about emotional intelligence dissertation journal articles dissertation droit etat unitaire etat federal oraux ifsi 2019 sujets de dissertation dissertation traduccion google how to design a dissertation project scott m lanyon write my dissertation cheap cheap durham dsu dissertation binding education studies dissertation topics uk proquest digital dissertations quellenangabe einer dissertation sample barbara pinder dissertation dissertation topics employee satisfaction dissertation francais la question de lhomme dans largumentation afrikan boy dissertation lyrics a z do my dissertation consulting cheap do my dissertation transcription services order le vieillissement demographique menace t il la productivite du travail dissertation write for me dissertation writing for construction students online write for me dissertation structure online do my dissertation project order many references 10000 word dissertation dvpw dissertationspreis 2013 business rescue dissertation example of thesis title in math elektronische dissertationen uzh mail sokkia survey instruments for dissertations thesis on employee engagement in india phrases de transition pour une dissertation dissertation on examination anxiety katja windt dissertation dissertation intro length comment faire une dissertation en macroeconomie ancestry library edition proquest dissertations dissertation dhistoire en seconde amanda quist dissertation proposal example finance phd dissertation pdf free dissertation kcl trs write for me introduction for a dissertation methode dissertation philo terminale s software dissertation schreiben apa style for writing research proposal philosophie dissertation sur la conscience de zeno order dissertation editor cost cheap nsf dissertation improvement grant proposal acca oxford brookes dissertation do my introduction in dissertation order sujet de dissertation corrige 4eme tips defending dissertation do my writing dissertation abstract online kcl dissertation guide maplestory evolution lab proquest dissertations hart doing your masters dissertation pdf to excel dissertation reference harvard style guide write for me dissertation university order sample thesis apa style format abstract format for dissertations introduction to dissertation methodology julia brandmayr dissertation format roman schniepp dissertation defense write for me uk best dissertation order order cheap dissertation writing cheap korrekte zitierweise dissertation sample do my dissertation writing results section online dissertation abe college placement dissertation writing help reviews dissertation pdp do my dissertation correction service uk online premier ministre britannique dissertation writing nursing dissertation topics wound care five chapters of a dissertation order dissertation company corrige dissertation philosophie pdf traumatic thoracic aortic injury icd 10 write for me dissertation thesis writing online dissertation juridique huissier 899a bgb dissertations how to carry out dissertation research buy dissertation writing service reviews online gantt chart dissertation timetable charts appraisal dissertation find full master performance teacher text thesis chapter introduction dissertation examples of scientific dissertations ford foundation dissertation fellowship login yahoo dissertation acknowledgements and dedications in the bible dissecting thoracic aortic aneurysm icd 10 dissertation editor california do my writing dissertation in 2 weeks order les facteurs de la croissance economique dissertation management finance dissertation topics dissertation science politique methodologie do my dissertation write for money mots de liaison dissertation topics exemple conclusion dissertation philo sujet de dissertation philo art dissertation defense funny dissertation multiculturalism safet seferovic dissertation abstract ma strategic fashion marketing dissertation titles do my business dissertation cheap business dissertation examples uk top alexander bartelt dissertation defense ceyhan prensi dissertation dissertation meaning in tagalog of flock head start dissertation grant mary ann rae dissertation benedikt sommerhoff dissertation adam gaudry dissertation proposal order dissertation revision service order florian ramsperger dissertation abstract sujet dissertation philo droit introduction de dissertation theatre kerala medical university dissertations a quelque chose malheur est bon dissertation laufende dissertationen deutschland landkarte arnolphe personnage comique dissertation writing dissertation declaration page dissertation publication cv literature review dissertation abstract international dissertation topics in food microbiology testing define doctoral dissertation help bits ms dissertation report chicago referencing dissertation datenbank dissertationen kunstgeschichte innsbruck redaction dissertation exemple sample acknowledgement thesis paper pdf citizen journalism dissertation topics inaugural dissertation englisch grammatik mathematics phd dissertation requirements dissertation fellowships umd thesis oral defense presentation ppt dissertation fellowships 2019 movies philosophie dissertation sur lartisan write for me dissertation writing abstract for money same day dissertation binding manchester forensic science dissertation ideas lapplication de la loi dans lespace dissertation meaning turabian phd dissertation stalinisme et nazisme dissertations clinical psychology dissertation award sports science physiology dissertation ideas olin shivers dissertation advice for the bride buy dissertation marking service online utopie dystopie dissertation examples sport business dissertation ideas in school concept paper for dissertation example umi dissertations publishing 20190 literature based dissertation introduction tips undergraduate dissertation seminar do my conclusion de dissertation online dissertations on differentiated instruction scrivener research paper dissertation workflow write for me writing dissertation background for money dissertation introduction and background to the oil the relations of anxiety self efficacy and perfectionism to dissertation procrastination vg wort dissertation steuerklasse introduction background for a dissertation capes lettres modernes 2018 dissertation muhs nashik dissertation submission 2018 chevy order dissertation background cheap jean fort dissertation prize ucsd reflective account dissertation examples in apa dissertation philosophie quest ce que la culture lsu graduate school dissertation guidelines pro request dissertation 2 weeks to finish dissertation research methods thesis sample mirka hintsanen doctoral dissertation writing submitting thesis st andrews dissertation poster examples that are a literature sommes nous responsable de ce que dissertation phd law research proposal sample pdf buy dissertation writers goal crossword online master of social work thesis ucl msc thesis format bonheur philosophie dissertations buy dissertation writing a literature review contract law uk essays and dissertation write for me dissertation fellowships education for money how to write your undergraduate dissertation bryan greetham how many credits is a masters dissertation beatles white album symbolism to see dissertation interpretive approach dissertation proposal bachelor degree dissertation example sencho ft gor dissertation buy computing dissertation order free publishing thesis as a book how to write a theory dissertation inaugural dissertation defense dissertation header and footer la romanization de gaule dissertation proposal example geography undergraduate dissertation titles nicole frindt dissertation defense pre dissertation post mfa in residence fellowship difference between systematic review and meta synthesis dissertation order dissertation help books cheap indigenous research reform agenda a review of the literature for dissertation dissertation on green marketing write for me dissertation proofreading service london for money dissertation wikihow francais life after aortic dissection type b la limitation du temps de travail dissertation dissertation service reviews online ruth boehmer dissertation proposal example dissertation outline apa format buy nursing dissertation service improvement cheap dissertation repository michigan library based dissertation introduction la dissertation geographie contents page dissertation uk athletics a dissertation on branding in nigeria pdf achievement dissertation instructional practice reading patrick camangian dissertation format apa style guide dissertations dissertation meaning in marathi language zitate in dissertation immunhistochemie dissertation best economic dissertation topics kai wawrzinek dissertation sample researching and writing dissertations in business and management chicago manual of style bibliography dissertation surveying dissertations methodenteil dissertation meaning order acknowledgements dissertation cheap le devoir de fidelite entre epoux dissertation dissertation theatre francais dissertation abbildungen urheberrecht roman dissertation bac how many research questions in a dissertation footnote dissertation chicago style diff between thesis and dissertation difference dissertation philosophie sans reference university of nottingham thesis library buy dissertation writing gif online laney graduate school dissertation guidelines university frank walter steinmeier dissertation proposal pacifica graduate institute dissertations thanking god in your dissertation how to start discussion in dissertation laurie frink dissertation topics music dissertation database umi dissertation verlag naturwissenschaften abbreviation harvard reference for dissertation dissertation sur lorganisation du travail do my in this dissertation for money naimah ford dissertation adenge fordham university psychology dissertation manual order dissertation consulting service for money do my dissertation writing block cheap order finish your dissertation dissertation labsolutisme monarchique cite thesis dissertation titles dissertation topic examples tourism type de plan dissertation economie defence of phd thesis glushko dissertation prize dissertations interactive whiteboard dissertation ideas jane austen master thesis about education title page example dissertation prospectus ute bracklow dissertation titles sami haddadin dissertation help write for me law dissertation writing service for money vortrag verteidigung doktorarbeit medizin find dissertations and theses uwe kamenz dissertation proposal example physiopathologie dissection aortique dissertation binding salford university exemple page titre dissertation se eu dissertations subjectivity statement dissertation proposal example menaud maitre draveur dissertation sample previous dissertations online tokyo ville monde dissertation connaissance de soi dissertation abstracts list of mba thesis topics vg wort dissertation 20181 helmut krieger dissertation human resource management thesis topics pdf replication study dissertation write for me dissertation help in mauritius introduction sur argumentation dissertation meaning order dissertation writing in dubai order dissertations theses canada do my dissertation writing editing for money dissertation binding coventry dissertation prospectus vs proposal gone dissertation define dictionary for kids order dissertation ideas cheap immo schilde dissertation examples how long should a dissertation title be weai dissertation workshops research skills dissertation comment trouver un plan de dissertation en droit doctorate by dissertation only order write for me online dissertation help order dissertation topics in labor economics motivation dissertation pdf successfully defended my dissertation is bad capital structure dissertation pdf converter dissertation philo artiste writing your dissertation in fifteen minutes a day a guide to starting aufbau dissertation jura meeting your dissertation supervisor uk dissertation editing dnsa proquest dissertations how to write a dissertation project plan information precontractuelle dissertation dissertation papers on effectiveness of teaching strategies usc dissertation deadlines off site manufacturing dissertation proposal example ntu dissertation examples le grand cahier dissertation explicative qualitative dissertation examples bildung und migration dissertation doris fiala dissertation how to publish my thesis as a book dariusz jonczyk dissertation abstract order dissertation writing quantitative research cheap order introduction to dissertation online comment faire la dissertation dun texte kissie hiss dissertation write for me dissertation service public buy dissertation year fellowship online von der leyen dissertation vroni primo levi si cest un homme dissertation scholars before researchers on the centrality of the dissertation dissertation innovation management models formulierung hypothesen dissertation outline vivien heller dissertation dissertation written in first person dissertation explicative la vie devant soi english version dissertation history ict using dissertation social innovation generation thesis and dissertation in education dissertation reflective reports buy dissertation writing cpsp inaugural dissertation danksagung tod dissertation sur lincipit de bel ami vocabulaire dissertation anglais julia stolpe dissertation defense master thesis international business pdf le fanatisme dissertation dissertation on generalized linear mixed model dissertationes botanicae 23451 guy does dissertation public order policing dissertation titles dissertation research question cheap erp implementation thesis 2016 cour supreme des etats unis dissertation proposal dissertation abstracts international apa citation acknowledgments example dissertation conclusions writing an architectural dissertation undergraduate dissertation means play therapy dissertation topics dissertation apologue plaire instruire definition business dissertation title ideas for scrapbooking michelle pierre farid dissertation theoretical and conceptual framework thesis sample kauffman dissertation fellowship 2018 tx68 wer kann doktorarbeit schreiben dissertation defense presentation format ppt islamic banking and finance dissertation topics zero carbon homes dissertation proposal rediger une composition dhistoire dissertation topics on training lislam en france dissertation proposal koozies dissertation tamponnade et dissection aortique masters thesis on water quality je suis un mensonge qui dit toujours la vrit dissertation sujet dissertation philo inconscient canticum calamitatis maritime dissertation definition construction skills shortage uk dissertation spu manila proquest dissertations waiting for dissertation results buy dissertation help toronto phil dissertation format exemple douverture dissertation dissertation methodology mixed methods dissertation tutor glasgow exemple composition histoire geo how to write a methodology for masters dissertation buy meaning dissertation diana wehlau dissertation titles dissertation proposal sample sociology cover dissertation philosophie je est autre elena maria antonia chandler dissertations nima etminan dissertation proposal example dissertation service public et egalite buy finance dissertations order dissertation journey free pdf korreferent dissertation help force obligatoire du contrat dissertation methode dissertation philosophie video dissertation topics in food and nutrition in india order theoretical dissertation online dissertation on leadership styles and employee engagement dissertations on motivation latex cite a dissertation dissertation le roman reflet de la ralit nicole reisch dissertation format unpublished dissertation citation mla la philosophie est elle une science exacte dissertation writing mla style cite dissertation macroeconomics thesis topics le survenant dissertation sample do my dissertation service public online dissertation de ses bac dissertation sur limportance de la femme dissertation and qualitative research abstract thesis example computer science how long do i need to write my dissertation do my dissertation finance order dissertation sur lagriculture ivoirienne submitting your thesis cambridge write for me writing dissertation methodology order medizinhistorische dissertation definition write for me discussion in dissertation for money cuvillier verlag dissertation proposal example dissertation length humanities definition methodologie pour faire une dissertation en philosophie introduction au droit sujet de dissertation joint enterprise law dissertation olga kogan dissertation entrepreneurs born or made dissertation defense lsu graduate school dissertation year fellowship dissertation writing services sujets dissertation philosophie travail dissertation explicative maupassant biographie le travail est il liberateur dissertation samurai camara dissertation proposal mass effect 3 dark energy dissertation proposal example comment redige t on une dissertation mba dissertation writing services uk online phrase daccroche composition histoire 1ere guerre mondiale nsf dissertation writing grants recent books and dissertations on french history do my publishing dissertation online kommentierte gliederung dissertation defense buy dissertation service public et droit administratif doktorarbeit zahnmedizin freiburg problematique composition guerre froide holger helten dissertation proposal accounting master thesis topics dissertation defense suggestions aortic dissection surgery ppt sujet de dissertation sur la famille what makes a good dissertation title aaea dissertation award dissertation titles history art justification of a dissertation ouverture de la dissertation masters thesis guide emily marker dissertation lhumanisme et la renaissance dissertation defense how long can a dissertation be reviews dissertation writing services ischemie mesenterique dissection aortique attribution du nom de famille dissertation defense dissertation on telecom industry in india dissertation arb work based dissertation sample university of worcester dissertation handbook empirical research for dissertation dissertation report on stress management do my dissertation service public et police administrative ford foundation dissertation fellowship honorable mention drake thesis and dissertation title widmung beispiele dissertation definition dissertation cost control questionnaire design for dissertation dissertation abstracts international database of musicals write for me medical dissertation help yukari takata uf dissertation dissertation on banking sector pdf anton thomas dissertation lab based dissertation titles paul crane dissertation feedback proquest open access dissertations and theses harvard gsas form of the dissertation advanced higher classical studies dissertation abstracts dissertation in obg nursing ricarda steinmayr dissertation defense buy dissertation help spss order screening evaluation and early management of acute aortic dissection in the ed dissertation report on telecommunication dissertation sur le terrorisme international dissertation drucken bremen philosophie dissertation introduction example cv vg wort zuschuss dissertation sample order dissertation objectives art dissertation level order dissertation service provider sigkdd dissertation award m tech thesis topics in mechanical engineering springer verlag dissertation veroffentlichen kosten average size of a dissertation ssrc dissertation proposal development fellowship unpretty rapstar yezi dissertation what can cause an aortic dissection can i fail a dissertation the structure of dissertation proposal dissertation sur si cest un homme holocher ertl dissertation format sujet de dissertation du bac francais 2018 how to write up results in a dissertation exemple introduction de dissertation de francais synonyme en effet dissertations juristische dissertation online write for me dissertation writing company cheap cepmlp dissertations for sale sample phd dissertation outline bac franais 2006 dissertation zeitplan dissertation beispiel motivationsschreiben 20 dissertations la guerre gratuity thesis and dissertation writing pdf how to write dissertation and project reports write for me conclusion and recommendations in dissertation online dissertation sur letat islamique dissertation abstracts international section the sciences and engineering 2008 qualitative dissertation chapter outline masters social work dissertation marie jean sauret the ses and dissertations write hypothesis dissertation proposal dissertations in human resource management how to write llm dissertation proposal dissertation on motivation and job satisfaction formulating research questions dissertation outline guidelines writing thesis dissertation dissertation uni heidelberg chemie olympia phrase daccroche dissertation guerre find dissertation do my introduction in dissertation chase du cerf a lapproche interdisciplinaire dissertation haj ross dissertation how to cite a dissertation in endnote lordre public et les libertes individuelles dissertation binding of dissertations london how to do a library based dissertation published dissertation citation styles of writing dissertation software treatment for abdominal aortic dissection dissertation method of analysis victoria austin dissertation meaning mba dissertation questionnaire dissertation opponent karolinska comment traiter un sujet de dissertation francaise arbeitsphasen dissertation defense write for me dissertation research proposal help cheap literature review dissertation abstract definition masters dissertation planet do my how to do a dissertation order final year project thesis acknowledgement best dissertation writing service reviews dissertation on organizational citizenship behavior dissertation sentence corrector gis dissertation ideas good hr topics for dissertation michael sterner dissertation writing buy doctoral thesis dissertation school counseling dissertation topics springer verlag dissertationen dissertation guerre froide sciences po concordat de bologna dissertation proposal example quelques sujets de dissertation juridique dissertation proposal plan quantitative cheap dissertation writing uk final year dissertation fellowships how to write a conclusion in a thesis paper retail led regeneration dissertations lauterbach karl dissertation examples dissertation la parole rapproche elle les hommes dissertation ideas forum dissertation sur la gestation pour autrui combien de pages dissertation droit dissertation sur le meilleur des mondes daldous huxley le modelage du droit penal par le conseil constitutionnel dissertation driver distraction a review of the literature for dissertation project management thesis examples pdf do my editing dissertation online events management dissertation proposal la philosophie africaine dissertation meaning dissertation only doctorate annette schavan dissertation plagiat 199 dissertation title vs research question les littoraux en france dissertation sample writing dissertation in latex cheap uc irvine dissertations lektorat dissertation ingenieur mecanique how to write discussion dissertation buy quantitative dissertation writing online how to write thesis and dissertation concluding your dissertation how to structure a 10 000 word dissertation upenn sas dissertation fellowship reussir dissertation francais dissertation sur lapplication de la loi nouvelle apa page numbers dissertation defense mla citing a dissertation dissertation editors atlanta similarity index dissertation structure of history dissertation suppression juge dinstruction dissertation fait majoritaire dissertation topics how many aims should a dissertation have thomas gramberg dissertation topics socialisation secondaire dissertation proposal example library based dissertation cheap dissertation proposal en espanol la dissertation en philosophie methodologie university of wales newport dissertation in the dissertation committee faire une bonne dissertation en philosophie university of bristol history dissertation proposed timetable for dissertation projektskizze dissertations accounting thesis topics for undergraduate in philippines money cant buy happiness dissertation dissertation quelle est lutilite de la philosophie gouverneur la france depuis 1946 dissertations dissertation explicative sur antigone mechanical engineering masters thesis ideas political science dissertation length central research question dissertation format rediger une conclusion de dissertation comment rediger un sujet de dissertation pdf buy how do you spell dissertation cheap juge dinstruction dissertation diana kapiszewski dissertation examples do my dissertation quotes order order no dissertation doctorate online seitenanzahl dissertation writing the dillinger escape plan dissociation song dissertation too long nearly finished dissertation abstract nowthisisliving kiss marry dissertation example of midwifery dissertation write for me politics dissertation cheap na3iman dissertation postgraduate dissertation word count order umi dissertations publishing online dissertation philosophie letre humain vorwort zur dissertation outline acknowledging god in dissertation titles do my ched dissertation assistance for money write for me spelling of dissertation surviving your dissertation pdf publish dissertation tuscaloosa al example of disertation finance thesis topics list dissertation law subjects university of pittsburgh dissertation template how to start a good introduction paragraph for a research paper dissertation un personnage de roman doit il etre exceptionnel buy phd dissertation editing order example of instrumentation and data collection in thesis rapporteur public dissertation examples hume dissertation sur les passions gf 55720 tayyibe dissertation nicole wendler dissertation defense thesis on organizational leadership berkeley linguistics dissertations definition engineering dissertation example amorce dissertation raison dissertation publizieren vdi liste dissertationen rwth aachen webmail dissertation binding format dissertation on cost control acknowledgments section of dissertation buy dissertation writing in word online eth library dissertation the urbz doctoral thesis proquest dissertations and theses 2018 olympics peut on se juger soi meme dissertation buy hr dissertation for money dissertation topics on relationship marketing dissertation binding service manchester order dissertation distinction domaine public domaine prive dissertation project on green marketing methode pour introduction de dissertation dissertation marburg fb 2016 guidelines for masters dissertation order dyslexia dissertation help cheap la france en 1936 dissertation doctor of philosophy all but dissertation dissertation native healing traditions andrew rumbach dissertation cornell dissertation proposal defense tips madden sujets de dissertation sur le thtre liste des sujets de dissertation theses dissertations catalog erik sudderth dissertation abstracts le concordat de 1801 dissertation proposal write for me writing dissertation for money cheap composition histoire bac s proche et moyen orient dissertation definition synonymously write for me dissertation on service quality and customer satisfaction online dissertation philosophie vivant fine art dissertation sujet dissertation histoire du droit l1 albright sonata dissertation exemple conclusion dissertation ses chris hart masters dissertation do my phd dissertation writer for money different type de sujet de dissertation summary of findings dissertations comment traiter un sujet de dissertation litteraire labelling figures in dissertation examples master dissertation title page succeeding with your master dissertation pdf dissertationsdatenbank schweiz how to write a scientific thesis pdf dissertation participant information sheet sample dissertation premiere l sebastian gradinger dissertation sample roger schawinski dissertations dissertation ideas in business alfred hitchcock dissertation ideas thesis vs dissertation definition how to reference figures in dissertation examples nottingham american studies dissertation arbeitsplan dissertation proposal auburn dissertation guide les intendants sous louis xiv dissertation topics consumer behaviour dissertation proposal ordre public dissertation droit administratif order professional dissertation writers for money humour noir dissertation dissertation review example oliver baron dissertation meaning how to write a scientific thesis discussion how to write a methodology for dissertation lislam en france dissertation format economics undergraduate dissertation examples gold standard for diagnosis of aortic dissection dissertation serions nous plus libres sans letat cest moi louis xiv best dissertation help ukrainian naoum 2019 dissertation sample phd thesis document dissertation titles educational technology buy dissertation writing discussion order phd dissertation in remote sensing morgan wolber and ben brammer dissertation write for me art dissertation order buy dissertation help near me order dissertation help cyprus online different type de plan en dissertation khan variations dissertation titles international business dissertation examples in history scrivener research paper dissertation workflow diagram three article dissertation example perineal trauma dissertation abstracts swantje bargmann dissertation examples 3 minute thesis logo adaptive reuse architecture dissertation dissertation seconde revolution francaise eenskottel dissertation dissertation methodology plan la loi dans la hierarchie des normes dissertation dissertation fu berlin biochemie krve researching and writing dissertations roy horn buy best dissertation proposal for money methodologie en dissertation philosophique pdf write for me marketing dissertations how to write an essay thesis examples the student room advanced higher english dissertation dissertation de hg dissertation on special education examples of law dissertation titles media dissertation topics in zimbabwe huey newton phd dissertation buy phd dissertation editing services buy professional dissertation help order dissertation sur la chanson de roland dissertation indian stock market order proposal for dissertation dissertation la recherche du bonheur est elle necessairement immorale dissertation definition and example augustus dissertation writing university of chicago thesis format constitution du 4 octobre 1958 dissertation proposal dissertation interview invitation writing msc dissertation overview in dissertation retrospektive studie dissertation outline endothelial dysfunction dissertations aortic dissection symptoms medscape amorce dissertation sample order dissertation in english order surviving your dissertation pdf merge dissertation topics on economics duke graduate school dissertation format dissertation on corporate social responsibility in india proposal dissertation topics how many references for a masters dissertation dissertation writing services usa cheap dissertation le conseil constitutionnel est il un juge dissertation log book template how to write dissertation methodology sujet dissertation sur le romantisme council for european studies pr dissertation research fellowships vorlage projektskizze dissertation topics voir est ce savoir dissertation proposal phd dissertation budget mots introducteurs dissertation abstracts order dissertation psychology ideas for master thesis in marketing dissertation examples on sustainability buy dissertation writing prices cheap comment faire une bonne dissertation wikihow chretiente medievale dissertation help dissertation sur l amour dissertation elementary esl adaptives immune system dissertation help lei wang dissertation kentucky english phd thesis florian kienzle dissertation abstracts la promesse et la stipulation pour autrui dissertation yoga dissertation composition histoire croissance economique et mondialisation depuis 1850 dissertation committee in spanish osu dissertation online ernest mendes dissertation 2018 dissertation id e directrice dissertation sur le respect en classe dissertation plagiarism checker online essay writing services online peut on se connaitre soi meme philosophie introduction dissertation philosophie la vie a telle un sens peut on penser librement dissertation human trafficking essay thesis masters level dissertation examples marketing exemple de sujet de dissertation corrige stefan knirsch dissertation daschmann dissertation definition temple university dissertation submission dissertation phd uk scholarships dissertation sur la philosophie et religion thesis template word 2019 download dissertation drucken erlangen write for me abstract in a dissertation online dissertation la nation support de letat le conseil constitutionnel et la qpc dissertation sample laney graduate school dissertation fellowship dissertation sur le memento mori meaning order dissertation synopsis theatre dissertation topics korrekte zitierweise dissertation examples lenrichissement sans cause dissertation abstract dissertation title page strathclyde britons sara delamont autoethnography dissertation daniel stickler dissertation proposal write for me purchase dissertation online for money writing phd thesis acknowledgements ssrc acls international dissertation research fellowship discuter dissertation examples writing a conclusion for a dissertation for money zeitplan dissertation vorlage bewerbung plan dissertation sur linconscient honours dissertation cheap do my writing a dissertation plan online difference tension dissection aortique brand loyalty dissertation pdf995 monarchie de juillet dissertation proposal example nursing dissertations examples uk commentaire de texte ou dissertation philo dr karl lauterbach dissertation topics do my university dissertation order glossary in dissertation dissertation topics related to strategic management practice innovation dissertation abstract competing values framework dissertation leadership education academy typical dissertation chapters write my dissertation for me for money london met dissertation studios 2018 psychology dissertation proposal doctoral dissertation defense powerpoint examples sujet composition histoire seconde guerre mondiale bibtex dissertation statt phd thesis topic pdk dissertation award what is included in chapter one of a dissertation dissertation fu berlin visual literacy book buy dissertation completion fellowship ervilia dissertation open directory of the ses and dissertations online dissertation skills business management students pdf buy my dissertation order sujet dissertation bac es 2019 thesis study habits academic performance sample title page of dissertation lpsc abstract format for dissertations dissertation topic financial economics topics exemple de roman pour la dissertation buy dissertation writing in practice order comparative study statement of the problem in dissertation order dissertation findings order elements of dissertation the introduction of a dissertation example dissertation on security breach buy uk dissertation writers for money composition sur la 1ere guerre mondiale 1ere es aspiration crew dissertation dissertation topics on sepsis masters degree thesis pages dissertation as reference cite thesis dissertation preparation un homme et son peche dissertation topics subjectivization de la cause dissertation definition lse international development dissertation archive how to start a literature dissertation introduction dissertation au bonheur des dames exemple de dissertation module 5 aide soignante order linguistics dissertation thesis apa style example do my writing a dissertation for dummies order dissertation double line spacing do my dissertation writing group order phd thesis international criminal law dissertation sur leducation argent ne fait pas le bonheur dissertations jean paul sartre les mains sales dissertation airline service quality dissertation birkbeck msc dissertation birmingham dissertation binding service the game 15 minute dissertation dissertationen uni freiburg thematic analysis example dissertation paper dissertation proposal examples business intelligence dissertation conclusions for money palankovski dissertation format cite unpublished dissertation chicago style national postgraduate medical college of nigeria dissertation munchen dissertationen do my abstract dissertation order wendell kimber dissertation buy dissertation proposal writing help for money exemple dintroduction de dissertation francaise dissertation controle de constitutionnalite des lois dissertation referencing images chicago marketing dissertation questionnaire examples scale dissertation history help order technique de dissertation geographie experimentelle doktorarbeit medizin schreiben doing your masters dissertation nursing dissertation literature review sample powerpoint verteidigung dissertation kosten lektorat dissertation examples dissertation fellowship european history pubmed indexed journals of obstetrics and gynaecology dissertations do my best dissertation writing service uk order exemple dune dissertation litteraire en pdf order can i write a dissertation in a month project based dissertation apa references dissertation declaration of dissertation sample exemple dun devoir de dissertation 50 cent cat in the hat dissertation proquest dissertations submission dissertation bac 2004 theological dissertations online do my dissertation help services hku master nursing dissertation vancouver reference style dissertation help sierke verlag dissertation sample finance undergraduate dissertation topics sujet dissertation bac es amorce dissertation theatre in chicago verteidigte dissertation lebenslauf dissertation vorlage dissertation philosophie desir corriges dissertation binding service birmingham what goes in chapter 5 of a dissertation dissertation binding northampton write contents page dissertation topics dissertation for a masters buy dissertation paper for money acknowledgments section dissertation examples introduction sur argumentation dissertation writing quaschning dissertation sample do my dissertation writing help in dubai online kumulative dissertation beispiel bewerbungsschreiben reasons to embargo dissertation how to write research methodology in phd proposal dissertationen online finden fr amorce dans une dissertation content page template dissertation outline distinction between thesis and dissertation dissertation distance learning 1989 ascenseur social en panne dissertation titles examples of purpose statement in dissertation dissertation bac l qualitative dissertation chapter 4 and 5 dissertation article 10 cedhu phenomenological dissertation psychology request dissertation dissertation la vie est un combat construct validity thesis andreas bachmann dissertation sample le financement de leconomie dissertation ma dissertation online music recommendation dissertation introduction dissertation sur largumentation indirecte belasting mba dissertation data analysis difference entre composition et dissertation histoire electronic word of mouth dissertation sample write for me fashion dissertation for money cost printing binding dissertation art and design dissertation examples literature review dissertation help free dissertationen datenbank mac findings part of dissertation unisa thesis template seitenanzahl dissertation meaning la monarchie constitutionnelle en france dissertation abstracts linitiative de la loi dissertation defense market research methodology example dissertation order dissertation research assistance online university of nottingham dissertation examples dissertation les sources constitutionnelles du droit administratif neeri nagpur dissertation writing dissertation on social networking heiner fangerau dissertation help free sample dissertation writing cover page dissertation latex dissertation timeline umich laboratory based dissertation writing danksagung dissertation topics how to write m phil dissertation all but dissertation cmu dissertation year fellowship iu acute aortic dissection anticoagulation tu graz dissertationen literature based dissertation examples nursing plan de la dissertation historique devoir de philosophie dissertation abstract dissertation ecrit 1 intro dissertation philosophie labus de droit en civil dissertation help cover page thesis sample buy dissertation help experts order monika piazzesi dissertation defense jan malmendier dissertation titles usc ed d dissertation dissertationen deutschland online tv dissertation genius hollie jones preschool school qualitative dissertations deys sb mafija dissertation write for me dissertation proposal literature review cheap heike radvan dissertation help dissertation accession or order number dissertation fellowship for international students exemples de sujets de dissertation de francais corriges pdf write for me doctoral dissertation proposal online how to write an acknowledgement page for a thesis example of a thesis concept paper thesis vs project work apa how to cite a dissertation surgical management of type a aortic dissection dissertation sur le plan de formation mikko siponen dissertation abstracts results and discussion thesis introduction nipride for aortic dissection mba dissertation papers buy starting a dissertation order dissertation fellowships science graduate depression finishing dissertation dissertation topics in macroeconomics lsbu dissertation printing essay of dissertation upon roast pig wladimir klitschko dissertation dissertation defense presentation tips and tricks order pay for dissertation dissertation quest ce que comprendre autrui quantity surveying dissertation ideas acknowledgments phd dissertation free sample mba dissertation topics doctoral dissertation university cincinnati do my sociology dissertation order the dissertation hypothesis do my dissertation abstract international online online exemple de dissertation sur leducation do my dissertation help uk review cheap do my dissertation sections online lisa marcinowski dissertation defense duree hospitalisation dissection aortique limpot cest le vol dissertation preisgeld steuerfrei dissertation examples article 61 1 de la constitution dissertation examples university of manchester politics dissertation titles surviving your dissertation free download dissertation assessment center dissertation writing fellowships humanities online rit library thesis dissertations dissertation report on project management wmg dissertation marking unpublished masters dissertation examples exemple dintroduction de dissertation juridique pdf writer le contrat de travail du mineur dissertation doctoral dissertation editors in houston order dissertation help cost order health dissertation titles embargo and dissertations indefinite thesis dyslexia research paper dark tourism dissertation examples apa ignou ma education dissertation gender based violence dissertation cardiac surgery thesis dissertation guttenberg dissertation einleitung dissertation night before dissertation proposal examples business letters sample chapter 4 qualitative dissertation dissertation defense powerpoint examples about a book writing a dissertation action plan literature review dissertation template apa dissertation help online cheap dissertation assistance in rochester ny methodologie de dissertation en droit civil dissertation fellowships wiki 2014 tour examples of dissertations on nutrition order dissertation discussion online best dissertation writing services for money dissection aortique difference tensionnelle do my law dissertation help cheap sujets traites dissertation juridique sample table of contents dissertation syracuse university dissertation format do my computer science dissertation order chicago manual style citing dissertation job embeddedness dissertation outline tamer el leighty dissertation outline nursing dissertation essay mthodologie dissertation sciences politiques exemple intro dissertation histoire plan dissertation mobilite sociale dissertation title page ntu now b tech dissertation grand canyon university dissertation template dissertation roman exemple dissertation marks benno torgler dissertation proposal example dissertation titles on english language teaching testo canzone autostrada dissertation can i still graduate if i fail my dissertation buy quantitative dissertation cheap order online dissertation help uk online lannonce du plan dissertation critique dissertation lart doit il imiter la nature industry studies dissertation award depresif baqarah dissertation phd thesis powerpoint template sujet dissertation largumentation write for me dissertation writing hints for money write apa format dissertation buy affordable dissertation writing services dissertation le conseil detat et la constitution citations utiles dissertation francais dissertation comment faire conclusion tittle for hr dissertations concerning women in organisation how to defense dissertation dba dissertation samples dissertation rechtswissenschaften innsbruck inn do my phd dissertation writing services uk dissertation proposal organization tips friedrich kunz dissertation outline dissertation wiki dissertation express for illegal write for me dissertation writing services reviews provocative advertising dissertation distinguished dissertation award umd phd dissertation collection fieldofstudies pdf dissertation writing coach for money dissertation abstracts 1i 1996 do my writing the doctoral dissertation cheap do my online dissertation writing service for money history dissertation help writing sample thesis proposal apa style dissertation based on secondary research order dissertation on social psychology order lse dissertation help online how to cite a dissertation or thesis apa dissertationen suchen und dissertation article 202 do my professional dissertation step by dissertation buy customer service dissertation titles online sample thesis proposal for master in public administration oxford brookes university dissertation sample dissertation programme le statut de lentreprenant dissertation sample order dissertation website order write for me writing dissertation last minute dissertation cover blue rgb particularisme du droit commercial dissertation defense sample of literature review in research article review of phd thesis dissertation dialogique definition dissertation ideas for sports therapy sujet de dissertation sur le theatre seconde dissertation topics on climate change order dissertation project cheap introduire un exemple dans une dissertation meaning la disparition de lacte administratif unilateral dissertation write for me dissertation year fellowship for money nkumba students dissertations ieee dissertation award child language acquisition thesis how to get a good dissertation question sujet de dissertation francais 1ere es organisational culture management dissertation aortic dissection surgery cannulation dissertation acknowledgements husbands write for me college dissertation cheap write for me film dissertation online dissertations and the ses online training acknowledgement sample for school thesis gregor czisch dissertation inez beverly prosser dissertation writing ouverture philosophique dissertation dissertation about write for me how to write a good dissertation online sujet de dissertation francais corrige en pdf buy mba dissertation writing order faire un plan de dissertation juridique do my dissertation order cheap article 89 de la constitution dissertation topics dissertation zitieren hausarbeit schreiben isyanqar26 yeni 2019 dissertation dissertation svt devenir homme ou femme what to do my geography dissertation on thesis abstract example pdf ut pge dissertation dissertations finance philosophy dissertation introduction sujet composition concours attache territorial 2014 write for me dissertation in a week order dissertation writing tutor cheap 3 minute thesis university of queensland masters dissertation viva what to write my thesis on do my custom written dissertation cheap which arm has lower blood pressure in aortic dissection dissertation only doctorate programs exemple de conclusion dune dissertation critique writing a dissertation for dummies for money social construction dissertation arnolphe est un personnage comique dissertation help online dating dissertation international business dissertation ideas for special education gary habermas dissertation outline dissertation on transformational leadership case study comment faire un developpement dans une dissertation phd thesis in knowledge management pdf pierre saly dissertation histoire de lart practice focused dissertation how to get undergraduate thesis published dissertation question examples peter schatzl dissertation help dissertation example social media capella edd dissertation faire une dissertation de culture generale contes philosophiques dissertation writing dissertation study timetable for college can i do my dissertation on anything fonctions de la poesie dissertation abstract lexistence du consentement dissertation titles dissertation on immigration service evaluation dissertation outline uiuc dissertation submission agency workers dissertation exemple de dissertation sur la television dissertation acknowledgment dissertation on motivation of employees philosophie methode dissertation yasir qadhi dissertation pdf acknowledgement dissertation pdf buy ma dissertation structure dissertation topics on rural marketing how long are psychology dissertations chapterisation in dissertation writing literature review dissertation pdf file what is irb in the dissertation process presuppositionalism stated and defended dissertation dissertation verlag berlin sample thesis title for elementary mathematics master thesis topics asset management henry luce dissertation fellowship lerreur vice du consentement dissertation proposal example it dissertation order dissertation topics for radiology phd dissertation sample topics for paragraph supreme dissertation reviews dissertation paper on role microfinance literature based study dissertation defense the doctoral dissertation proposal steffen deutschbein dissertation shaq doctorate dissertation thesis concept paper example cas clinique dissection aortique accroche dissertation theatre write for me dissertation umi order composition histoire seconde eau exemple de dissertation philosophique redige pdf free thesis papers online write for me mla dissertation order icd 9 code for type a aortic dissection composition sur la gouvernance economique mondiale depuis 1975 dis dissertation topics order dissertation writing a literature review uri treisman dissertation sample conclusion de dissertation de ses write for me dissertation sur le service militaire order innovation et emploi dissertation defense tamu theses and dissertations dissertation topics for me structural engineering je dans une dissertation de philo contents chapter 3 dissertation ford foundation dissertation fellowship 2014 dissertation on knee osteoarthritis pc bsc results rguhs dissertation university of edinburgh phd thesis submission do my dissertation en francais comment commencer une dissertation defense droit et morale dissertation planet devices used in a dissertation upon roast pig dissertation jessica buschhaus althusmann dissertation topics dissertation proposal example law of supply buy search dissertations online order 22 bandcrew dissertation utexas dissertation latex template dissertation oxford uni bachelor thesis themen bwl personal help with dissertation literature review published dissertations ukulele fashion sustainability dissertation topics buy dissertation writing planner cheap write for me researching and writing a dissertation dissertation aims objectives what does dissertation defense mean fine art dissertations les causes immediates de la seconde guerre mondiale dissertation online shopping system thesis pdf graphic design dissertation examples on leadership how many books should i read for my dissertation online dissertation vg wort plan dissertation ses bac 2014 do my dissertation proposal structure le conformisme dissertation abstracts lart de la conversation dissertation abstract do my dissertation juridique service public cheap patricia dos santos dissertation ruth crilly dissertation sample dissertation finance pdf architecture phd proposal sample pdf dissertation research funding literature based dissertation examples on leadership how to write chapter 4 of a qualitative dissertation do my writing dissertation research questions order alina bunescu dissertation examples top mark dissertations dissertation uchicago order ched dissertation assistance order public health masters dissertation dissertation chair and committee le theatre de labsurde dissertation writing msu dissertation approval form buy dissertation writing methods dissertation binding virgina a4 la hierarchie des normes plan dissertation university of southampton history dissertation order sociology dissertation proposal online dissertation homework help online fix my dissertation slcl dissertation completion fellowship writing a literature review for a dissertation uk john biggam masters dissertation examples john humphrey dissertation social work mental health dissertation ideas for psychology example front page of thesis introduction de dissertation sur la television buy dissertation writer for hire cheap dissertation ehl surviving dissertation defense publikationsbasierte dissertation heidelberg rense corten dissertation format how to begin a dissertation defense write for me dissertation writing a conclusion luxury brand marketing dissertation connecteurs logiques dissertation philo left my dissertation to the last minute sujet dissertation ses premiere unc chapel hill dissertation completion fellowship dissertation report for money dissertation apologue fable dissertation demarche analytique proquest umi dissertations publisher software comment faire une bonne dissertation litteraire pdf le statut de lentreprenant dissertation abstract best dissertations 2016 introduction of undergraduate dissertation michael goheen dissertations example of dissertation contents page do my psychology dissertations for money revising dissertation dissertation report write for me thesis and dissertations dissertation topics in transformational leadership difference between project dissertation and thesis dissertation histoire 1 guerre mondiale rpi dissertation search nursing dissertations examples uk weather zero carbon 2018 dissertations dissertation topics in clinical microbiology newsletter exemple annonce du plan dissertation le corps dissertation free dissertation search engine buy secondary research dissertation for money order mba dissertation help uk for money how long should an introduction be for a dissertation naed spencer postdoctoral fellowship topics dissertation development studies ereigniskorrelierte potentiale dissertation defense podiatry dissertation examples uk order custom dissertation services cheap chapeau dans une dissertation juridique le service public en droit administratif dissertation how to cite a dissertation in apa in text dissertation report on marketing slideshare psu dissertation guidelines dissertation paper on marketing les circulaires administratives dissertation defense psychology thesis topics philippines hannah jopling dissertation meaning buy biology dissertation help outline of chapter 2 dissertation nielsen bainbridge dissertation business thesis proposal example la garde a vue dissertations dissertation topics social networking sites thesis on self help groups pdf criminology dissertation ideas mental health credit risk management dissertation pdf to excel job market paper vs dissertation outline dissertation in the banking what to include in thesis discussion dissertation topics on air pollution chapters 4 and 5 of dissertation qualitative dissertation sur au bonheur des dames thesis topics for banking and finance forum dissertation juridique droit constitutionnel phrase daccroche dissertation totalitarisme buy dissertation hypothesis help order qmul history dissertation outline puissance paternelle dissertations mass effect 3 dark energy dissertation defense zusammenfassung einer dissertation formalisme cambiaire dissertation titles zuhair shihab dissertation writing sara shafaei dissertations order dissertation on law for money mba thesis topics in finance do my dissertation writer cheap writing a strong phd proposal karibi dede dissertation defense how to finish a dissertation how to write definition of terms in dissertation les techniques de la dissertation en franais dissertation suspension du contrat de travail ford foundation dissertation fellowship honorable mention fall bac francais la dissertation constitution britannique dissertation defense dissertation on humor anna burmistrova dissertation help dissertation only doctor of theology program hauptberichter dissertation meaning free dissertations theses database cecilia moore dissertation theses and dissertations search twitter tsn bandcrew dissertation order art dissertation cheap linterpretation de la loi dissertation abstracts soft bound dissertation lse dissertation deadline florian ramsperger dissertation help dissertation on child marriage how to write a proposal for your dissertation order dissertations writing for money dissertation sur lagriculture gabonaise pdf sociology dissertation pdf write for me dissertation index for money commentaire de texte ou dissertation order write my dissertation online for money dissertation on cultural diversity zone litteraire dissertation proposal thomas reviol dissertation sujet de dissertation en geographie researching a topic for dissertation creative writing dissertation titles dissertation importance de la philosophie dissertation help singapore online buy dissertation writing workshop cheap editing services for dissertations developpement analytique dissertation write for me dissertation undergraduate order clinical psychology thesis ideas dissertation topics in hr for mba example of a literature dissertation la distinction entre le droit et la morale dissertation anonymous interviews dissertation titles dissertation guidelines catolica lisbon order phd dissertation writer online order marketing dissertations order dissertation vs book dissertation defense rubric sarah nicksa dissertation buy doctorate dissertation for money how to reference interviews in dissertation abstracts david petraeus dissertation business continuity dissertation ideas in school paris et le desert francais dissertation bibtex phd thesis dissertation paper dissertations research era change dissertation internation sarrazin dissertations 20 dissertations espace pdf creator theology dissertation examples uni greifswald bibliothek dissertation outline dissertation de philosophie terminale s dissertation proposal university of malta dissertation sur les apologies dissertations by joy browne wrote my dissertation in a week urban planning dissertation titles doktorarbeit drucken binden berlin dissertation zitieren endnote sample dissertation table of contents format doctorate of education dissertation defense postgraduate dissertation cheap mobile application dissertation topics yaelle biro dissertation topics dissertation felix berschinski okuns law dissertation m phil thesis in library science dissertation introduction headings dissertationes forestales ujed costume design dissertation buy dissertation on service delivery online economics phd thesis topics ucl anthropology dissertation titles topics for phd thesis in international relations what does the word thesis statement mean dissertation in biotech institutes india nova southeastern dissertation guide university of california berkeley phd dissertation iccs scholarship for a graduate student thesis dissertation how to write a thesis general discussion do my writing your dissertation derek swetnam for money buy graphic design dissertation cheap sujet de dissertation bac francais 2017 dissertation thema coaching dissertation proposal presentation outline guidelines buy results section dissertation cheap histoire geo dissertations write for me dissertation writing gif cheap dissertation memento mori photos buy custom dissertation services for money how to write an outline of dissertation presentation of results in a dissertation tahir yusufaly dissertation abbildungen erstellen dissertation topics apa 6th edition headings dissertation proposal example dissertation le juge administratif et le droit de lunion europeenne outsourcing dissertation pdf dissertation sur lagriculture gabonese models dissertation litteraire allo prof dissertation in 2 axes dissertation appendix format apa anna henrichs dissertation outline exemple de dissertation juridique en droit constitutionnel pdf dissertation tripartisme dissertation philosophie terminale s corrige dissertation on accounting ratios exemple introduction dissertation avec citation example of social work dissertation msc without dissertation dissertation explicative germinal buy dissertation writing style for money l europe dans la guerre froide dissertation findings and analysis chapter dissertation abstracts christoph benckert dissertation topics sport history dissertation ideas accroche dissertation pib lherbe est toujours plus verte ailleurs dissertation topics doctoral dissertation editing dissertations academic what does all but dissertation mean order dissertation binding service staples order write for me project management dissertation for money unza dissertation what is the best topic for dissertation write for me best dissertation katja windt dissertation titles dissertation reviews aluminum silicon carbide properties dissertation buy dissertation writing the importance of alignment for money how to write methodology in thesis proposal good architecture dissertation topics knowledge management dissertation online le poujadisme dissertation meaning order do my dissertation for me online write geography dissertation methodology swot analysis thesis sociology dissertation questions obama dissertation write for me dissertation writers in uae online how to write an abstract thesis proposal lagent et le bonheur dissertation abstract le concubinage dissertation format write for me dissertation writing conclusion cp4101 b comp dissertation titles masters thesis conclusion order university of michigan dissertations outline for a qualitative dissertation dissertation consists how to write a theoretical framework for dissertation thesis examples for mba histoire des arts sujets de dissertation dissertation on school leadership peut on vouloir le mal dissertation titles peine de mort dans le monde dissertation defense marlen schachinger dissertation defense uncomplicated type b aortic dissection write for me dissertation editing software online andreas gorbachev dissertation topics brand trust dissertation pdf do my dissertation editing service uk gsas phd dissertation sebastian lehnhoff dissertation format art history dissertation fellowships for minorities xavier woods dissertation hermann sinsheimer dissertation proposal example theatre de la parole dissertation ssrc dissertation research les relations internationales depuis 1945 dissertation help dissertation questionnaire email shankar dissertation university of kentucky dissertation universitat ulm topics of dissertation in marketing dissertation study timetable example acknowledgement letter format for phd thesis comment faire une introduction et conclusion de dissertation guidelines for dissertation writing muhs etre payspan au moyen age dissertation abstract kosten dissertation nomos comment faire une dissertation litteraire order how to write a dissertation proposal cheap sample of dissertation title writing dissertation literature review radleigh santos dissertation proposal table of contents for dissertation online dissertation gratuite sur letat summary of findings dissertation proposal example write for me doctor dissertation order dissertation sur le memento mori definition dissertation sur facebook en anglais laction en justice des associations dissertation abstract best dissertation structure werner krutsch dissertation abstracts analysis and discussion dissertation example write for me dissertation on writing for money queens university dissertations dissertation case study pdf cognitive radio mitola dissertation defense order dissertation help near me cheap introduction sur largumentation dissertation dissertation julia wiesner massart dissertation on anti money laundering frailty models dissertation social sciences dissertation examples education math dissertation titles dissertation sur lerreur vice du consentement explicite buy the dissertation help cheap dissertation sur le maintien de lordre public linfraction impossible dissertation format dissertation topics in it project management language dissertation ideas defending your dissertation proposal julia brandmayr dissertation proposal dissertation about tsunami in thailand affecting tourism phuket anna henrichs dissertation examples dissertation seconde guerre mondiale 1ere s proquest dissertations and theses 2019 dodge chretiente medievale dissertation cardiff jomec dissertation abstracts international order nsf dissertation grant cheap online the ses and dissertations samples many slides dissertation defense psychology dissertation ideas quantitative sujet de dissertation pour seconde le droit de vote des femmes en france dissertation outline 6000 word dissertation example hart 2018 doing a dissertation nina queisser dissertation sample verteidigung dissertation durchgefallen do my dissertation proposal presentation order jasmin urlaub dissertation dissertation buy dissertation exemple simple initiation a la dissertation pdf methode dissertation histoire licence apa referencing doctoral dissertation editing write for me writing dissertation while pregnant order dissertation writing ireland stanford phd dissertation template berlin pendant la guerre froide composition business information technology dissertation ideas for special education phrase daccroche dissertation poesie how long to write dissertation history dissertation prospectus ex t r bock dissertation proton exchange hubert huppertz dissertation meaning ussing kammer dissertation sample best dissertation websites do program evaluation dissertation 20 dissertations le plaisir et partager betreuungszusage dissertation abstract biomimicry in architecture dissertations dan buch dissertation berkeley john biggam succeeding with your masters dissertation pdf to excel do my dissertation results online topics of dissertation education methode dissertation francais plan dialectique puissance paternelle dissertation citation dissertation droit administratif accounting dissertations topics social brain dissertation dorothea kolossa dissertations harvard dissertation latex dissertation bonheur desir dlsu library thesis dissertations le langage permet il seulement de communiquer dissertation aortic dissection with patent false lumen write for me nursing dissertation help uk online dissertation summary and conclusion examples dissertation topics sustainable tourism amorce dissertation argumentation skills dissertation apologue essai inc frank walter steinmeier dissertation definition iyad obeid dissertation sample topic dissertation hr griminal yammer dissertation order research methods dissertation online reading university dissertation methodology le mariage gay dissertation quality improvement nursing dissertation creative writing phd dissertation outline corrige dissertation roman pdf research methods and dissertation buy dissertation writing advice online presentation dun dissertation what to write for acknowledgement for dissertation order dissertation writing introduction chapter order a writing course for dissertations naoum 2019 dissertation definition a handbook on publication and dissertation writing for science students veronika burian dissertation topics dissertation organization tools 2019 sujet de dissertation bac pro dissertation writing template cheap ssrc dissertation proposal development fellowship dpdf droit et justice philo dissertation wwwlib umi com dissertations database sample of acknowledgement for thesis writing russian dissertation acr appropriateness criteria aortic dissection aortic dissection quotes sample of llm dissertation peut on tout dire dissertation how to write a dissertation proposal ppt la hierarchie des normes plan de dissertation nana emile zola dissertation dissertation en science politique pdf dissertation theology chinese introduction d une dissertation philosophique pdf writing a methodology section for dissertation apa research proposal layout writing dissertation objectives cheap buy whats a dissertation online le theatre de labsurde dissertation abstracts good dissertation topics in nursing dissertation peut on rire de tout au theatre buy sociology dissertations online sujet de dissertation sur limmigration liens logiques pour dissertation topics dissertation sur la mondialisation gographie thesis on leadership in education ina ehnert dissertation meaning msu formatting dissertation search dissertations online for money dissertation titles on autism double weighted dissertation help amorce d une dissertation abstracts mba dissertation writers inaugural dissertation immanuel kant religion do my dissertation for phd dissertation physik pdf example dedication page dissertation outline university of oregon dissertations thomas eigel dissertation abstract kurzfassung einer dissertation exemple de dissertation sur le plan dialectique dissertation peut on se passer de la philosophie et dissertation uc davis dissertation defense definition law do my best dissertations dissertation philosophie je ou nous deckblatt dissertation vorlage do dissertation geography egy rap school dissertation dissertation philo que nous apprend lart buy secondary research dissertation order buy dissertation hypothesis abstracts of dissertations do my dissertation advice for money dissertation proposal sample pdf file le methode de la dissertation dissertations and theses full text jmu softball brian white dissertation skills microsoft word 2019 dissertation template dissertation topics for civil engineering bacil a rakby dissertation contract administratif et service public dissertation abstract event management dissertation proposal project scope dissertation order abstract dissertation order dissertation team cheap diffusion of innovation dissertation meaning how to cite phd thesis apa style dissertation project objectives write for me dissertation writing tense write for me online dissertation writing online dissertation methodologies dissertation douter de tout ou tout croire huissier de justice dissertation abstract writing a dissertation in 4 days doctoral dissertation special education dissertation explicative introduction dissertation en francais green building dissertation topic order masters dissertation writing help online nsf doctoral dissertation grant linguistics undergraduate dissertation or thesis m phil thesis in education pdf quellenangabe aus dissertation topics formatting dissertations in word 2018 dissertation marking 2 year doctoral programs without dissertation comment faire lintro dune dissertation de philosophie sur dissertation mit latex oder word methode de la dissertation en droit constitutionnel la constitution de 1848 dissertation abstract consommation et investissement dissertation do my dissertation experts order can someone do my dissertation methodenteil dissertation sample big data concept paper for dissertation school evaluation dissertation phd research proposal example international relations youth work dissertation ideas do my dissertation research assistance online apa dissertation citation style possible questions in thesis defense in the philippines order dissertation contents page saliha bava dissertation topics doctoral dissertation francais order are dissertation writing services legal order mellon pre dissertation fellowship ucla basketball sample dissertation dedication page investissement et croissance economique dissertation pdf tu delft phd dissertation dissertation samples buy dissertation writing group online order dissertation apologue efficacious phrases daccroche dissertation writing art design dissertation topics erwin reiterer dissertation help advanced legal research dissertation vu investitures dissertation purpose of chapter 4 in a dissertation dissertationspreis dgs dissertation help belfast cheap order dissertation layout advanced higher english dissertation reading list exemple de dissertation sur la conscience resit dissertation help write for me custom dissertation writing services for money hr dissertation order tokyo ville monde dissertation help example of discussion section in dissertation dissertation in library science methodologie de redaction de dissertation harold hotelling dissertation examples what makes a 1st class dissertation les types de sujet de dissertation pdf footprint outline worksheet for dissertation quest ce que la conscience dissertation dissertation philosophique sur linconscient st andrews dissertation history cite a dissertation chicago msc dissertation examples pdf educational leadership dissertation thesis writing words per day buy writing an introduction to a dissertation write for me dissertation assistance uk for money dissertation sur la constitution de la 5eme republique danksagung dissertation medizinisches la constitution de 1958 dissertation titles gutachter dissertation englisch deutsches how to do questionnaire for dissertation how to make theoretical and conceptual framework in thesis what is a literature review for a dissertation dominic stoiber dissertation sample hella schick dissertation definition de dissection aortique write for me dissertations international cheap texaco chamoiseau dissertation outline annonce du sujet dissertation dissertation je buy law dissertation service for money st andrews international relations dissertation us foreign policy dissertation topics michael ardelt dissertation sample obokata haruko dissertation proposal labus de droit en civil dissertations thesis ideas for international relations supervising a social science undergraduate dissertation staff experiences and perceptions dissertation philosophique sur la philosophie et la science write for me writing my dissertation online nagpur dissertation proposal example greg bahnsen dissertation self deception bible verses georgia southern university dissertation free uk dissertations order dissertation art social science dissertation outline andreas schulz dissertation methode dissertation droit public sample mba dissertations pdf jidam dissertation bba dissertation topics largumentation directe et indirecte dissertation writing writing a good phd dissertation proposal lintime conviction du juge dissertation topics master thesis aims and objectives tamponnade dissection aortique implications definition dissertation dissertation service reviews order chapter 3 methodology dissertation levin p 2005 excellent dissertations dissertation de philosophie terminale stg phd thesis on environmental impact assessment does technology have a postive impact on student achievement dissertations sociology dissertations acknowledgements dissertation uk chapter 4 thesis sample experimental sujet de dissertation sur lavortement write for me writing undergraduate dissertation for money dissertation coaching job example masters thesis questions do my dissertation binding service bristol for money what is a working title for dissertation mot pour dissertation en anglais le declin du devoir de fidelite dissertation bundesliga manager professional editor for dissertations recruitment dissertation ideas order dissertation writing schedule template cheap dissertation intersection phd thesis topics in educational administration dissertation title page ntu webmail research methodology thesis sample nursing practice development dissertation format exemple de sujet de dissertation economique research dissertation table of contents sujet dissertation ses commerce international real estate dissertation titles bonne introduction dissertation exemple lit based dissertation outline vg wort dissertation 2011 hyundai sujet dissertation economie bac 2018 dissertation universitaire histoire dissertation deconomie sur linvestissement dissertation fellowships ssrc lighting dissertation juridique droit constitutionnel pdf merge m phil dissertation mathematics buy mba dissertation proposal for money bim dissertation proposal kcl dissertation binding do my affordable dissertation help online internationalization des entreprises dissertation abstracts dissertation diskussion zeitform vocabulaire de la dissertation en allemand dissertationen fu berlin online map criminology dissertation ideas help all but dissertation status of passport do my dissertation defintion for money order writing dissertation university leicester cheap dissertationwriter acknowledgements in dissertations how to write a scientific thesis order marketing dissertation help culte corps dissertation dissertation evaluation report autonomie du droit administratif dissertation topics sociologie urbaine dissertation abstract ceyhan prensi 2018 dissertation need and importance of theoretical framework in research how to write dissertation chapter 2 a systematic approach to improve the outcomes of type a aortic dissection online dissertation help uk for money scottish criminal law dissertation topics

Your One and Only Stop for All Types of Writing Services

All types of works. All kinds of complexity. Any deadline. Any time.

Our Samples

Our Samples

We write from scratch
according to your instructions.

Our Guarantees

Our Prices

Start at $10/page. Edit and
proofread your paper.

Our Prices

Our Guarantees

Get plagiarism free papers,
100% guarantee!

Want to make sure if we have an available expert? Learn now! Place a Free Inquiry
We have taken appropriate security measures to protect you against loss, misuse or alteration of the information we
have collected from you. Please read our Privacy Policy to learn more.